Le Transporteur : Héritage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Transporteur (homonymie) et Transport (homonymie).
Le Transporteur : Héritage
Description de l'image Le Transporteur - Héritage.png.
Titre québécois Le Transporteur : Rechargé
Titre original The Transporter: Refueled
Réalisation Camille Delamarre
Scénario Luc Besson
Bill Collage
Adam Cooper
Acteurs principaux
Sociétés de production EuropaCorp
Fundamental Films (en)
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Genre Action
Durée 96 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Transporteur : Héritage ou Le Transporteur : Rechargé au Québec (The Transporter: Refueled) est un film d'action franco-chinois réalisé par Camille Delamarre, sorti en 2015. Il s'agit d'un reboot du film Le Transporteur réalisé par Louis Leterrier et Corey Yuen en 2002.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans le sud de la France, un ancien mercenaire des forces spéciales nommé Frank Martin conclut un contrat avec une femme qui cherche la vengeance contre un caïd russe sinistre. Pour s'assurer de l'obéissance du transporteur, son père, bon vivant et ancien des services spéciaux, est séquestré.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[5] ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[6].

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

En mai 2013, au Festival de Cannes 2013, une nouvelle trilogie est annoncée avec EuropaCorp et la société chinoise Fundamental Films (en) pour co-produire et distribuer les films[7],[8]. Chaque film de cette nouvelle trilogie est doté d'un budget allant de 30 à 40 millions de dollars chacun, dont au moins un sera tourné en Chine[9].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Dans ce nouvel opus, l'acteur britannique Ed Skrein remplace Jason Statham dans le rôle de Frank Martin. Christophe Lambert, directeur général d'EuropaCorp, justifie ce choix en déclarant : « Nous avons cherché partout un nouveau visage, qui avait le potentiel pour devenir une star de cinéma et nous l'avons trouvé en Ed Skrein, qui n'est pas seulement un grand acteur mais qui possède également le charisme et la puissance physique pour jouer Frank Martin avec brio. »[10]

Le , lors d'une interview accordée à Vulture, Jason Statham révèle les raisons de son absence dans cette nouvelle trilogie. Il déclare qu'il aurait adoré continuer mais qu'il devait signer pour les trois films sans qu'il y ait encore de scénario et que le salaire était insuffisant : il aurait été payé pour la trilogie moins que pour un seul film[11].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a débuté le à Paris[12]. Il s'est également déroulé dans les studios de la Cité du Cinéma de Luc Besson à Saint-Denis[13], sur la Côte d'Azur entre Nice et Menton et à Monaco[14],[15]. La voiture utilisée dans le film est une Audi S8 D4 de 2012[16].

Accueil[modifier | modifier le code]

Promotion[modifier | modifier le code]

Le , les deux premières photos du film sont dévoilées[17]. Le , l'affiche du film et la première bande-annonce sont publiées[18].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Sur le site Rotten Tomatoes, il obtient un score de 17 % pour un total de 89 critiques et une note moyenne de 3,8/10, le consensus du site conclut que le film a peu à offrir au-delà d'une poignée de scènes d'action décentes et que celui-ci est répétitif[19]. Sur Metacritic, le film obtient un score de 32 sur 100, sur la base de 24 critiques, indiquant des avis généralement défavorables[20]. Chris Tilly du site web IGN attribue une note de 7/10, déclarant : « Le spectre de Statham pèse lourd sur ce reboot, mais Ed Skrein assure, ce qui signifie que la franchise est entre de bonnes mains »[21].

En France, notamment sur le site Allociné, l'accueil est assez modéré avec une note de 2,4 étoiles sur 5 par les spectateurs[22].

Box-office[modifier | modifier le code]

En France, pour son premier jour d'exploitation, Le Transporteur : Héritage se place à la tête du classement avec 43 441 entrées dans 447 salles[23]. Cependant, il signe le pire démarrage de la franchise, le premier ayant attiré 51 000 spectateurs, le deuxième 105 000 et le troisième 108 000[23]. Dès sa première semaine, il baisse à la deuxième place avec 262 041 entrées, derrière Prémonitions et ses 329 959 entrées[24]. Le film termine sa course au box-office en cumulant 594 935 entrées[25].

Aux États-Unis et au Canada, le film se place également à la tête du classement pour son premier jour en rapportant 2 438 210 $ dans 3434 cinémas[26]. Malgré cela, il baisse à la quatrième place, derrière Randonneurs amateurs, NWA: Straight Outta Compton et Les Pouvoirs de la prière, pour son week-end d'ouverture, gagnant 7 355 622 $[27]. Finalement, Le Transporteur : Héritage a rapporté 72 629 670 $ au box-office mondial, dont 16 029 670 $ en Amérique du Nord et 56,6 millions à l'international[28].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Transporteur : Rechargé », sur Cinoche.com (consulté le 26 juillet 2015).
  2. (en) Brent Lang, « Box Office: Transporter Refueled, Walk in the Woods Debut Over Sleepy Labor Day », sur Variety, (consulté le 28 septembre 2015).
  3. (zh) « 繫好安全帶!【玩命快遞:肆意橫行】最新預告上線 », sur Worldscreen.com.tw (consulté le 3 juillet 2015).
  4. « Le Transporteur – Heritage - EuropaCorp », sur EuropaCorp.com (consulté le 1er juillet 2015).
  5. « Le Transporteur : Héritage », sur RS Doublage (consulté le 18 juillet 2015).
  6. « Le Transporteur Rechargé », sur Doublage.qc.ca (consulté le 28 décembre 2015).
  7. (en) Simon Reynolds, « Transporter sequels announced at Cannes Film Festival », sur Digital Spy, (consulté le 9 novembre 2014).
  8. (en) Owen Williams, « Cannes 2013: Three New Films In The Transporter Franchise Announced », sur Empire, (consulté le 9 novembre 2014).
  9. (en) Caroline Westbrook, « New Transporter trilogy bound for big screen with parts 4 5 and 6 announced », sur Metro, (consulté le 9 novembre 2014).
  10. Thomas Destouches, « Le Transporteur : Jason Statham ne sera pas le héros de la nouvelle trilogie ! », sur Allociné, (consulté le 10 novembre 2014).
  11. (en) Kyle Buchanan, « Jason Statham on Furious 7 and the Real Reason He’s Not in the New Transporter Movie », sur Vulture.com, (consulté le 4 juillet 2015).
  12. (en) Mike Emaneke, « Transporter Legacy Movie Release Date, Reveals, Rumors, Plot and Updates: Ed Krein Set to Take up Reigns for Fourth Transporter Movie », sur Hallels.com, (consulté le 14 novembre 2014).
  13. « Luc Besson : Sa Cité du cinéma décryptée, son départ à Los Angeles », sur Purepeople.com, (consulté le 14 novembre 2014).
  14. Olivier Le Creurer, « Le Transporteur 4 en tournage sur la Côte d'Azur », sur France3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 22 novembre 2014).
  15. « Notes de Production Le Transporteur - Héritage », sur Commeaucinema.com (consulté le 9 septembre 2015).
  16. « Le Transporteur - Héritage : La voiture, autre star du film », sur Commeaucinema.com (consulté le 9 septembre 2015).
  17. François Léger, « Le Transporteur 4 : premières photos d'Héritage, le prochain film de la franchise », sur Reviewer.lavoixdunord.fr, (consulté le 10 novembre 2014).
  18. « Le Transporteur - Héritage : premier trailer du reboot sans Jason Statham », sur Première, (consulté le 20 mars 2015).
  19. (en) « The Transporter Refueled (2015) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 26 décembre 2015).
  20. (en) « The Transporter Refueled Reviews », sur Metacritic (consulté le 18 septembre 2015).
  21. (en) Chris Tilly, « The Transporter Refueled Review », sur IGN, (consulté le 6 septembre 2015).
  22. « Critique du film Le Transporteur : Héritage », sur Allociné (consulté le 22 janvier 2016).
  23. a et b Léo Moser, « Box-office : Le Transporteur : héritage en pole position », sur Les Inrockuptibles, (consulté le 12 septembre 2015).
  24. « Box-office France: Prémonitions plus fort que Le Transporteur - Héritage », sur 20 minutes, (consulté le 18 septembre 2015).
  25. « Le Transporteur : Héritage (2015) », sur Jpbox-office.com (consulté le 9 décembre 2015).
  26. (en) « Daily Box Office for Friday, September 4, 2015 », sur Box Office Mojo (consulté le 18 septembre 2015).
  27. (en) « Weekend Box Office Results for September 4-6, 2015 », sur Box Office Mojo (consulté le 18 septembre 2015).
  28. (en) « The Transporter Refueled (2015) », sur Box Office Mojo (consulté le 15 décembre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]