Ne pas avaler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne pas avaler
Titre original Nil by Mouth
Réalisation Gary Oldman
Scénario Gary Oldman
Acteurs principaux
Sociétés de production SE8 Group
Seaside Productions
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 128 minutes
Sortie 1997

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ne pas avaler (Nil by Mouth) est un film dramatique franco-britannique écrit et réalisé par Gary Oldman, sorti en 1997. Coproduit par Luc Besson et Douglas Urbanski, le film a été présenté au Festival de Cannes 1997, et notamment comme film d'ouverture.

C'est la première réalisation et le premier scénario de Gary Oldman, qui a également produit le film avec Douglas Urbanski et Luc Besson, son ami qui l'avait dirigé dans Léon et dans Le Cinquième Élément. Le film a été un succès critique et a remporté huit récompenses, dont un BAFTA Award.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ne pas avaler dépeint la vie quotidienne d'une famille déchirée par la violence, l'alcool et la drogue, sans jamais tomber dans le misérabilisme.

La famille de Raymond, sa femme Val et son beau-frère Billy vivent dans un quartier ouvrier de Londres. Billy est drogué et Raymond l'expulse de chez lui, le contraignant à vivre dehors, espérant l'aide de sa mère Janet et de sa grand-mère Kath. Raymond, père d'une petite fille, est la plupart du temps ivre et devient parfois violent, y compris avec sa femme enceinte.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le film est basé sur l'expérience personnelle de Gary Oldman : la jeunesse qu'il a passée dans une banlieue du Sud-Est de Londres. La sœur de Gary Oldman, Laila Morse (plus connue pour interpréter le rôle de Mo Harris dans EastEnders) joue Janet, la mère de Valérie. Sa mère figure également au casting : elle chante à la fin du film, doublée par une autre actrice à l'écran (Edna Doré).

La bande originale a été composée par Eric Clapton, sans avoir jamais été commercialisée.

Le film compte parmi les fictions affichant le plus de fois le mot « fuck », avec 522 occurrences[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Festival de Cannes
BAFTA Awards
Festival international d'Edimbourg
  • Channel 4 Director's Award (Gary Oldman)
British Independent Film Awards 
  • Meilleure performance d'acteur britannique dans un film indépendant (Ray Winstone)
  • Meilleure performance d'actrice britannique dans un film indépendant (Kathy Burke)
  • Révélation toutes catégories (Laila Morse)
Royal Variety Club of Great Britain
  • Meilleure actrice (Kathy Burke)[3]
Empire Awards
  • Meilleur premier film (Gary Oldman)

Nominations[modifier | modifier le code]

Palme d'or au Festival de Cannes
  • Meilleur film
BAFTA Awards
European Film Awards
  • Meilleure photographie (Ray Fortunato)
British Independent Film Awards
  • Meilleur réalisateur britannique dans un film indépendant (Gary Oldman)
  • Meilleur film britannique indépendant (Gary Oldman et Douglas Urbanski)
  • Meilleur scénario original d'un scénariste britannique dans un film indépendant (Gary Oldman)
Golden Frog Award
  • Meilleure photographie (Ron Fortunato)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(en) Gary Oldman, Nil by Mouth, Londres, ScreenPress Books, , 192 p. (ISBN 978-1-901680-03-4)

Scénario du film Ne pas avaler

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]