DAMS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
DAMS
Logo
Localisation Drapeau : France Ruaudin, Sarthe
Dirigeants et pilotes
Président Drapeau : France René Arnoux
Drapeau : France Jean-Paul Driot
Drapeau : France Alain Prost (pour Renault eDAMS)
Directeur Drapeau : France Jean-Paul Driot
Pilotes Drapeau : Brésil Sérgio Sette Câmara
Drapeau : Canada Nicholas Latifi
Caractéristiques techniques
Résultats

DAMS (Driot Arnoux Motorsport ou Driot Associés Motor Sport) est une écurie française en sport automobile, fondée en 1988 par l'ancien pilote de Formule 1, René Arnoux, et Jean-Paul Driot. Ce duo collaborait déjà dans le développement de l'écurie GDBA Motorsports entre 1986 et 1989. L'écurie est basée près du circuit de la Sarthe au Mans.

Historique[modifier | modifier le code]

René Arnoux et Jean-Paul Driot créent l'écurie DAMS en 1988 afin de participer au championnat international de F3000. Ce sera chose faite dès la saison suivante en 1989.

En 1995, DAMS et Reynard Motorsport s'associent afin de développer une monoplace de Formule 1. Le projet est abandonné faute de budget.

L'écurie s'oriente vers les 24 Heures du Mans en 1997 en partenariat avec Panoz Motorsports et fait courir une Panoz Esperante GTR-1-Ford pilotée par Franck Lagorce, Éric Bernard et Jean-Christophe Boullion.

Pour la saison 1999 l'écurie engage une Lola B98/10 à moteur Judd qui sera l'un des protos les plus rapides de la saison.

DAMS est officiellement chargée de faire courir les Cadillac Northstar LMP du groupe General Motors en 2000 et 2001 avec notamment Éric Bernard, Emmanuel Collard et Franck Montagny pour pilotes.

L'écurie engage aux 24 Heures du Mans 2002 en collaboration avec Bob Berridge Racing, deux voitures qui seront les vedettes du film Michel Vaillant de Luc Besson. Il s'agit d'une Lola Judd sous les traits de la Vaillante et d'une Panoz en tant que Leader (voiture de course).

DAMS participe également au championnat du FIA GT en 1997 et 2004, au championnat American Le Mans Series et à la coupe du monde des Sport-prototypes en 1999 et 2000.

En 2003, DAMS remporte avec José María López l'Eurocup Formule Renault V6 qui fusionnera avec les World Series by Nissan en 2005 pour devenir les World Series by Renault. L'écurie est également en lice de l'Eurocup Formule Renault V6 en 2004 et participera aux World Series by Renault en 2005.

En 2005, l'écurie se consacre au GP2 Series, l'antichambre de la Formule 1 qui remplace le championnat international de F3000, et à la nouvelle série d'A1 Grand Prix. Lors de la création de la Formule Le Mans en 2009, DAMS inaugure le palmarès de cette compétition à la fois dans le classement pilote, avec Nico Verdonck (en), et dans le classement par équipes. En 2010, après la disparition de l'A1 Grand Prix, elle remporte le championnat Auto GP.

Formule 3000[modifier | modifier le code]

Dès la saison suivant la création de l'écurie, DAMS participe au championnat international de Formule 3000 1989. Elle remporte le premier de ses trois titres pilotes dès la seconde année de participation en 1990 avec Érik Comas. Les deux autres titres seront remportés par Olivier Panis en 1993 et par Jean-Christophe Boullion en 1994.

En treize années de participation au championnat international, de 1989 à 2001, DAMS a remporté trois titres pilotes, 21 victoires, 19 meilleurs tours et 19 pole positions, ce qui en fait l'une des meilleures écuries de la catégorie avec Arden International et Super Nova Racing.

Palmarès F3000[modifier | modifier le code]

Saisons Voitures Pilotes Victoires Points Classement pilotes
1989 Lola-Mugen Drapeau : France Érik Comas 2 39 2e
Drapeau : France Éric Bernard 1 25 3e
1990 Lola-Mugen Drapeau : France Érik Comas 4 51 Champion
Drapeau : Royaume-Uni Allan McNish 2 26 4e
1991 Lola-Mugen Drapeau : France Laurent Aïello 0 4 15e
Drapeau : Royaume-Uni Allan McNish 0 2 16e
1992 Lola-Cosworth Drapeau : France Jean-Marc Gounon 1 19 6e
Drapeau : France Frédéric Gosparini 0 0 NC
Drapeau : France Jérôme Policand 0 0 NC
Drapeau : France Eric Hélary 0 0 NC
1993 Reynard-Cosworth Drapeau : France Olivier Panis 3 32 Champion
Drapeau : France Franck Lagorce 2 21 4e
1994 Reynard-Cosworth Drapeau : France Jean-Christophe Boullion 3 36 Champion
Drapeau : France Guillaume Gomez 0 12 7e
1995 Reynard-Cosworth Drapeau : Brésil Tarso Marques 1 15 5e
Drapeau : France Guillaume Gomez 0 8 8e
1996 Lola-Zytek Judd Drapeau : France Laurent Redon 0 7 8e
Drapeau : France Jean-Philippe Belloc 0 0 NC
1997 Lola-Zytek Judd Drapeau : Royaume-Uni Jamie Davies 1 22 4e
Drapeau : France Grégoire de Galzain 0 0 NC
1998 Lola-Zytek Judd Drapeau : Royaume-Uni Jamie Davies 0 8 10e
Drapeau : France Grégoire de Galzain 0 0 NC
1999 Lola-Zytek Drapeau : France Franck Montagny 0 6 10e
Drapeau : France David Terrien 0 0 NC
2000 Lola-Zytek Drapeau : France Franck Montagny 0 5 15e
Drapeau : Danemark Kristian Kolby 0 2 23e
2001 Lola-Zytek Drapeau : France Sébastien Bourdais 1 26 4e
Drapeau : États-Unis Derek Hill 0 0 NC

A1 Grand Prix[modifier | modifier le code]

Au premier plan, la voiture du A1 Team Mexico 2006

Dès le lancement de la série A1 Grand Prix, Jean-Paul Driot devient propriétaire de la franchise de l'A1 Team France. Ce sera logiquement son écurie DAMS qui sera chargée de faire courir la monoplace de l'équipe représentant la France dans la compétition. De plus, les équipes représentant la Suisse, le Mexique puis l'Afrique du Sud confient leur voiture de course à DAMS.

L'équipe de France marque la première saison de l'histoire de la compétition en remportant le championnat avec 51 points d'avance sur son dauphin, l'A1 Team Suisse grâce à Alexandre Prémat et Nicolas Lapierre qui remportent à eux deux treize des vingt-deux courses de la saison.

Palmarès A1 Grand Prix[modifier | modifier le code]

Saisons Voitures Équipes Victoires Points Classements
2005-2006 Lola-Zytek Drapeau : France A1 Team France 13 172 1er
Drapeau : Suisse A1 Team Suisse 1 121 2e
Drapeau : Mexique A1 Team Mexico 2 59 10e
2006-2007 Lola-Zytek Drapeau : France A1 Team France 0 67 4e
Drapeau : Afrique du Sud A1 Team South Africa 1 24 14e
2007-2008 Lola-Zytek Drapeau : France A1 Team France 1 118 4e
Drapeau : Afrique du Sud A1 Team South Africa 2 96 5e
2008-2009 A1GP Powered by Ferrari Drapeau : France A1 Team France 1 47 5e
Drapeau : Afrique du Sud A1 Team South Africa 0 19 14e

GP2[modifier | modifier le code]

Après le remplacement de la Formule 3000 par le GP2 Series, DAMS s'engage dans cette nouvelle compétition dès la première saison du championnat en 2005.

Palmarès GP2[modifier | modifier le code]

Kamui Kobayashi à Silverstone en GP2 Series 2008
La voiture de Jérôme d'Ambrosio en GP2 Series 2008
Saisons Voitures Pilotes Victoires Points Championnat des pilotes Championnat des écuries
2005 Dallara-Mecachrome Drapeau : Argentine José María López 1 36 9e 7e
Drapeau : Malaisie Mohamed Fairuz Fauzy 0 0 24e
2006 Dallara-Mecachrome Drapeau : France Franck Perera 0 8 17e 12e
Drapeau : Italie Ferdinando Monfardini 0 6 21e
2007 Dallara-Mecachrome Drapeau : Japon Kazuki Nakajima 0 44 5e 5e
Drapeau : France Nicolas Lapierre 2 23 12e
2008 Dallara-Mecachrome Drapeau : Belgique Jérôme d'Ambrosio 0 21 11e 8e
Drapeau : Japon Kamui Kobayashi 1 10 16e
2009 Dallara-Mecachrome Drapeau : Belgique Jérôme d'Ambrosio 0 29 9e 6e
Drapeau : Japon Kamui Kobayashi 0 13 16e
2010 Dallara-Mecachrome Drapeau : Belgique Jérôme d'Ambrosio 1 21 12e 6e
Drapeau : France Romain Grosjean 0 14 14e
Drapeau : République populaire de Chine Ho-Pin Tung 0 0 28e
2011 Dallara-Mecachrome Drapeau : France Romain Grosjean 5 89 Champion 2e
Drapeau : Norvège Pål Varhaug 0 0 23e
2012 Dallara-Mecachrome Drapeau : Italie Davide Valsecchi 4 247 Champion Champion
Drapeau : Brésil Felipe Nasr 0 95 10e
2013 Dallara-Mecachrome Drapeau : Suède Marcus Ericsson 1 121 6e 4e
Drapeau : Monaco Stéphane Richelmi 0 103 8e
2014 Dallara-Mecachrome Drapeau : Royaume-Uni Jolyon Palmer 4 276 Champion Champion
Drapeau : Monaco Stéphane Richelmi 1 73 9e
2015 Dallara-Mecachrome Drapeau : France Pierre Gasly 0 110 8e 3e
Drapeau : Royaume-Uni Alex Lynn 2 110 6e
2016 Dallara-Mecachrome Drapeau : Royaume-Uni Alex Lynn 3 124 6e 5e
Drapeau : Canada Nicholas Latifi 0 23 16e

GP3[modifier | modifier le code]

Dams annonce son arrivée en GP3 pour 2016 et par la même occasion abandonne le World Series by Renault Formula 3.5.

Formule E[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Nissan (Formule E).

DAMS annonce sa participation pour la saison inaugurale (2014-2015) du tout nouveau championnat de monoplaces électriques, la Formule E sous le nom de e.dams. C'est par ailleurs, l'unique écurie française de ce championnat[1].

Le quadruple champion du monde de Formule 1, Alain Prost s'associe au projet avec Jean-Paul Driot[2].

Renault devient sponsor-titre de e.dams grâce au co-fondateur de l'équipe, Alain Prost, qui est aussi ambassadeur de la marque Renault. Les deux pilotes de l'écurie sont annoncés le 30 juin 2014. Il s'agit du fils de Alain Prost, Nicolas Prost, pilote de Rebellion Racing en Endurance, et du troisième pilote Red Bull en F1 et pilote Toyota Motorsport GmbH, Sébastien Buemi[3].

En 2014-2015, l'equipe e-Dams Renault est sacrée championne du monde des Constructeurs avec ses deux pilotes Sébastien Buemi, vice-champion et Nicolas Prost, sixième[4].

Palmarès Formule E[modifier | modifier le code]

Saisons Voitures Pilotes Victoires Points Championnat pilotes Championnat écuries
2014-2015 eDams-Renault Drapeau : France Nicolas Prost 1 89 6e Champion
Drapeau : Suisse Sébastien Buemi 3 143 2e
2015-2016 Renault e.Dams Drapeau : France Nicolas Prost 2 115 3e Champion
Drapeau : Suisse Sébastien Buemi 3 155 Champion
2016-2017 Renault e.Dams Drapeau : France Nicolas Prost 0 93 6e Champion
Drapeau : Suisse Sébastien Buemi 6 157 2e
Drapeau : France Pierre Gasly 0 18 16e
2017-2018 Renault e.Dams Drapeau : France Nicolas Prost 0 18 19e 5e
Drapeau : Suisse Sébastien Buemi 0 125 4e
2018-2019 Nissan.eDams Drapeau : Suisse Sébastien Buemi 1 119 2e 4e
Drapeau : Royaume-Uni Oliver Rowland 0 71 10e

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]