Danny the Dog

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Danny the Dog

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original de Danny the Dog (2005).

Titre québécois Enchaîné
Réalisation Louis Leterrier
Scénario Luc Besson
Acteurs principaux
Sociétés de production EuropaCorp
Qian Yian International
Current Entertainment
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre action, drame
Durée 103 minutes
Sortie 2005

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Danny the Dog, ou Enchaîné au Québec, est un film franco-britannique, commercialisé en 2005, réalisé par Louis Leterrier et écrit par Luc Besson. Le film met en scène Jet Li, Bob Hoskins, Morgan Freeman et Kerry Condon. Le tournage s'est déroulé à Glasgow en Écosse et à Tourcoing en France où ont été tournées les scènes d'accidents de la Jaguar puis du Range Rover. Le film a été commercialisé en France le [1], à Hong Kong le , aux États-Unis le et au Royaume-Uni le .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Bart (Bob Hoskins) est un homme peu scrupuleux dont la principale méthode de persuasion implique Danny (Jet Li), un homme avec la mentalité d'un enfant ; lorsque le collier en métal qu'il porte autour du cou est enlevé par Bart, Danny devient un inarrêtable combattant puissant et violent. Mais lorsque le collier est autour de son cou, Danny est sans défense, passif, peu sociable et est constamment maltraité par son maître Bart.

Un jour, Bart réalise qu'il peut mettre un terme à sa carrière en faisant participer Danny à un tournoi de combat en cage ; si Danny gagne et réussit à survivre lors des combats, Bart recevra une grosse somme d'argent. Après le premier combat, cependant, Bart a une altercation avec un autre criminel et est laissé pour mort après une violente fusillade. Danny, perdu et blessé, fuit en direction d'un magasin d'antiquité pour s'y réfugier, magasin dans lequel il rencontre un pianiste, Sam (Morgan Freeman). Peu après, Danny se retrouve seul avec Sam et sa belle-fille Victoria (Kerry Condon) dans leur appartement, et débute une nouvelle vie avec sa nouvelle famille. Il tente également de savoir ce qu'est devenue sa mère et qui était sa véritable famille.

Quelques semaines plus tard, Sam informe Danny qu'ils comptent emménager à New York, la ville d'où ils viennent. Il invite Danny à venir et celui-ci accepte avec grand plaisir. Cependant, Danny croise le chemin de Lefty, l'associé de Bart, et est forcé de rejoindre ce dernier, qui reprend les mêmes habitudes qu'il avait avec Danny et le force à participer à un combat contre plusieurs individus pratiquant les arts martiaux. Seulement, le temps que Danny a passé avec Sam et Victoria a entamé un changement chez lui et a contribué à le rendre moins violent et agressif ; il refuse de se battre dans un premier temps, et se fait passer à tabac par les quatre combattants. Danny se défend finalement, mais refuse de les tuer. Déçu par le changement de caractère de Danny, Bart le ramène à la maison et l'enferme dans sa cage. Cette nuit, cependant, Danny se faufile hors de sa cage et obtient une photo de sa mère. Il interroge Bart, qui lui répond qu'elle n'était qu'une simple prostituée.

Le lendemain, Danny réussit à s'échapper et revient vers Sam et Victoria, leur annonçant ce qu'il sait. Avec leur aide, Danny retrouve la mémoire : sa mère était étudiante en musique sans argent, et s'est prostituée pour Bart dans le but d'obtenir de quoi financer ses études. Mais un jour, Bart l'a tuée pour avoir été arrogante envers lui. Bart a dès lors élevé Danny non comme un humain, mais comme un chien.

C'est alors que Bart fait irruption pour récupérer Danny. Déterminé, ce dernier cache Sam et Victoria, et va neutraliser les hommes qui ont accompagné Bart dans le but de le reprendre. Danny est ensuite contraint de fuir face à un Bart furieux et armé ; alors qu'il l'a enfin rejoint, il refuse de le tuer et lui remet son collier pour repartir avec lui. Toutefois, Danny est cette fois-ci résolu à abandonner sa vie d'avant, et frappe Bart avec une telle violence que Sam et Victoria sortent de leur cachette pour convaincre Danny de ne pas tuer le criminel, sans quoi il ne vaudrait pas mieux que lui. Sam finit par l'assommer pour le faire taire.

Le film se termine sur un récital que donne Victoria, auquel sont invités Sam et Danny. Ce dernier réalise alors que la jeune femme joue pour lui la même musique que sa mère avait l'habitude de jouer, et laisse échapper une larme.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Jet Li incarne le rôle de Danny.
  • Jet Li (VF : Xavier Thiam) : Danny
  • Morgan Freeman (VF : Med Hondo) : Sam
  • Kerry Condon (VF : Edwige Lemoine) : Victoria
  • Bob Hoskins (VF : Gérard Boucaron) : Bart
  • Michael Jenn (VF : Thibault de Montalembert) : Wyeth
  • Vincent Regan (VF : Jean-Michel Fête) : Raffles
  • Dylan Brown (VF : Sylvain Clément) : Lefty
  • Tamer Hassan (VF : Boris Rehlinger) : Georgie
  • Carole Ann Wilson : Maddy
  • Mike Lambert : l'étranger
  • Jaclyn Tze Wey : la mère de Danny
  • Scott Rider : l'entraîneur / la brute
  • Georgina Chapman : la femme vulgaire no 1
  • Danielle Louis Harley : la femme vulgaire no 2
  • Andy Beckwith : Righty
  • Michael Webber (VF : Riton Carballido) : le boss du boxeur
  • Jeffrey Rudom : boxeur géant
  • Alain Figlarz : le boss du premier combat
  • Maurice Chan : l'homme de main no 1
  • Grégory Feurté : l'homme de main no 2
  • Amadeo Cazzello : l'homme de main no 3
  • Cyrille Hertel : l'homme de main no 4
  • Affif Ben Badra : l'homme de main no 5
  • Silvio Simac : l'adversaire de Danny no 1
  • Scott Adkins : l'adversaire de Danny no 2
  • Valérie Hénin : l'adversaire de Danny no 3
  • Seydina Balde : l'adversaire de Danny no 4
  • Patrick Médioni : l'homme de main de raffles no 1
  • Jean-François Lenogue : l'homme de main de raffles no 2
  • Christian Bergner : l'homme de main de raffles no 3
  • Joseph Beddelem : l'agent de sécurité de la bijouterie no 1
  • Frédéric Dessains : l'agent de sécurité de la bijouterie no 2
  • Carlos Bonelli : l'agent de sécurité de la bijouterie no 3
  • Michel Bouis : l'agent sécurité de la bijouterie no 4
  • William Cagnard : l'agent sécurité de la bijouterie no 5
  • Thierry Saelens : l'agent sécurité de la bijouterie no 6
  • Vincent Tulli : le combattant blessé
  • Christian Gazio : l'infirmier no 1
  • Matthieu Albertini : l'infirmier no 2

Casting[modifier | modifier le code]

Le rôle de Bart était écrit spécialement pour Albert Finney qui le refusa pour tourner Big Fish. D'autres acteurs comme Billy Connolly, Michael Caine, Anthony Hopkins et Brian Cox furent approchés pour le rôle jusqu'à ce que Bob Hoskins l'accepte.

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film reçoit plusieurs critiques positives ; Roger Ebert du Chicago Sun-Times donne 3 étoiles sur 4, expliquant que « le film est génial [...]. chaque fan de Jet Li peut y trouver son bonheur »[4]. Le film est actuellement classé à 65 % sur Rotten Tomatoes basé sur 126 critiques (83 positives, 43 négatives)[5].

Box office[modifier | modifier le code]

En Amérique du Nord, ce film a été réalisé par Rogue Pictures (division de Focus Features). Lors de sa première semaine de diffusion en Amérique du Nord, le film endosse un revenu de 10 900 901 dollars ce qui le place à la troisième place des films à plus gros revenu de la semaine. Il a été diffusé dans 1 957 salles de cinéma pour un revenu de 5 570 dollars par séance. Le film gagne 24,5 millions en Amérique du Nord et 26,3 millions dans le monde pour un total de 50,871,113 de dollars[6]. Ces résultats au box-office dépassent de loin la somme attendue de 18 millions de dollars dans le box-office américain[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées allocine.
  2. Danny the Dog, secret de Tournage sur Allociné
  3. Selon l'étude Les Coûts de production des films en 2005 disponible sur le site du CNC
  4. (en) Ebert, Roger, « Unleashed (R) », sur Chicago Sun-Times,‎ (consulté le 16 avril 2010)
  5. (en) « Unleashed Movie Reviews, Pictures », sur Rotten Tomatoes
  6. (en) « Unleashed », sur Box Office Mojo (consulté le 23 avril 2009)
  7. (en) James, Allison, « Farrow inks to star in Besson's 'Arthur' », sur Variety,‎

Lien externe[modifier | modifier le code]