Liste des sondes spatiales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Schéma représentant la position des engins spatiaux dans le Système solaire ayant quitté le champ gravitationnel de la Terre hors observatoires et télescopes spatiaux (mai 2020).

Cet article présente la liste des sondes spatiales développées pour explorer les différents corps célestes du système solaire : Lune, planètes et leurs satellites, petits corps et Soleil.

  • Les missions sont regroupées par objectif : une mission peut donc être mentionnée plusieurs fois si elle effectue des observations successives de plusieurs corps.
  • Les missions futures confirmées ou à un stade très avancé d'étude sont également recensées.
  • Sont exclus les projets de missions spatiales annulés ou en attente de sélection.
  • Les survols découlant de manœuvres d'assistance gravitationnelle sans qu'il y ait de collecte significative de données scientifiques sont également mentionnés mais isolés dans des paragraphes spécifiques.

Synthèse[modifier | modifier le code]

Entre le début de l'ère spatiale (1958) et 2020 moins de 300 engins spatiaux ont été lancés dans le but d'explorer le système solaire. La fréquence des lancements est plus élevée au cours des quinze premières années pour plusieurs raisons : une course à l'espace est engagée entre les deux puissances spatiales (États-Unis et URSS), les sondes spatiales sont peu fiables et sont fréquemment lancées par paires. Il s'agit par ailleurs d'engins de petite taille emportant une charge utile limitée donc avec un coût de fabrication et une phase de développement réduits. La décennie 1980 est la plus creuse. Les enjeux de prestige politique ne sont plus aussi présents, l'Union soviétique ralentit son programme d'exploration spatiale tout comme la NASA qui, de son côté, peine à financer le développement de sa navette spatiale. Au cours des deux dernières décennies le rythme moyen de lancement est de une à trois sondes spatiales par an. Dans les tableaux récapitulatifs ci-dessous on constate une augmentation très nette des lancements pour la décennie 2020 (chiffres tout à la fois partiels et en partie basés sur des annonces qui pourraient ne pas être confirmées). Trois facteurs sont à l'origine de cette évolution : les annonces associées au programme Artemis des États-Unis, le programme lunaire ambitieux annoncé par la Russie dont le calendrier a toutefois tendance à être régulièrement repoussé et la montée en puissance de plusieurs pays comme la Chine et l'Inde.

Lune[modifier | modifier le code]

Nombre de sondes spatiales à destination de la Lune, par pays et par décennie.

Au début de l'ère spatiale (décennies 1950/1960) la Lune, située à faible de la distance de la Terre, est le principal objectif des premières sondes spatiales lancées par l'homme. En cette période de guerre froide c'est le terrain d'affrontement de l'Union soviétique et des États-Unis dans le domaine de l'exploration spatiale. Le taux d'échec des premières missions est très élevé car il faut mettre au point de nouvelles technologies. Entre 1958 et 1973 les deux puissances spatiales vont successivement lancer des orbiteurs, des atterrisseurs et dans le cas de l'Union soviétique des astromobiles (rovers) et des missions ramenant des échantillons du sol lunaire sur Terre. Les missions robotiques de l'agence spatiale américaine, la NASA, sont là en appui du programme Apollo qui envoie plusieurs missions avec équipage à la surface la Lune à compter de 1969. Au milieu des années 1970 l'exploration spatiale se détourne de la Lune pour se porter vers les planètes, plus lointaines et associées à des enjeux scientifiques jugés plus importants.

Précédée par le Japon en 1990, de nouvelles nations spatiales choisissent à compter des années 2000 de faire leur début comme leurs prédécesseurs en explorant la Lune. La Chine à compter de 2007 et l'Inde à compter des 2008 envoient des sondes spatiales pour étudier notre satellite. La Chine démontre sa maitrise croissante des technologies spatiales en déposant sur le sol lunaire le l'astromobile Yutu au cours de la mission Chang'e 3. Il s'agit du premier engin spatial déposé à la surface de la Lune depuis 1976. Début 2019, ce pays effectue le premier atterrissage en douceur sur la face cachée de la Lune (mission Chang'e 4. En 2020, l'Inde échoue dans sa tentative de poser un atterrisseur à la surface de notre satellite (Chandrayaan-2) tandis que la Chine effectue avec succès la première mission de retour d'échantillons (Chang'e 5) depuis les années 1970 .

De son côté la NASA relance à la fin des années 2000 son programme d'exploration de la Lune dans le cadre de ses projets de retour de l'homme à la surface de notre satellite. Ces missions viennent de nouveau en soutien des futures missions avec équipage. Une première vague de missions, lancées entre 2009 et 2013, est liée au programme Constellation annulé en 2010. Une deuxième vague est programmée dans les années 2020 en lien avec le programme Artemis. De son côté la Russie réactive son programme d'exploration du système solaire avec ses missions Luna programmées au cours de la décennie 2020 qui rencontrent toutefois des problèmes de financement.

La miniaturisation et l'abaissement des coûts des sondes spatiales sont facilitées par l'évolution des technologies spatiales. La Lune, toute proche, est retenue pour servir de banc d'essais pour cette nouvelle catégorie d'engins. Le prix Google Lunar X Prize vise à inciter le développement d'atterrisseurs lunaires emportant une charge utile symbolique par de petites équipes indépendantes des agences spatiales. Aucune ne parvient à tenir l'échéance fixée. Néanmoins plusieurs projets se poursuivent dont au moins une est lancé (Beresheet). La NASA de son côté finance le développement de plusieurs CubeSats emportant des charges utiles scientifiques qui devraient être placés en orbite de la Lune au début de la décennie 2020.

Années 1950[modifier | modifier le code]

Sonde Agence Lancement Mission Type Statut Notes
Pioneer 0[1] DARPA
USAF
Orbiteur Échec Échec du lanceur.
Luna 1958A (en)[2] Drapeau de l'URSS URSS Impacteur Échec Échec du lanceur.
Pioneer 1[3] NASA
USAF
Orbiteur Échec N'atteint pas l'orbite désirée.
Altitude maximale 113 800 km.
Luna 1958B (en)[2] Drapeau de l'URSS URSS Impacteur Échec Échec du lanceur.
Pioneer 2[4] NASA
USAF
Orbiteur Échec N'atteint pas l'orbite désirée.
Altitude maximale 1 530 km.
Luna 1958C (en)[2] Drapeau de l'URSS URSS Impacteur Échec Échec du lanceur.
Pioneer 3[5] NASA
ABMA
Survol Échec N'atteint pas l'orbite désirée.
Altitude maximale 102 360 km.
Luna 1[6] Drapeau de l'URSS URSS Survol Échec partiel Première sonde dans le voisinage de la Lune (survolée à 5 995 km, mais un impacteur était probablement prévu).
Pioneer 4[7] NASA
ABMA
Survol Échec partiel Distance minimale 60 000 km.
Luna 1959A (en)[2] Drapeau de l'URSS URSS Impacteur Échec N'atteint pas l'orbite terrestre.
Luna 2[8] Drapeau de l'URSS URSS Impacteur Succès Premier impact sur la Lune.
Luna 3[9] Drapeau de l'URSS URSS Survol Succès 1res images de la face cachée de la Lune.
Pioneer P-3[10] NASA Orbiteur Échec Échec du lancement.

Années 1960[modifier | modifier le code]

Sonde Agence Lancement Mission Type Statut Notes
Luna 1960A (en)[2] Drapeau de l'URSS URSS Survol Échec Échoue à atteindre la bonne trajectoire.
Luna 1960B (en)[2] Drapeau de l'URSS URSS Survol Échec Échec du lancement.
Pioneer P-30[11] NASA Orbiteur Échec Échec du lancement.
Pioneer P-31[12] NASA Orbiteur Échec Échec du lancement.
Ranger 3[13] NASA Impacteur Échec Passe à côté de la Lune.
Ranger 4[14] NASA Impacteur Échec Atteint la face cachée de la Lune.
Ranger 5[15] NASA Impacteur Échec Contact perdu 8 heures après le lancement à cause d'un problème de puissance.
Spoutnik 25 (en)[16] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur Échec Ne parvient pas à quitter l'orbite terrestre.
Luna 1963B (en)[2] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur Échec Échoue à atteindre l'orbite terrestre.
Luna 4[17] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur Échec Survole la Lune à 8 400 km à cause d'un problème de trajectoire.
Ranger 6[18] NASA Impacteur Échec partiel Impact réussi, mais pas de photos reçues à cause d'une panne.
Luna 1964A (en)[2] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur Échec Échoue à atteindre l'orbite terrestre.
Luna 1964B (en)[2] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur Échec Échoue à atteindre l'orbite terrestre.
Zond 1964A (en)[2] Drapeau de l'URSS URSS Survol Échec Échoue à atteindre l'orbite terrestre
Ranger 7[19] NASA Impacteur Succès Renvoie des photos avant l'impact.
Ranger 8[20] NASA Impacteur Succès Renvoie des photos avant l'impact.
Cosmos 60 (en)[21] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur Échec Échoue à sortir de l'orbite terrestre.
Ranger 9[22] NASA Impacteur Succès Images retransmises en direct à la télévision avant l'impact.
Luna 1965A (en)[2] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur ? Échec Échoue à atteindre l'orbite terrestre ?
Luna 5[23] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur Échec S'écrase sur la Lune.
Luna 6[24] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur Échec Contact avec la Lune manqué, survol à 160 000 km.
Zond 3[25] Drapeau de l'URSS URSS Survol Succès
Luna 7[26] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur Échec Crash sur la Lune.
Luna 8[27] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur Échec Crash sur la Lune.
Luna 9[28] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur Succès Premier atterrissage en douceur sur la Lune.
Cosmos 111 (en)[29] Drapeau de l'URSS URSS Orbiteur Échec Ne parvient pas à quitter l'orbite terrestre.
Luna 10[30] Drapeau de l'URSS URSS Orbiteur Succès
Luna 1966A[2] Drapeau de l'URSS URSS Orbiteur ? Échec Échoue à atteindre l'orbite terrestre
Surveyor 1[31] NASA Atterrisseur Succès Premier atterrissage américain. Tests pour les futures missions habitées.
Explorer 33[32] NASA Orbiteur Échec partiel Échoue à atteindre l'orbite lunaire, effectue sa mission en orbite terrestre.
Lunar Orbiter 1[33] NASA Orbiteur Succès Cartographie de la surface. Impact volontaire à la fin de la mission.
Luna 11[34] Drapeau de l'URSS URSS Orbiteur Succès
Surveyor 2[35] NASA Atterrisseur Échec S'écrase sur la Lune
Luna 12[36] Drapeau de l'URSS URSS Orbiteur Succès
Lunar Orbiter 2[37] NASA Orbiteur Succès Cartographie de la surface. Impact volontaire à la fin de la mission.
Luna 13[38] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur Succès
Lunar Orbiter 3[39] NASA Orbiteur Succès Cartographie de la surface. Impact volontaire à la fin de la mission.
Surveyor 3[40] NASA Atterrisseur Succès
Lunar Orbiter 4[41] NASA Orbiteur Succès Cartographie de la surface.
Surveyor 4[42] NASA Atterrisseur Échec Défaillance durant la descente vers le sol de la Lune.
Explorer 35[43] NASA Orbiteur Succès
Lunar Orbiter 5[44] NASA Orbiteur Succès Cartographie de la surface. Impact volontaire à la fin de la mission.
Surveyor 5[45] NASA Atterrisseur Succès
Zond 1967A (en)[2] Drapeau de l'URSS URSS Survol Échec Test d'un module habitable. Échec du lancement.
Surveyor 6[46] NASA Atterrisseur Succès
Zond 1967B (en)[2] Drapeau de l'URSS URSS Survol Échec Test d'un module habitable. Échec du lancement.
Surveyor 7[47] NASA Atterrisseur Succès
Luna 1968A (en)[2] Drapeau de l'URSS URSS Orbiteur ? Échec Échoue à atteindre l'orbite terrestre.
Luna 14[48] Drapeau de l'URSS URSS Orbiteur Succès
Zond 5[49] Drapeau de l'URSS URSS Survol Succès Expériences biologiques.
Zond 6[50] Drapeau de l'URSS URSS Survol Échec Études des rayons cosmiques, des micro-météorites et bioscience. La capsule s'écrase à son retour sur Terre.
Luna 1969A (en)[2] Drapeau de l'URSS URSS Astromobile (rover) Échec Échec du lanceur.
Zond L1S-1[2] Drapeau de l'URSS URSS Orbiteur Échec Échec du lanceur.
Luna 1969B[2] Drapeau de l'URSS URSS Retour d'échantillon ? Échec Échec du lancement.
Luna 1969C (en)[2] Drapeau de l'URSS URSS Retour d'échantillon ? Échec Échec du lancement.
Zond L1S-2[2] Drapeau de l'URSS URSS Orbiteur Échec Échec du lancement.
Luna 15[51] Drapeau de l'URSS URSS Retour d'échantillon Échec S'écrase sur la Lune.
Zond 7[52] Drapeau de l'URSS URSS Survol Succès Distance minimale 1 980 km.
Cosmos 300 (en)[53] Drapeau de l'URSS URSS Retour d'échantillon Échec Ne parvient pas à quitter l'orbite terrestre.
Cosmos 305 (en)[54] Drapeau de l'URSS URSS Retour d'échantillon Échec Ne parvient pas à quitter l'orbite terrestre.

Années 1970[modifier | modifier le code]

Sonde Agence Lancement Mission Type Statut Notes
Luna 1970A (en)[2] Drapeau de l'URSS URSS Retour d'échantillons Échec Échec du lanceur.
Luna 1970B[2] Drapeau de l'URSS URSS Orbiteur ? Échec Échec du lanceur.
Luna 16[55] Drapeau de l'URSS URSS Retour d'échantillon Succès Premier retour d'échantillons réalisé par une sonde automatique
Zond 8[56] Drapeau de l'URSS URSS Survol Succès Distance minimale 1 110 km. Retour sur Terre le 27 octobre 1970.
Luna 17[57] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur Succès
Lunokhod 1 Astromobile (rover) Succès Premier rover; parcourt plus de 10 km sur la Lune.
Luna 18[58] Drapeau de l'URSS URSS Retour d'échantillon Échec S'écrase sur la Lune.
Luna 19[59] Drapeau de l'URSS URSS Orbiteur Succès
Luna 20[60] Drapeau de l'URSS URSS Retour d'échantillon Succès
Soyuz L3[2] Drapeau de l'URSS URSS Orbiteur Échec Échec du lancement.
Luna 21[61] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur Succès
Lunokhod 2 Astromobile (rover) Succès Parcourt 37 km à la surface de la Lune.
Explorer 49[62] NASA Orbiteur Succès Observations radio-astronomiques.
Luna 22[63] Drapeau de l'URSS URSS Orbiteur Succès
Luna 23[64] Drapeau de l'URSS URSS Retour d'échantillon Échec La sonde est endommagée à l'atterrissage, aucun échantillon n'est collecté.
Luna 1975A (en)[2] Drapeau de l'URSS URSS Retour d'échantillon Échec Échec du lancement.
Luna 24[65] Drapeau de l'URSS URSS Retour d'échantillon Succès 3e et dernière mission de cette série.

Années 1980 et 1990[modifier | modifier le code]

Sonde Agence Lancement Mission Type Statut Notes
Hiten[66] ISAS Survols Succès Multiples survols de la Lune entre 1990 et 1993, puis transfert en orbite lunaire après l'échec d'Hagoromo. Impact volontaire à la fin de la mission
Orbiteur Succès
Hagoromo Orbiteur Échec Perte de contact après la mise en orbite
Clementine[67] BMDO / NASA Orbiteur Succès Observation de la Lune et de la Terre
Lunar Prospector[68] NASA Orbiteur Succès Cartographie. Impact volontaire à la fin de la mission.

Années 2000[modifier | modifier le code]

Sonde Agence Lancement Mission Type Statut Notes
SMART-1[69] ESA Orbiteur Succès Études géologiques. Impact volontaire à la fin de la mission.
SELENE[70]
(Kaguya)
JAXA Orbiteur Succès Observations minéralogiques, géographiques, magnétiques et gravitationnelles.
Ouna Orbiteur Succès
Okina Orbiteur Succès
Chang'e 1[71] CNSA Orbiteur Succès Première mission lunaire chinoise.
Chandrayaan-1[72] ISRO Orbiteur Échec partiel Première mission lunaire indienne. La mission se termine plus tôt que prévu.
MPI Impacteur Succès
LRO[73] NASA
en cours
Orbiteur En cours
LCROSS[74] NASA Impacteur Succès

Années 2010[modifier | modifier le code]

Mission Agence Lancement Mission Type Statut Notes
Chang'e 2[75] CNSA Orbiteur Succès Seconde mission lunaire chinoise.
GRAIL-A[76] NASA
Orbiteur Succès Cartographie du champ de gravité.
GRAIL-B[77] NASA
Orbiteur Succès
LADEE[78] Drapeau des États-Unis NASA
Orbiteur Succès Étude de l'exosphère, des poussières en suspension autour de la Lune.
Chang'e 3[79] CNSA
Atterrisseur Succès Étude du sol lunaire, astronomie dans l'ultraviolet.
Yutu[80]
Astromobile (rover) Succès Parcourt 114 m à la surface de la Lune.
Chang'e 5-T1[81] CNSA Survol Succès Distance minimale 11 300 km. Retour sur la Terre le . Test des procédures utilisées pour Chang'e 5.
Queqiao[82] CNSA
en cours
Orbiteur En cours Relais pour Chang'e 4.
Longjiang 1[83] Obiteur Échec Echoue à s'insérer en orbite lunaire.
Longjiang 2[84]
Orbiteur Succès
Chang'e 4[85] CNSA
en cours
Atterrisseur En cours Premier atterrissage sur la face cachée de la Lune.
Yutu 2 Astromobile (rover) En cours Parcourt 180 m à la surface de la Lune.
Beresheet[86] SpaceIL Atterrisseur Échec S'écrase sur la Lune[GooglePrize 1].
Chandrayaan-2[87] ISRO
en cours
Orbiteur En cours
Vikram Atterrisseur Échec S'écrase sur la Lune.
Pragyan Astromobile (rover) Échec

Années 2020[modifier | modifier le code]

Mission Agence Lancement Mission Type Statut Notes
Chang'e 5 CNSA Retour d'échantillon Succès Premier retour d'échantillon lunaire depuis Luna 24 en
Missions futures planifiées ou à l'étude
Luna 25 Roscosmos Atterrisseur Prévu
Nova-C Intuitive Machines (en) Atterrisseur Prévu Programme Artemis
Peregrine Astrobotic Technology Atterrisseur Prévu Programme Artemis
XL-1 Masten Space Systems Atterrisseur Prévu Programme Artemis
ALINA (en) PTScientists (en) Astromobile (rover) Financement non assuré [GooglePrize 1]
SLIM JAXA Atterrisseur Prévu
Chandrayaan-3 ISRO Astromobile (rover) Prévu
Korea Pathfinder Lunar Orbiter KARI Orbiteur Prévu
Chang'e 6 CNSA Retour d'échantillons Prévu
Hakuto-R (en) JAXA Astromobile (rover) Financement non assuré [GooglePrize 1]
VIPER NASA Astromobile (rover) Prévu Programme Artemis
Chang'e 7 CNSA Atterrisseur Prévu
Blue Moon NASA Atterrisseur support de charges utiles variables En attente de sélection Programme Artemis
Mission lunaire des Émirats Drapeau des Émirats arabes unis MBRSC vers Astromobile (rover) À l'étude
Lunar Polar Exploration ISRO
JAXA
vers Astromobile (rover) À l'étude
Luna 26 Roscosmos Orbiteur Prévu
Luna 27 Roscosmos Atterrisseur Prévu
HERACLES ESA
JAXA
vers Astromobile À l'étude
Luna 28 Roscosmos vers Atterrisseur
Retour d'échantillons
À l'étude
Chang'e 8 CNSA vers Atterrisseur Prévu
Luna 29 Roscosmos vers Astromobile (rover) et Retour d'échantillons À l'étude
Luna 30 Roscosmos vers ? À l'étude
Luna 31 Roscosmos vers ? À l'étude

CubeSats[modifier | modifier le code]

Les CubeSats sont des engins spatiaux de très petite taille (de 1 à quelques dizaines de kilogrammes) dont l'architecture répond à des contraintes de dimension et de masse normalisées et très restrectives : l'unité de base est un cube de 10 centimètres de côté pesant un kilogramme (CubeSat 1U). Un CubeSat dit 6U est un engin dont les dimensions et la masse sont équivalentes à six de ces cubes unitaires.

Sonde Agence Date lancement Type Statut Notes Ref
CAPSTONE Drapeau des États-Unis NASA 2 021 Orbiteur Prévu CubeSat 12U
Lunar IceCube Drapeau des États-Unis NASA 2 021 Orbiteur Prévu CubeSat 6U
Lunar Polar Hydrogen Mapper Drapeau des États-Unis NASA 2 021 Orbiteur Prévu CubeSat 6U
Lunar Flashlight Drapeau des États-Unis NASA 2 021 Orbiteur Prévu CubeSat 6U

Assistance gravitationnelle[modifier | modifier le code]

Cette liste regroupe les missions qui ont utilisé la Lune pour effectuer une manœuvre d'assistance gravitationnelle sans avoir pour objectif de collecter des données scientifiques significatives.

Sonde Agence Date survol Statut Notes
ICE[88] Drapeau des États-Unis NASA Effectué
AsiaSat 3[89] Drapeau des Bermudes AsiaSat Mai/ Satellite de communications errant, survole la Lune à 6 200 km lors d'une manœuvre de correction d'orbite
Nozomi[90] Drapeau du Japon ISAS Effectué Assistance gravitationnelle. En transit à destination de Mars.
Effectué
TESS[91] Drapeau des États-Unis NASA

Planètes du système solaire interne[modifier | modifier le code]

Nbre de sondes spatiales à destination de Mars par pays et par décennie.

Mars[modifier | modifier le code]

La planète Mars est après la Lune le corps du système solaire le plus visité par les sondes spatiales. L'Union soviétique et les Etats-Unis lancent de nombreuses missions vers cette planète durant la première phase de l'ère spatiale avec une réussite inégale. Les États-Unis arrivent à poser en 1976 à sa surface les deux atterrisseurs du très couteux programme Viking qui collectent de nombreuses données. L'absence de succès soviétiques et la découverte d'une planète peu attractive par la NASA entrainent une longue pause dans l'exploration de Mars entre 1976 et 1988. Trois missions lourdes sont envoyées par les deux pays au cours des années suivantes qui sont toutes des échecs. À compter de la fin des années 1990, Mars devient un quasi monopole de la NASA qui lance à fréquence rapprochée des missions de plus en plus sophistiquées - orbiteurs lourds, atterrisseurs, astromobiles - et obtient des résultats de grande importance scientifique dont la confirmation de la présence de réservoirs d'eau et l'existence d'une phase humide au début de l'histoire de la planète. L'Agence spatiale européenne de son côté y maintient deux orbiteurs. Ce monopole américain devrait être partiellement battu en brèche au début de la décennie 2020 avec l'arrivée de deux astromobiles chinois et européens.

Sondes Agence Lancement Mission Type Statut Notes
Marsnik 1[92] Drapeau de l'URSS URSS Survol Échec Échec du lancement
Marsnik 2[93] Drapeau de l'URSS URSS Survol Échec Échec du lancement
Spoutnik 22[94] Drapeau de l'URSS URSS Survol Échec Échec du lancement
Mars 1[95] Drapeau de l'URSS URSS Survol Échec Contact perdu en cours de route. Passe à 193 000 km de Mars le 19 juin 1963
Spoutnik 24[96] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur Échec Echec du lancement
Mariner 3[97] Drapeau des États-Unis NASA Survol Échec Insérée sur une mauvaise trajectoire, à la suite d'un problème technique
Zond 2[98] Drapeau de l'URSS URSS Survol Échec Contact perdu en cours de transit vers Mars. Survol de Mars à 1 500 km le 6 août 1965.
Mariner 4[99] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Premier survol réussi de Mars. Distance minimum 9 850 km.
Mariner 6[100] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Distance minimum 3 430 km
Mariner 7[101] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Distance minimum 3 430 km
Mars 1969A[102] Drapeau de l'URSS URSS Orbiteur Échec Échec du lancement
Mars 1969B[103] Drapeau de l'URSS URSS Orbiteur Échec Échec du lancement
Mariner 8[104] Drapeau des États-Unis NASA Orbiteur Échec Échec du lancement
Cosmos 419[105] Drapeau de l'URSS URSS Orbiteur Échec Ne parvient pas à quitter l'orbite terrestre
Mariner 9[106] Drapeau des États-Unis NASA
Orbiteur Succès Première sonde en orbite d'une autre planète
Mars 2[107] Drapeau de l'URSS URSS
Orbiteur Succès
Mars 2 Lander[108] Atterrisseur Échec S'écrase sur Mars
Mars 3[109] Drapeau de l'URSS URSS
Orbiteur Échec partiel N'atteint pas l'orbite désirée: carburant insuffisant
Mars 3 Lander[110] Atterrisseur Échec Contact perdu immédiatement après l'atterrissage
Mars 4[111] Drapeau de l'URSS URSS Orbiteur Échec Echec de l'insertion en orbite
Mars 5[112] Drapeau de l'URSS URSS
Orbiteur Succès
Mars 6[113] Drapeau de l'URSS URSS Survol Succès
Mars 6 Lander Atterrisseur Échec Crash. Contact perdu
Mars 7 Drapeau de l'URSS URSS Survol Succès
Mars 7 Lander Atterrisseur Échec Passe à une trop grande distance de Mars
Viking 1 Orbiter[114] Drapeau des États-Unis NASA
Orbiteur Succès
Viking 1 Lander[115]
Atterrisseur Succès Premières images de la surface
Viking 2 Orbiter[116] Drapeau des États-Unis NASA
Orbiteur Succès
Viking 2 Lander[117]
Atterrisseur Succès
Phobos 1[118] Drapeau de l'URSS URSS Orbiteur Échec Contact perdu en cours de route vers Mars
Phobos 2[119] Drapeau de l'URSS URSS
Orbiteur Échec partiel Mise en orbite réussie, mais contact perdu avant le rapprochement avec Phobos et le déploiement des atterrisseurs
Mars Observer[120] Drapeau des États-Unis NASA Orbiteur Échec Contact perdu avant l'insertion en orbite
Mars Global Surveyor[121] Drapeau des États-Unis NASA
Orbiteur Succès
Mars 96[122] Drapeau de la Russie RKA Orbiteur Échec Ne parvient pas à quitter l'orbite terrestre
Mars Pathfinder[123] Drapeau des États-Unis NASA
Atterrisseur Succès
Sojourner[124]
Astromobile (rover) Succès Premier astromobile martien
Nozomi[90] Drapeau du Japon ISAS Orbiteur Échec Ne parvient pas à se placer en orbite, simple survol
Mars Climate Orbiter[125] Drapeau des États-Unis NASA Orbiteur Échec Se désintègre dans l'atmosphère martienne
Mars Polar Lander[126] Drapeau des États-Unis NASA Atterrisseur Échec Contact perdu juste avant l'entrée dans l'atmosphère
Deep Space 2 "Amundsen"[127] Pénétrateur Échec
Deep Space 2 "Scott" Pénétrateur Échec
2001 Mars Odyssey[128] Drapeau des États-Unis NASA
en cours
Orbiteur En cours
Mars Express[129] Drapeau de l’Union européenne ESA
en cours
Orbiteur En cours
Beagle 2[130] Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Atterrisseur Échec Contact perdu avant l'atterrissage
MER-A "Spirit"[131] Drapeau des États-Unis NASA
Astromobile (rover) Succès Parcourt 7,7 km à la surface de Mars
MER-B "Opportunity"[132] Drapeau des États-Unis NASA
Astromobile (rover) Succès Parcourt 45 km à la surface de Mars
Mars Reconnaissance Orbiter[133] Drapeau des États-Unis NASA
en cours
Orbiteur En cours
Phoenix[134] Drapeau des États-Unis NASA
Atterrisseur Succès
MSL Curiosity[135] Drapeau des États-Unis NASA
en cours
Astromobile En cours
Mars Orbiter Mission[136] Drapeau de l'Inde ISRO
en cours
Orbiteur En cours
MAVEN[137] Drapeau des États-Unis NASA
en cours
Orbiteur En cours
ExoMars 2016[138] Drapeau de l’Union européenneESA
Drapeau de la RussieRoscosmos
Trace Gas Orbiter Drapeau de l’Union européenne ESA
en cours
Orbiteur En cours Étude de l'atmosphère martienne
Schiaparelli Drapeau de l’Union européenne ESA Atterrisseur Échec S'écrase sur Mars
InSight Drapeau des États-Unis NASA
en cours
Atterrisseur En cours Étude de la géologie de Mars
Mars Cube One Survol Succès Premiers nanosatellites utilisés pour une mission interplanétaire
Mars Hope Drapeau des Émirats arabes unis MBRSC

en cours

Orbiteur En cours
Tianwen-1 Drapeau de la République populaire de Chine CNSA
en cours
Orbiteur En cours
Zhurong
en cours
Astromobile (rover) En cours
Mars 2020 (Perseverance) Drapeau des États-Unis NASA

en cours

Rover En cours Première mission du programme de retour d'échantillons Mars Sample Return
Ingenuity

en cours

Hélicoptère En cours
Missions futures planifiées ou à l'étude
Rosalind Franklin Drapeau de l’Union européenneESA
Drapeau de la RussieRoscosmos
Astromobile Prévu
Mars Orbiter Mission 2 ISRO 2024 Orbiteur

Atterrisseur

Rover

Prévu
MMX Drapeau du Japon JAXA 2025 Orbiteur Prévu
Sample Retrieval Lander Drapeau des États-Unis NASA Atterrisseur Prévu Deuxième mission du programme de retour d'échantillons Mars Sample Return
Sample Fetch Rover Astromobile Prévu Astromobile chargé de récupérer les échantillons laissés par Perseverance
Mars Ascent Vehicle Lanceur orbital Prévu Lancement des échantillons martiens en orbite de Mars
Earth Return Orbiter Drapeau de l’Union européenne ESA Orbiteur Prévu Troisième mission du programme Mars Sample Return, chargée de ramener les échantillons depuis l'orbite martienne jusqu'à la Terre
Retour d'échantillons Prévu
Mission chinoise de retour d'échantillons martiens Drapeau de la République populaire de Chine CNSA Retour d'échantillons Prévu

Phobos[modifier | modifier le code]

Sondes Agence Lancement Mission Type Statut Notes
Phobos 1[139] Drapeau de l'URSS URSS - Atterrisseur Échec Contact perdu en cours de route vers Mars
Phobos 2[140] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur Échec Contact perdu durant l'atterrissage
Phobos-Grunt[141] Drapeau de la Russie RKA - Retour d'échantillons Échec Ne parvient pas à quitter l'orbite terrestre
Missions futures planifiées ou à l'étude
Martian Moons Exploration[142] Drapeau du Japon JAXA 2024 Retour d'échantillons Prévu

Assistance gravitationnelle[modifier | modifier le code]

Cette liste regroupe les missions qui ont utilisé Mars pour effectuer une manœuvre d'assistance gravitationnelle sans avoir pour objectif de collecter des données scientifiques significatives.

Sondes Agence Date survol Statut Notes
Rosetta[143] Drapeau de l’Union européenneESA Succès En transit à destination de la comète Tchourioumov-Guérassimenko
Dawn[144] Drapeau des États-Unis NASA Succès En transit à destination de Vesta
Psyche Drapeau des États-Unis NASA 2023 Prévu En transit à destination de Psyché
JUICE Drapeau de l’Union européenne ESA 2025 Prévu En transit à destination de Jupiter

Vénus[modifier | modifier le code]

Nbre de sondes spatiales à destination de Vénus par pays et par décennie.

La planète Vénus, relativement proche de la Terre, est difficile à étudier : son atmosphère opaque masque sa surface et est particulièrement agressive pour tout ce qui la traverse tandis qu'à la surface la pression atmosphérique et la température y sont telles que parvenir à faire survivre quelques heures une sonde spatiale constitue en soi un exploit. Le programme Venera (1961-1981) est la grande réussite du programme d'exploration de l'Union soviétique avec des sondes spatiales qui ont réussi à transmettre des informations succinctes sur la surface. La NASA a envoyé vers Vénus un nombre réduit de sondes spatiales par comparaison avec Mars aux objectifs plus modestes que les missions soviétiques mais avec une grande réussite. Depuis la fin des années 1980, Vénus est délaissée malgré son intérêt sur le plan scientifique : seules deux nouvelles sondes spatiales (japonaise et européenne) de type orbiteur ont été lancées vers la planète.

Sonde Agence Lancement Mission Type Statut Notes
Spoutnik 7[145] Drapeau de l'URSS URSS - Atterrisseur Échec Ne parvient pas à quitter l'orbite terrestre
Venera 1[146] Drapeau de l'URSS URSS - Survol Échec Contact perdu durant son transit vers Vénus. Survol de Vénus le à 100 000 km.
Mariner 1[147] Drapeau des États-Unis NASA - Survol Échec Échec du lancement
Spoutnik 19 (en)[148] Drapeau de l'URSS URSS - Atterrisseur Échec Ne parvient pas à quitter l'orbite terrestre
Spoutnik 20 (en)[149] Drapeau de l'URSS URSS - Atterrisseur Échec Ne parvient pas à quitter l'orbite terrestre
Spoutnik 21 (en)[150] Drapeau de l'URSS URSS - Survol Échec Échec du lancement
Mariner 2[151] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Premier survol de Vénus. Distance minimum 34 773 km
Cosmos 21 (en)[152] Drapeau de l'URSS URSS - Survol? Échec Ne parvient pas à quitter l'orbite terrestre
Zond 3MV-1 No.2[2] Drapeau de l'URSS URSS - Survol Échec Echec du lancement
Cosmos 27 (en)[153] Drapeau de l'URSS URSS - Survol Échec Ne parvient pas à quitter l'orbite terrestre
Zond 1[154] Drapeau de l'URSS URSS - Survol et atterrisseur Échec Contact perdu durant son transit vers Vénus. Survol de Vénus le à 100 000 km
Cosmos 96[155] Drapeau de l'URSS URSS - Atterrisseur Échec Ne parvient pas à quitter l'orbite terrestre
Venera 2[156] Drapeau de l'URSS URSS Survol Échec Échoue à rétablir le contact après le survol
Venera 3[157] Drapeau de l'URSS URSS - Atterrisseur Échec Contact perdu durant son transit vers Vénus. Impact de Vénus le .
Venera 4[158] Drapeau de l'URSS URSS Sonde atmosphérique Succès Transmission jusqu'à 25 km d'altitude
Mariner 5[159] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Distance minimum 5 000 km
Cosmos 167 (en)[160] Drapeau de l'URSS URSS - Atterrisseur Échec Ne parvient pas à quitter l'orbite terrestre
Venera 5[161] Drapeau de l'URSS URSS Sonde atmosphérique Succès
Venera 6[162] Drapeau de l'URSS URSS Sonde atmosphérique Succès
Venera 7[163] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur Succès Premier atterrissage réussi sur une planète. Signaux émis de la surface pendant 23 minutes
Cosmos 359[164] Drapeau de l'URSS URSS - Atterrisseur? Échec Ne parvient pas à quitter l'orbite terrestre
Venera 8[165] Drapeau de l'URSS URSS Atterrisseur Succès Signaux émis depuis la surface durant 50 minutes
Cosmos 482 Drapeau de l'URSS URSS - Atterrisseur? Échec Ne parvient pas à quitter l'orbite terrestre
Venera 9[166],[167] Drapeau de l'URSS URSS
Orbiteur Succès
Atterrisseur Succès Premières images de la surface
Venera 10[168],[169] Drapeau de l'URSS URSS
Orbiteur Succès
Atterrisseur Succès
Pioneer Venus Orbiter[170] Drapeau des États-Unis NASA
Orbiteur Succès
Pioneer Venus Multiprobe Drapeau des États-Unis NASA
Large Probe[171] Sonde atmosphérique Succès
North Probe[172] Sonde atmosphérique Succès
Day Probe[173] Sonde atmosphérique Succès Continue d'émettre de la surface pendant plus d'une heure
Night Probe[174] Sonde atmosphérique Succès
Venera 11[175],[176] Drapeau de l'URSS SAS
Survol Succès Distance minimum 34 000 km
Atterrisseur Échec partiel Panne de certains instruments
Venera 12[177],[178] Drapeau de l'URSS SAS
Survol Succès Distance minimum 34 000 km
Atterrisseur Échec partiel Panne de certains instruments
Venera 13[179],[180] Drapeau de l'URSS SAS Survol Succès Distance minimum 36 000 km
Atterrisseur Succès 127 minutes de durée de vie sur la surface
Venera 14[181],[182] Drapeau de l'URSS SAS Survol Succès
Atterrisseur Succès 57 minutes de durée de vie sur la surface
Venera 15[183] Drapeau de l'URSS SAS
Orbiteur Succès Imagerie radar de 25% de la surface
Venera 16[184] Drapeau de l'URSS SAS
Orbiteur Succès
Vega 1[185],[186],[187] Drapeau de l'URSS SAS Survol Succès Sonde à destination de la comète de Halley
Atterrisseur Succès Instruments déployés prématurément

Ballon atmosphérique Succès
Vega 2[188],[189],[190] Drapeau de l'URSS SAS Survol Succès Sonde à destination de la comète de Halley
Atterrisseur Succès

Ballon atmosphérique Succès
Magellan[191] Drapeau des États-Unis NASA
Orbiteur Succès Imagerie radar de 98 % de la surface
Venus Express[192] Drapeau de l’Union européenne ESA
Orbiteur Succès
Shin'en Drapeau du Japon UNISEC - Survol Échec Perte de contact après le lancement. Survol de Vénus en décembre 2010
Akatsuki Drapeau du Japon JAXA Orbiteur Échec À la suite d'un premier échec d'insertion en orbite, la sonde spatiale circule sur une orbite plus éloignée que prévu.

en cours
Orbiteur En cours
Missions futures planifiées ou à l'étude
Shukrayaan-1 Drapeau de l'Inde ISRO 2025 Orbiteur et ballon atmosphérique Prévu
Venera-D Drapeau de la Russie RFSA 2028-2031 Orbiteur Prévu

Assistance gravitationnelle[modifier | modifier le code]

La planète Vénus est souvent utilisée (tout comme la Terre) par les sondes spatiales qui ont besoin de modifier de manière importante leur vitesse pour atteindre les planètes du système solaire externe (Jupiter, Saturne, ...) ou au contraire les objets célestes situés dans les profondeurs du puits gravitationnel solaire : Mercure, Soleil. La liste ci-dessous regroupe les missions qui ont utilisé Vénus pour effectuer une manœuvre d'assistance gravitationnelle sans avoir pour objectif de collecter des données scientifiques significatives.

Sonde Agence Date survol Statut Notes
Mariner 10[193] Drapeau des États-Unis NASA Effectué Distance minimum 5 768 km. Assistance gravitationnelle En transit à destination de Mercure
Galileo[194] Drapeau des États-Unis NASA Effectué Distance minimum 16 000 km. Assistance gravitationnelle En transit à destination de Jupiter
Cassini[195] Drapeau des États-Unis NASA
Drapeau de l’Union européenne ESA
Flag of Italy.svg ASI
Effectué Assistance gravitationnelle En transit à destination de Saturne
Effectué
MESSENGER[196] Drapeau des États-Unis NASA Effectué Assistances gravitationnelles En transit à destination de Mercure.
Effectué
Parker Solar Probe Drapeau des États-Unis NASA 3 octobre 2018 Effectué Assistances gravitationnelles pour abaisser l'orbite de la sonde autour du Soleil
Effectué
Effectué
BepiColombo[197] Drapeau de l’Union européenne ESA

Drapeau du Japon JAXA

Effectué Assistance gravitationnelle En transit à destination de Mercure
Solar Orbiter Drapeau de l’Union européenne ESA Effectué Assistance gravitationnelle pour abaisser l'orbite de la sonde autour du Soleil
Parker Solar Probe Drapeau des États-Unis NASA Effectué Assistances gravitationnelles pour abaisser l'orbite de la sonde autour du Soleil
Prévu
JUICE Drapeau de l’Union européenne ESA Octobre 2023 Prévu Assistance gravitationnelle En transit à destination de Jupiter
Dragonfly Drapeau des États-Unis NASA 2027 Prévu Assistance gravitationnelle En transit à destination de Saturne

Mercure[modifier | modifier le code]

Difficile à atteindre car profondément enfouie dans le puits gravitationnel du Soleil (la sonde spatiale doit produire un delta-V très important pour se placer en orbite autour de cette planète) et présentant un intérêt scientifique moindre que les autres planètes du système solaire interne, la planète Mercure n'a été étudiée que par deux sondes spatiales américaines (une troisième mission européenne est en transit).

Sonde Agence Lancement Mission Type Statut Notes
Mariner 10[198] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Distance minimum 704 km
Survol Succès Distance minimum 48 069 km
Survol Succès Distance minimum 327 km
Messenger[196] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Distance minimum 200 km
Survol Succès Distance minimum 200 km
Survol Échec partiel Distance minimum 200 km. La sonde se met en mode survie avant le survol.

Orbiteur Succès Impact volontaire à la fin de la mission.
BepiColombo[197] Drapeau de l’Union européenne ESA
Drapeau du Japon JAXA
Survol Succès Distance minimum 200 km
Survol En route
Survol En route
Survol En route
Survol En route
Survol En route
Mercury
Planetary Orbiter
Drapeau de l’Union européenne ESA Orbiteur En route
Mercury Magnetospheric
Orbiter
Drapeau du Japon JAXA Orbiteur

Planètes (et leurs satellites) du système solaire externe[modifier | modifier le code]

Nombre de sondes spatiales à destination des planètes du système solaire externe par pays et par décennie.

L'exploration des planètes du système solaire externe (Jupiter, Saturne et au delà) doit prendre en compte de nombreuses contraintes. Il faut :

  • Lancer la sonde spatiale avec une vitesse importante pour s'éloigner suffisamment du Soleil.
  • Disposer d'une source de production d'énergie très avancée (RTG) pour compenser l'éloignement du Soleil une fois arrivé à destination (le rayonnement par unité de surface diminue comme le carré de la distance au Soleil). Des panneaux solaires de grande taille peuvent être désormais utilisés pour Jupiter.
  • Une grand fiabilité des équipements pour que ceux-ci survivent jusqu'à leur arrivée à destination qui impliquent souvent une durée de transit très longue (9 ans pour New Horizons malgré une vitesse record - 16,2 km/s - au départ de la Terre).
  • Consacrer une part d'énergie notable pour réchauffer les équipements les plus fragiles car la température s'abaisse avec la distance au Soleil.
  • Utiliser des fenêtres de lancement peu fréquentes pour envoyer les sondes spatiales lourdes vers les destinations les plus lointaines (au-delà de Jupiter), car le recours à l'assistance gravitationnelle est une pratique incontournable pour disposer de suffisamment de vitesse.
  • Disposer d'un budget important pour développer une sonde spatiale capable faire face à certaines de ces contraintes.
  • Compte tenu de l'énergie requise se mettre en orbite autour d'une des planètes situées au-delà de Jupiter, impose de disposer d'une énergie énorme au départ dont seule la mission Cassini-Huygens, particulièrement couteuse, a disposé. Les missions se résument donc généralement à de simples survols.
  • Les missions vers Jupiter présentent un contrainte supplémentaire : il existe une ceinture de radiations particulièrement virulent au voisinnage de la planète géante et des lunes galliléennes (les plus intéressantes et les plus grosses) qui impose un véritable blindage et réduit considérablement la durée de vie des sondes spatiales.

Pour toutes ces raisons peu de missions ont été lancées vers ces destinations et la technicité nécessaires en fait un monopole de la NASA qui sera toutefois battu en brèche par la future mission européenne JUICE à destination de Jupiter. Aucun mission ne s'est placé en orbite autour de deux des quatre planètes géantes gazeuses du système solaire (Neptune et Uranus) et si des projets existent aucun n'a reçu de financement.

Jupiter et ses lunes[modifier | modifier le code]

Sonde Agence Lancement Mission Type Statut Notes
Pioneer 10[199] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Distance minimum 130 000 km
Pioneer 11[200] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Distance minimum 43 000 km.
Voyager 2[201] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Distance minimum 650 000 km
Voyager 1[202] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Distance minimum 278 000 km.
Galileo[194] Drapeau des États-Unis NASA
DLR

Orbiteur Succès Nombreux survols des satellites de Jupiter. Descente dans l'atmosphère à la fin de la mission
Galileo Probe[203] Drapeau des États-Unis NASA
DLR
Sonde atmosphérique Succès
Juno[204] Drapeau des États-Unis NASA
en cours
Orbiteur En cours
Missions futures planifiées ou à l'étude
Jupiter Icy Moons Explorer[205] Drapeau de l’Union européenne ESA Orbiteur Prévu Survols répétés de Ganymède, Callisto et Europe
Europa Clipper[206] Drapeau des États-Unis NASA Orbiteur Prévu Survols répétés d'Europe

Assistances gravitationnelles[modifier | modifier le code]

Sonde Agence Date survol Statut Notes
Ulysses[207] Drapeau de l’Union européenne ESA
Drapeau des États-Unis NASA
Succès Assistance gravitationnelle pour une mise en orbite héliocentrique fortement inclinée
Cassini[195] Drapeau des États-Unis NASA
Drapeau de l’Union européenne ESA
ASI
Succès Distance minimum 9 720 000 km. Assistance gravitationnelle en transit vers Saturne
Ulysses[207] Drapeau de l’Union européenne ESA
Drapeau des États-Unis NASA
20032004 Succès
New Horizons[208] Drapeau des États-Unis NASA Succès Distance minimum 2 300 000 km. Assistance gravitationnelle En transit à destination de Pluton

Saturne et ses lunes[modifier | modifier le code]

Sonde Agence Lancement Mission Type Statut Notes
Pioneer 11[200] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Distance minimum 22 000 km
Voyager 2[201] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Distance minimum 161 000 km
Voyager 1[202] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Distance minimum 124 000 km
Cassini[195] Drapeau des États-Unis NASA
Drapeau de l’Union européenne ESA
ASI

Orbiteur Succès Nombreux survols des satellites de Saturne

Titan[modifier | modifier le code]

Sonde Agence Lancement Mission Type Statut Notes
Voyager 1[202] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Distance minimum 6 940 km
Cassini[195] Drapeau des États-Unis NASA
Drapeau de l’Union européenne ESA
ASI

Survol Succès Plusieurs survols du satellite
Huygens[209] Drapeau de l’Union européenne ESA Atterrisseur Succès Première sonde à se poser sur un satellite d'une autre planète
Missions futures planifiées ou à l'étude
Dragonfly[210] Drapeau des États-Unis NASA Aérobot Prévu Drone devant voler dans l'atmosphère de Titan

Uranus et ses lunes[modifier | modifier le code]

Sonde Agence Lancement Mission Type Statut Notes
Voyager 2[201] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Distance minimum 81 500 km

Neptune et ses lunes[modifier | modifier le code]

Sonde Agence Lancement Mission Type Statut Notes
Voyager 2[201] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Distance minimum 4 950 km

Objets mineurs[modifier | modifier le code]

Nombre de sondes spatiales à destination des objets mineurs (astéroïdes, comètes, planètes naines) par pays et par décennie.

Les objets mineurs regroupent des corps célestes du système solaire qui ne sont ni des planètes ni des satellites de ces planètes : astéroïdes, comètes et planètes naines. Durant une grande partie de l'ère spatiale aucune mission spatiale n'en a fait son objectif. Les astéroïdes ont été survolées par certaines missions et ont recueilli un nombre limité d'informations. Depuis la fin des années 1990, plusieurs missions ont été conçues pour étudier ces objets aux caractéristiques spécifiques notamment dans le but de recueillir des informations sur les débuts du système solaire en partie préservés dans ces corps plus primitifs.

Planètes naines[modifier | modifier le code]

Cérès[modifier | modifier le code]

Sonde Agence Date lancement Date arrivée/survol Fin de mission Type Statut Notes
Dawn[144] Drapeau des États-Unis NASA Orbiteur Succès La sonde spatiale a réalisé deux premières : record de modification de vitesse en cours de mission (> 11 km/s) et deux insertions en orbite successives (Vesta puis Cérès).

Pluton et ses lunes[modifier | modifier le code]

Sonde Agence Date lancement Date arrivée/survol Fin de mission Type Statut Notes
New Horizons[208] Drapeau des États-Unis NASA En cours Survol En cours Survol réussi effectué à une distance minimum 12 500 km

Astéroïdes[modifier | modifier le code]

Les astéroïdes sont des petits corps essentiellement situés entre l'orbite de Jupiter et celle de Mars. Un sous-ensemble, les astéroïdes géocroiseurs, coupent l'orbite de la Terre ce qui en fait une destination plus facile pour les sondes spatiales. Les astéroïdes présentent un grand intérêt scientifique à deux titres : ils sont constitués en partie de matériaux qui n'ont pas été modifiés depuis le début de la formation du système solaire et ils ont pu contribuer à ensemencer la Terre avec des molécules complexes à l'origine de la formation de la vie. Les astéroïdes sont restés durant plusieurs décennies des objectifs secondaires (simples survols). Trois missions, dont deux japonaises et une américaine, se sont placés en orbite et ont ramené des échantillons de sol d'astéroïdes sur Terre. Plusieurs autres missions de survol d'astéroïdes présentant des caractéristiques particulières sont programmées pour les années 2020.

Astéroïde Sonde Agence Date lancement Date arrivée/survol Fin de mission Type Statut Notes
(951) Gaspra Galileo[211] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Survol au cours du transit de la sonde spatiale vers vers Jupiter. Survol réussi effectué à une distance minimum de 1 900 km. Premier survol d'un astéroïde
(243) Ida Survol Succès En transit vers Jupiter ; distance minimum 2 400 km ; découverte du premier satellite d'astéroide Dactyl
(1620) Géographos Clementine[212] Drapeau des États-Unis BMDO / NASA Survol Succès Survol annulé à la suite d'une défaillance matérielle
(253) Mathilde NEAR
Shoemaker
[213]
Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Survol réussi effectué à une distance minimum 1 200 km ; en transit à destination d'(433) Éros
(9969) Braille Deep Space 1[214] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Pas d'image à cause d'une erreur de pointage de la caméra ; continue sa route vers la comète 19P/Borrelly
(2685) Masursky Cassini[215] Drapeau des États-Unis NASA
Drapeau de l’Union européenne ESA
ASI
Survol lointain Succès En transit à destination de Saturne. Distance : 1,5 millions kilomètres. Pas de données scientifiques recueillies.
(433) Éros NEAR
Shoemaker
[199]
Drapeau des États-Unis NASA Orbiteur Succès Première mise en orbite autour d'un astéroïde et premier recueil détaillé de données sur ce type de corps céleste. Parvient à se poser sur sa surface à l'issue de sa mission et à transmettre quelques données.
(5535) Annefrank Stardust[216] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Survol réussi effectué à une distance minimum de 3 300 km. En transit à destination de la comète 81P/Wild
(25143) Itokawa Hayabusa[217] Drapeau du Japon ISAS Retour d'échantillons Échec partiel Environ 1000 grains récupérées. Premier retour d'échantillons d'un astéroïde.
(132524) APL New Horizons[218] Drapeau des États-Unis NASA Non significatif Survol En cours En transit à destination de (134340) Pluton
(2867) Šteins Rosetta[219] Drapeau de l’Union européenne ESA Survol Succès Survol réussi effectué à une distance minimum de 800 km
(21) Lutetia Survol Succès Survol réussi effectué à une distance minimum de 3 162 km. En transit à destination de la Comète Tchourioumov-Guerassimenko
(4) Vesta Dawn[220] Drapeau des États-Unis NASA Orbiteur Succès
(162173) Ryugu Hayabusa 2 Drapeau du Japon ISAS Mission de retour d'échantillon En cours Quelques dizaines de milligrammes ramenés avec succès sur Terre. Mission prolongée avec survol d'un astéroïde en 2014.
Minerva II-1 Drapeau du Japon ISAS Hopper Succès
MASCOT Drapeau de l'Allemagne DLR

Drapeau de la France Cnes

Atterrisseur Succès
Minerva II-2 Drapeau du Japon ISAS Hopper Succès
Bénou OSIRIS-REx[221] Drapeau des États-Unis NASA Retour d'échantillons En cours Retour vers la Terre en cours.
Missions futures planifiées ou à l'étude
(469219) Kamoʻoalewa Zheng He Drapeau de la République populaire de Chine CNSA 2024 2025 ~2032 Retour d'échantillon Prévu
(65803) Didymos DART Drapeau des États-Unis NASA 2022 Impacteur Prévu
(52246) Donaldjohanson Lucy Drapeau des États-Unis NASA 2021 2025 Survol Prévu
(16) Psyche Psyche Drapeau des États-Unis NASA 2023 2026 Orbiteur Prévu
(3200) Phaéthon DESTINY+ Drapeau du Japon JAXA 2022 2026 Survol Prévu
(3548) Eurybates Lucy Drapeau des États-Unis NASA 2021 2027 Survol Prévu
(15094) Polymele 2021 2027 Survol
(11351) Leucos 2021 2028 Survol
(21900) Oros 2021 2028 Survol
(617) Patrocle 2021 2033 Survol

CubeSats[modifier | modifier le code]

Astéroïde Sonde Agence Date lancement Date arrivée/survol Fin de mission Type Statut Notes
Missions futures planifiées ou à l'étude
1991 VG NEA Scout Drapeau des États-Unis NASA 2020 2021 Survol Prévu

Comètes[modifier | modifier le code]

Les comètes sont des corps célestes particulièrement difficiles à explorer. L'apogée de leur orbite se situe, pour les plus proches, au niveau de Jupiter : aussi une tentative de "mise en orbite", qui nécessite que la sonde spatiale se cale sur l'orbite de son objectif, présente des difficultés proches de celles d'une mission vers cette dernière planète (delta-V important, durée du transit, énergie). Courant 2020, Rosetta est la seule mission à avoir réalisé cet exploit. Un simple survol présente d'autres difficultés. D'un point de vue scientifique la comète présente un intérêt particulièrement important lorsqu'elle est près du Soleil et qu'elle est active c'est-à-dire qu'elle émet un nuage de gaz et de poussière. Dans cette phase de son orbite, la vitesse relative d'une comète par rapport à un objet lancé de la Terre atteint une vingtaine de kilomètres par seconde pour une comète prograde (orbitant autour du Soleil dans le même sens que la Terre et plus du double pour une comète rétrograde comme Halley. Le survol nécessite une navigation très précise qui nécessite de connaitre à l'avance l'orbite de la comète. Au moment du survol, la sonde spatiale est mitraillée par les particules de poussière qui compte tenu de leur vitesse peuvent avoir un effet destructeur sur la sonde spatiale et ses instruments.

Cible Sonde Agence Date lancement Date arrivée/survol Fin de mission Type Statut Notes
21P/Giacobini-Zinner ICE [222] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès En transit à destination de la comète de Halley
1P/Halley Vega 1[223] Flag of the Soviet Union.svg SAS Survol Succès Survol réussi effectué à une distance minimum de 8 890 km.
1P/Halley Suisei[224] Drapeau du Japon ISAS Survol Succès La sonde croise la comète à une distance de 151 000 km à une vitesse de relative de 73 km/s
1P/Halley Vega 2[225] Flag of the Soviet Union.svg SAS Survol Succès Survol réussi effectué à une distance minimum de 8 890 km.
1P/Halley Sakigake[226] Drapeau du Japon ISAS Survol lointain Échec partiel Survol à très grande distance : 6,99 millions km
1P/Halley Giotto[227] Drapeau de l’Union européenne ESA Survol Succès Survol réussi effectué à une distance minimum de 596 km. Premier survol à faible distance d'une comète.
1P/Halley ICE [222] Drapeau des États-Unis NASA Survol lointain Succès Survol réussi effectué à une distance minimum de 32 millions de km.
26P/Grigg-Skjellerup Giotto[227] Drapeau de l’Union européenne ESA Survol Succès Survol réussi effectué à une distance minimum de 200 km.
45P/
Honda-Mrkos-Pajdusakova
Sakigake[226] Drapeau du Japon ISAS 1996 Survol Échec Contact perdu
21P/Giacobini-Zinner Survol
55P/Tempel-Tuttle Suisei[224] Drapeau du Japon ISAS 1998 Survol Échec Abandonnée à la suite d'une fuite de carburant
21P/Giacobini-Zinner 1998 Survol
19P/Borrelly Deep Space 1[221] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès
2P/Encke CONTOUR[228] Drapeau des États-Unis NASA 2003 Survol Échec Contact perdu après le lancement
81P/Wild Stardust[216] Drapeau des États-Unis NASA Retour d'échantillons Succès Survol réussi effectué à une distance minimum de 240 km. Collecte d'échantillons de la queue de la comète qui sont ramenés sur Terre
73P/
Schwassmann-Wachmann
CONTOUR[228] Drapeau des États-Unis NASA 2006 Survol Échec Contact perdu après le lancement
6P/d'Arrest 2008 Survol
103P/Hartley Deep Impact[229] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Extension de la mission Deep Impact
9P/Tempel Deep Impact[229] Drapeau des États-Unis NASA Survol et largage d'un impacteur Succès Vitesse à l'impact 10,2 km/s
Stardust[216] Drapeau des États-Unis NASA Survol Succès Survol réussi effectué à une distance minimum de 191 km. Observation du cratère créé par Deep Impact
67P/Tchourioumov-Guerassimenko Rosetta[219] Drapeau de l’Union européenne ESA Orbiteur Succès Première sonde à se mettre en orbite autour d'une comète et à déposer un atterrisseur à sa surface.
Philae[230] Atterrisseur Succès Première sonde à atterrir sur une comète
Missions futures planifiées ou à l'étude
A déterminer Comet Interceptor Drapeau de l’Union européenne ESA 2028 Survol Prévu

Objets de la ceinture de Kuiper[modifier | modifier le code]

Objet Sonde Agence Date lancement Date survol Type Statut Notes
(486958) Arrokoth New Horizons Drapeau des États-Unis NASA 1er janvier 2019 Survol En cours Survol réussi effectué à une distance minimum de 3 500 km

Soleil[modifier | modifier le code]

Nombre de sondes spatiales à destination du Soleil par pays et par décennie.
Sonde Agence Date lancement Fin de mission Type Statut Notes
Pioneer 5[231] Drapeau des États-Unis NASA Orbiteur Succès Étude du champ magnétique, des particules des éruptions solaires, et de l'ionisation dans l'espace interplanétaire
Pioneer 6[232] Drapeau des États-Unis NASA toujours contactable Orbiteur Succès Groupe de sondes de "météo spatiale" en orbite solaire, étude du vent solaire, des rayons cosmiques, et des champs magnétiques
Pioneer 7[233] Drapeau des États-Unis NASA toujours contactable Orbiteur Succès
Pioneer 8[234] Drapeau des États-Unis NASA toujours contactable Orbiteur Succès
Pioneer 9[235] Drapeau des États-Unis NASA Orbiteur Succès
Pioneer-E[236] Drapeau des États-Unis NASA Orbiteur Échec Prévue pour être la 5e sonde du groupe Pioneer 6-9; la mise en orbite a échoué
Helios 1[237] Drapeau des États-Unis NASA
Drapeau de l'Allemagne BWF
Orbiteur Succès Étude du vent solaire, des champs magnétiques, des rayons cosmiques et de la poussière interplanétaire entre la Terre et le Soleil
Helios 2[238] Drapeau des États-Unis NASA
Drapeau de l'Allemagne BWF
Orbiteur Succès
ISEE-3[239] Drapeau des États-Unis NASA Orbiteur Succès Étude du Soleil avec les sondes ISEE-1 et ISEE-2
Ulysses[207] Drapeau de l’Union européenneESA
Drapeau des États-Unis NASA
Orbiteur Succès Observation des pôles du Soleil
WIND[240] Drapeau des États-Unis NASA Orbiteur En cours Mesure du vent solaire
SoHO[241] Drapeau de l’Union européenne ESA
Drapeau des États-Unis NASA
Orbiteur En cours Étude de l'intérieur du Soleil, de la couronne solaire et du vent solaire
ACE[242] Drapeau des États-Unis NASA Orbiteur En cours Étude du vent solaire
Genesis[243] Drapeau des États-Unis NASA Retour d'échantillons Échec partiel Retour d'échantillons du vent solaire; la capsule de retour s'est écrasée sur Terre, quelques échantillons ont été sauvés.
STEREO A[244] Drapeau des États-Unis NASA Orbiteur En cours Imagerie en stéréo des éruptions solaires.
STEREO B[245] Drapeau des États-Unis NASA Orbiteur Succès
Parker Solar Probe[246] Drapeau des États-Unis NASA 12 aout 2018 Orbiteur En cours
Solar Orbiter[247] Drapeau de l’Union européenne ESA Orbiteur En cours
Missions futures planifiées ou à l'étude
Aditya-L1[248] Drapeau de l'Inde ISRO Janvier 2022 Orbiteur Prévu Observations du Soleil

Sondes quittant le système solaire[modifier | modifier le code]

Sonde Agence Vitesse (km/s) Notes Ref
Pioneer 10 Drapeau des États-Unis NASA 12 Passe l'orbite de Pluton le . Mission terminée en . Dernier contact le . Sonde présumée perdue. [199]
Pioneer 11 11,3 Dernier contact et fin de mission en . [1]
Voyager 1 17,2 Passage du choc terminal de l'héliosphère . Sortie de l'héliosp^hère . Toujours active, les contacts avec la sonde sont établis régulièrement pour la transmission de données scientifiques (). La NASA espère maintenir les contacts jusqu'en 2025. En 2019, elle était l'artefact humain le plus loin de la Terre jamais envoyé. [2]
Voyager 2 16 Passage du choc terminal de l'héliosphère . Sortie de l'héliosphère . Toujours active, les contacts avec la sonde sont établis régulièrement pour la transmission de données scientifiques (). La NASA espère maintenir les contacts jusqu'en 2025. [3]
New Horizons 14 Survol du système plutonien en juillet 2015. La mission se poursuit vers le système solaire externe. [4]

Survols de la Terre[modifier | modifier le code]

Cette section ne liste que les survols de la Terre par des sondes spatiales lors de manœuvres d'assistance gravitationnelle, pas les satellites d'observation.

Sonde Agence Date Statut Notes
Giotto[249]
(1er passage)
Drapeau de l’Union européenne ESA Succès 1er survol de la Terre, En transit à destination de la Comète Grigg-Skjellerup
Galileo[194]
(1er passage)
Drapeau des États-Unis NASA Succès Assistance gravitationnelle En transit à destination de Jupiter; distance minimum 960 km
Sakigake[250]
(1er passage)
Drapeau du Japon ISAS Succès Après le survol de la comète de Halley
Suisei[251] Drapeau du Japon ISAS Succès Assistance gravitationnelle En transit à destination de Giacobini-Zinner. Le survol se fait à 900 000 km au lieu de 60 000 km à cause du manque de carburant.
Galileo[194]
(2e passage)
Drapeau des États-Unis NASA Succès Distance minimum 305 km
Sakigake[250]
(2e et 3e passage)
Drapeau du Japon ISAS Succès
Succès Carburant épuisé; contact perdu en novembre 1995
NEAR Shoemaker[252] Drapeau des États-Unis NASA 23 janvier, 1998 Succès Distance minimum 540 km
Giotto[249]
(2e passage)
Drapeau de l’Union européenne ESA Pas utilisé Mise en hibernation en 1992, la sonde n'a pas été réactivée lors de ce second survol
Cassini[195] Drapeau des États-Unis NASA
Drapeau de l’Union européenne ESA
Flag of Italy.svg ASI
Succès En transit à destination de Saturne
Stardust[253]
(1er passage)
Drapeau des États-Unis NASA Succès En transit à destination de la comète 81P/Wild
Nozomi[90] Drapeau du Japon ISAS Succès Assistances gravitationnelles. En transit à destination de Mars
Succès
Hayabusa[254] Drapeau du Japon ISAS Succès Distance minimum 3 700 km. En transit à destination de Itokawa
Rosetta[143]
(1er passage)
Drapeau de l’Union européenne ESA Succès En transit à destination de la comète Tchourioumov-Guérassimenko
Messenger[196] Drapeau des États-Unis NASA Succès Assistance gravitationnelle En transit à destination de Mercure.
Stardust[253]
(2e passage)
Drapeau des États-Unis NASA Succès Largage de la capsule contenant les échantillons
Rosetta[143]
(2e passage)
Drapeau de l’Union européenne ESA Succès Distance minimum 5 295 km
Deep Impact[255]
(
1er et 2e passage)
Drapeau des États-Unis NASA Succès En transit à destination de la comète Hartley 2. Distance minimum 19 310 km
Succès En transit à destination de la comète Hartley 2.
Stardust[253]
(3e passage)
Drapeau des États-Unis NASA Succès En transit à destination de la comète Tempel 1
Rosetta[143]
(3e passage)
Drapeau de l’Union européenne ESA Succès Distance: 2 481 km
Deep Impact[255]
(3e passage)
Drapeau des États-Unis NASA Succès En transit à destination de la comète Hartley 2.
Juno[204] Drapeau des États-Unis NASA Succès Distance : 800 km Assistance gravitationnelle. En transit à destination de Jupiter
Hayabusa 2[256] Drapeau du Japon JAXA Succès Distance minimum 3 090 km. Assistance gravitationnelle. En transit à destination de Ryugu
PROCYON[257] Drapeau du Japon JAXA Échec Survol non contrôlé à cause d'une panne des moteurs.
OSIRIS-REx[221] Drapeau des États-Unis NASA Succès Assistance gravitationnelle. En transit à destination de Bénou
Bepi-Colombo[197] Drapeau de l’Union européenne ESA Succès Assistance gravitationnelle. En transit à destination de vers Mercure

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Atterrisseur de très petite taille avec une charge utile symbolique développé dans le cadre du concours Google Lunar X Prize.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Pioneer 0 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  2. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x et y (en) « Tentatively identified missions and launch failures », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  3. (en) « Pioneer 1 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  4. (en) « Pioneer 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  5. (en) « Pioneer 3 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  6. (en) « Luna 1 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  7. (en) « Pioneer 4 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  8. (en) « Luna 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  9. (en) « Luna 3 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  10. (en) « Pioneer P-3 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  11. (en) « Pioneer P-30 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  12. (en) « Pioneer P-31 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  13. (en) « Ranger 3 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  14. (en) « Ranger 4 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  15. (en) « Ranger 5 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  16. (en) « Sputnik 25 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  17. (en) « Luna 4 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  18. (en) « Ranger 6 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  19. (en) « Ranger 7 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  20. (en) « Ranger 8 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  21. (en) « Cosmos 60 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  22. (en) « Ranger 9 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  23. (en) « Luna 5 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  24. (en) « Luna 6 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  25. (en) « Zond 3 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  26. (en) « Luna 7 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  27. (en) « Luna 8 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  28. (en) « Luna 9 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  29. (en) « Cosmos 111 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  30. (en) « Luna 10 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  31. (en) « Surveyor 1 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  32. (en) « Explorer 33 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  33. (en) « Lunar Orbiter 1 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  34. (en) « Luna 11 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  35. (en) « Surveyor 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  36. (en) « Luna 12 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  37. (en) « Lunar Orbiter 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  38. (en) « Luna 13 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  39. (en) « Lunar Orbiter 3 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  40. (en) « Surveyor 3 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  41. (en) « Lunar Orbiter 4 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  42. (en) « Surveyor 4 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  43. (en) « Explorer 35 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  44. (en) « Lunar Orbiter 5 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  45. (en) « Surveyor 5 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  46. (en) « Surveyor 6 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  47. (en) « Surveyor 7 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  48. (en) « Luna 14 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  49. (en) « Zond 5 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  50. (en) « Zond 6 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  51. (en) « Luna 15 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  52. (en) « Zond 7 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  53. (en) « Cosmos 300 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  54. (en) « Cosmos 305 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  55. (en) « Luna 16 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  56. (en) « Zond 8 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  57. (en) « Luna 17/Lunokhod 1 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  58. (en) « Luna 18 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  59. (en) « Luna 19 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  60. (en) « Luna 20 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  61. (en) « Luna 21/Lunokhod 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  62. (en) « RAE-B », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  63. (en) « Luna 22 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  64. (en) « Luna 23 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  65. (en) « Luna 24 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  66. (en) « Hiten », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  67. (en) « Clementine », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  68. (en) « Lunar Prospector », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  69. (en) « SMART 1 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  70. (en) « Kaguya », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  71. (en) « Chang'e 1 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  72. (en) « Chandrayaan 1 Lunar Orbiter », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  73. (en) « Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  74. (en) « Lunar Crater Observation and Sensing Satellite (LCROSS) », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  75. (en) « Chang'e 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  76. (en) « Gravity Recovery And Interior Laboratory A (GRAIL) », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  77. (en) « Gravity Recovery And Interior Laboratory-B (GRAIL) », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  78. (en) « Lunar Atmosphere and Dust Environment Explorer (LADEE) », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  79. (en) « Chang'e 3 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  80. (en) « Chang'e 3 Rover », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  81. (en) « Chang'e 5-T1 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  82. (en) « Queqiao », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  83. (en) « Longjiang 1 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  84. (en) « Longjiang 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  85. (en) « Chang'e 4 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  86. (en) « Beresheet », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  87. (en) « Chandrayaan 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le ).
  88. (en) « ISEE 3 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  89. (en) « AsiaSat 3 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  90. a b et c (en) « Nozomi », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  91. (en) « TESS », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  92. (en) « Marsnik 1 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  93. (en) « Marsnik 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  94. (en) « Sputnik 22 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  95. (en) « Mars 1 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  96. (en) « Sputnik 24 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  97. (en) « Mariner 3 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  98. (en) « Zond 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  99. (en) « Mariner 4 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  100. (en) « Mariner 6 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  101. (en) « Mariner 7 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  102. (en) « Mars 1969A », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  103. (en) « Mars 1969B », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  104. (en) « Mariner-H », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  105. (en) « Cosmos 419 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  106. (en) « Mariner 9 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  107. (en) « Mars 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  108. (en) « Mars 2 Lander », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  109. (en) « Mars 3 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  110. (en) « Mars 3 Lander », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  111. (en) « Mars 4 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  112. (en) « Mars 5 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  113. (en) « Mars 6 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  114. (en) « Viking 1 Orbiter », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  115. (en) « Viking 1 Lander », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  116. (en) « Viking 2 Orbiter », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  117. (en) « Viking 2 Lander », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  118. (en) « Phobos 1 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  119. (en) « Phobos 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  120. (en) « Mars Observer », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  121. (en) « Mars Global Surveyor », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  122. (en) « Mars 96 Orbiter », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  123. (en) « Mars Pathfinder », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  124. (en) « Mars Pathfinder Rover », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  125. (en) « Mars Climate Orbiter », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  126. (en) « Mars Polar Lander », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  127. (en) « Deep Space 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  128. (en) « 2001 Mars Odyssey », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  129. (en) « Mars Express », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  130. (en) « Beagle 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  131. (en) « Spirit », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  132. (en) « Opportunity », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  133. (en) « Mars Reconnaissance Orbiter », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  134. Tony Greicius, « Phoenix Mars Lander », sur nasa.gov, (consulté le )
  135. (en) « Mars Curiosity Rover », sur mars.nasa.gov (consulté le )
  136. (en) « Mars Orbiter Mission », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  137. (en) « Mars Atmosphere and Volatile EvolutioN (MAVEN) », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  138. (en) « ExoMars 2016 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  139. (en) « Phobos 1 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  140. (en) « Phobos 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  141. (en) « Phobos-Grunt », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  142. (en) « Martian Moons Exploration », sur mmx.isas.jaxa.jp (consulté le )
  143. a b c et d (en) « Rosetta », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  144. a et b (en) « Dawn », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  145. (en) « Sputnik 7 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  146. (en) « Venera 1 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  147. (en) « Mariner 1 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  148. (en) « Sputnik 19 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  149. (en) « Sputnik 20 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  150. (en) « Sputnik 21 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  151. (en) « Mariner 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  152. (en) « Cosmos 21 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  153. (en) « Cosmos 27 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  154. (en) « Zond 1 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  155. (en) « Cosmos 96 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  156. (en) « Venera 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  157. (en) « Venera 3 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  158. (en) « Venera 4 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  159. (en) « Mariner 5 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  160. (en) « Cosmos 167 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  161. (en) « Venera 5 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  162. (en) « Venera 6 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  163. (en) « Venera 7 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  164. (en) « Cosmos 359 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  165. (en) « Venera 8 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  166. (en) « Venera 9 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  167. (en) « Venera 9 descent craft », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  168. (en) « Venera 10 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  169. (en) « Venera 10 descent craft », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  170. (en) « Pioneer Venus Orbiter », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  171. (en) « Pioneer Venus Large Probe », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  172. (en) « Pioneer Venus Spall Probe (North) », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  173. (en) « Pioneer Venus Small Probe (Day) », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  174. (en) « Pioneer Venus Small Probe (Night) », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  175. (en) « Venera 11 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  176. (en) « Venera 11 Descent Craft », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  177. (en) « Venera 12 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  178. (en) « Venera 12 Descent Craft », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  179. (en) « Venera 13 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  180. (en) « Venera 13 Descent Craft », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  181. (en) « Venera 14 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  182. (en) « Venera 14 Descent Craft », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  183. (en) « Venera 15 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  184. (en) « Venera 16 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  185. (en) « Vega 1 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  186. (en) « Vega 1 Descent Craft », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  187. (en) « Vega 1 Balloon », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  188. (en) « Vega 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  189. (en) « Vega 2 Descent Craft », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  190. (en) « Vega 2 Balloon », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  191. (en) « Magellan Mission to Venus », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  192. (en) « Venus Express », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  193. (en) « Mariner 10 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  194. a b c et d (en) « Galileo Orbiter », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  195. a b c d et e (en) « Cassini », sur nssdc.gsfc.nasa.org (consulté le )
  196. a b et c (en) « Messenger », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  197. a b et c (en) « BepiColombo », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  198. « NASA - NSSDCA - Spacecraft - Details », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  199. a b et c (en) « Pioneer 10 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  200. a et b (en) « Pioneer 11 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  201. a b c et d (en) « Voyager 2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  202. a b et c (en) « Voyager 1 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  203. (en) « Galileo Probe », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  204. a et b (en) « Juno », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  205. (en) « Juice », sur sci.esa.int (consulté le )
  206. (en) « NASA's Europa Clipper », sur europa.nasa.gov (consulté le )
  207. a b et c (en) « Ulysses », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  208. a et b (en) « New Horizons Kuiper Belt flyby », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  209. (en) « Huygens », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  210. (en) Grey Hautaluoma, Alana Johnson, « NASA's Dragonfly will fly arround Titan looking for origins, signs of life », sur nasa.gov, (consulté le )
  211. http://www2.jpl.nasa.gov/galileo/mission/journey-cruise.html
  212. http://nssdc.gsfc.nasa.gov/nmc/spacecraftDisplay.do?id=1994-004A
  213. http://nssdc.gsfc.nasa.gov/nmc/spacecraftDisplay.do?id=1996-008A
  214. http://nssdc.gsfc.nasa.gov/nmc/spacecraftDisplay.do?id=1998-061A
  215. http://nssdc.gsfc.nasa.gov/nmc/spacecraftDisplay.do?id=1997-061A
  216. a b et c http://nssdc.gsfc.nasa.gov/nmc/spacecraftDisplay.do?id=1999-003A
  217. http://nssdc.gsfc.nasa.gov/nmc/spacecraftDisplay.do?id=2003-019A
  218. http://nssdc.gsfc.nasa.gov/nmc/spacecraftDisplay.do?id=2006-001A
  219. a et b http://nssdc.gsfc.nasa.gov/nmc/spacecraftDisplay.do?id=2004-006A
  220. http://nssdc.gsfc.nasa.gov/nmc/spacecraftDisplay.do?id=2007-043A
  221. a b et c (en) « OSIRIS-REx », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  222. a et b http://nssdc.gsfc.nasa.gov/nmc/spacecraftDisplay.do?id=1978-079A
  223. http://nssdc.gsfc.nasa.gov/nmc/spacecraftDisplay.do?id=1984-125A
  224. a et b http://nssdc.gsfc.nasa.gov/nmc/spacecraftDisplay.do?id=1985-073A
  225. http://nssdc.gsfc.nasa.gov/nmc/spacecraftDisplay.do?id=1984-128A
  226. a et b http://nssdc.gsfc.nasa.gov/nmc/spacecraftDisplay.do?id=1985-001A
  227. a et b http://nssdc.gsfc.nasa.gov/nmc/spacecraftDisplay.do?id=1985-056A
  228. a et b http://nssdc.gsfc.nasa.gov/nmc/spacecraftDisplay.do?id=2002-034A
  229. a et b http://nssdc.gsfc.nasa.gov/nmc/spacecraftDisplay.do?id=2005-001A
  230. http://nssdc.gsfc.nasa.gov/nmc/spacecraftDisplay.do?id=PHILAE
  231. « NASA - NSSDCA - Spacecraft - Details », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  232. « NASA - NSSDCA - Spacecraft - Details », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  233. « NASA - NSSDCA - Spacecraft - Details », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  234. « NASA - NSSDCA - Spacecraft - Details », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  235. « NASA - NSSDCA - Spacecraft - Details », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  236. « NASA - NSSDCA - Spacecraft - Details », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  237. « NASA - NSSDCA - Spacecraft - Details », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  238. « NASA - NSSDCA - Spacecraft - Details », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  239. « NASA - NSSDCA - Spacecraft - Details », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  240. « NASA - NSSDCA - Spacecraft - Details », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  241. « NASA - NSSDCA - Spacecraft - Details », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  242. « NASA - NSSDCA - Spacecraft - Details », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  243. « NASA - NSSDCA - Spacecraft - Details », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  244. « NASA - NSSDCA - Spacecraft - Details », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  245. « NASA - NSSDCA - Spacecraft - Details », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  246. « NASA - NSSDCA - Spacecraft - Details », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  247. « ESA Science & Technology - Solar Orbiter », sur sci.esa.int (consulté le )
  248. « Aditya - L1 First Indian mission to study the Sun - ISRO », sur www.isro.gov.in (consulté le )
  249. a et b (en) « Giotto », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  250. a et b (en) « Sakigake », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  251. (en) « Suisei », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  252. (en) « NEAR Shoemaker », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  253. a b et c (en) « Stardust/NExT », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  254. (en) « Hayabusa », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  255. a et b (en) « Deep Impact/EPOXI », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  256. (en) « Hayabusa2 », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )
  257. (en) « PROCYON », sur nssdc.gsfc.nasa.gov (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Asif A Siddiqui, Deep Space Chronicle : A Chronology of Deep Space and Planetary Probes 1958-2000 (SP-2002-4524), NASA, (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]