Surveyor 4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Surveyor 4
Description de cette image, également commentée ci-après
Une sonde Surveyor
Données générales
Organisation NASA
Constructeur Hughes Aircraft
Domaine Exploration lunaire
Statut Mission achevée (échec)
Lancement à 11 h 53 min 29 s UTC
Lanceur Atlas-Centaur
Durée 65 heures
Identifiant COSPAR 1967-068A
Protection planétaire Catégorie II[1]
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 282 kg à l’atterrissage
Atterrissage à 2 h 5 min UTC
Localisation 0,45° N ; 1,39° O (impact)
Principaux instruments
Télédiffusion Transmission de gros-plans de la surface lunaire

Surveyor 4 est la quatrième sonde lunaire du programme Surveyor américain pour explorer la Lune.

Cette sonde lunaire s'écrasa après la mission impeccable effectuée par Surveyor 3, quelques mois plus tôt ; le signal de télémétrie a disparu min 30 s avant l'atterrissage, prévu sur Sinus Medii à 0,4° de latitude Nord et 1,33° de longitude Ouest.

Cette sonde était la quatrième d'une série destinée à se poser sur la Lune en douceur et à transmettre des photographies de la surface lunaire afin de déterminer les caractéristiques du terrain pour préparer les missions Apollo. L'équipement à bord était composé d'une caméra de télévision, de miroirs auxiliaires, d'une échantillonneur de sol mécanique, de jauges de contrainte sur les jambes métalliques de la sonde, et de nombreuses sondes techniques. Après un vol impeccable vers la Lune, les signaux du récepteur radio cessèrent durant la phase finale de descente. Le contact avec la sonde n'a jamais été rétabli, et la mission fut un échec. La rétro-fusée de combustible solide a pu avoir explosé quelques instants avant sa désactivation programmée. La mission était une totale réussite juste avant cet incident.

La NASA conclut que le véhicule a probablement explosé lors de la perte des signaux à 2 h 3 min UT le .

Comme Surveyor 3, Surveyor 4 était équipée de griffes extérieures (avec un aimant dans la griffe) pour détecter et mesurer les éléments ferreux dans la surface lunaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Surveyor 4 » (voir la liste des auteurs).