Luna 24

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Луна-24
(Luna 24)
Données générales
Organisation URSS
Programme Luna
Domaine Exploration lunaire
Retour d’échantillon
Lancement
Lanceur Proton 8K82K
Fin de mission (retour sur Terre)
Durée 12 jours
Identifiant COSPAR [1]
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 5 800 kg (au lancement)
Trajectoire
Orbite Trajet Terre-Lune (09-13 août)
Orbite lunaire
Atterrissage (18 août)
Décollage
Retour sur Terre (22 août)

Luna 24 (également appelée Lunik 24) était une mission spatiale inhabitée du programme Luna.

Ce fut la dernière sonde soviétique à se poser sur la Lune et à retourner des échantillons de sol lunaire vers la Terre, près de 4 ans après la dernière mission humaine, Apollo 17.

Luna 24 fut lancée vers la Lune depuis une orbite terrestre intermédiaire et fut mise en orbite circulaire autour de la Lune le . Elle se posa le 18 août et rapporta des échantillons sur Terre le .

Luna 24 clôtura ainsi le programme Luna, débuté par Luna 1 en 1959, ainsi que la course à la Lune lancée en 1961.

La sonde suivante à se poser sur la Lune fut le Moon Impact Probe (MIP), élément de la sonde indienne Chandrayaan-1, le , soit 32 ans plus tard.

Luna 24 est restée pendant 37 ans la dernière sonde à s'être posée sur la Lune de manière contrôlée ("soft-landing") jusqu'au lors de l'alunissage de la mission Chang'e 3 du CNSA.

Luna 24 est la dernière sonde à avoir prélevé sur la Lune et retourné sur Terre des échantillons du sol de notre satellite.

Dès 1978, les soviétiques avaient prouvé l'existence d'eau sur le régolithe lunaire sur la base des analyses des échantillons ramenés par Luna 24. L'information fut publiée dans la revue Geokhimiia[1] et traduite en anglais[2], mais ignorée par les scientifiques occidentaux jusqu'à la publication d'une série d'articles de synthèse sur l'eau sélène, par le chercheur américain Arlin Crotts, de l'université Columbia, à New York, information reprise par la revue Sputnik France[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Water in the regolith of Mare Crisium (Luna 24)?" by M.V. Akhmanova, B.V. Dement’ev & M.N. Markov, 1978 (fév.), Geokhimiia, 285.
  2. Possible Water in Luna 24 Regolith from the Sea of Crises” by M.V. Akhmanova, B.V. Dement’ev & M.N. Markov, 1978, Geochemistry International, 15, 166.
  3. Ria Novosti - Eau sur la Lune: les preuves soviétiques ignorées par l'Occident (expert US) ; nouvel accès (visité le '1805) : url Eau sur la Lune: les preuves soviétiques ignorées par l'Occident (expert US) - Sputnik France, article daté de 31.05.2012, mis à jour le 05.10.2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]