Explorer 49

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue d'artiste
Données générales
Organisation NASA
Programme Explorer
Domaine observatoire radio astronomie
Statut mission achevée
Autres noms Radio Astronomy Explorer-, RAE-B
Lancement 10 juin 1973
Lanceur Delta
Fin de mission aout 1977
Identifiant COSPAR 1973-039A
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 328 kg
orbite lunaire
Périgée 1 123 km
Apogée 1 334 km
Inclinaison 61,3°
Explorer 49 est placé sous la coiffe de son lanceur.

Explorer 49 également appelé Radio Astronomy Explorer-B ou RAE-B était un satellite scientifique du programme Explorer de la NASA. C'est le deuxième satellite à avoir embarqué des expériences de radioastronomie après le satellite jumeau Explorer 38. Il est lancé le 10 juin 1973 par une fusée Delta depuis la base de Cape Canaveral et se place sur une orbite lunaire quelques jours plus tard. Le satellite de 328 kilogrammes était stabilisé par gradient de gravité et disposait pour collecter les ondes radio de 4 antennes filaires disposées en croix et longues de 230 mètres. Il a recueilli durant quatre ans des données sur les émissions radio des planètes, du Soleil et de la Voie Lactée dans les longueurs d'onde comprises entre 25 kHz et 13,1 MHz.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

RAE-2 est un petit satellite de 193 kilogrammes ayant la forme d'un cylindre de 92 centimètres de diamètre pour 79 centimètres de long dont les extrémités esquissent une forme conique. Le satellite est stabilisé par gradient de gravité. Un système amortissant les mouvements de libration et constitués par des antennes longues de 129 mètres et dont le mouvement est freiné par un système de ressorts est déployé sous le satellite. L'énergie est fournie par des petits panneaux solaires fixes situés de part et d'autre du corps du satellite. L'orientation du satellite qui est connue à un degré près est déterminée par un capteur de Terre, un capteur solaire et un capteur d'attitude panoramique. Le contrôle d'orientation est pris en charge par un système de propulsion à gaz froid. Les corrections d'orbite sont réalisées à l'aide de petits moteurs-fusées brulant de l'hydrazine. L'insertion sur l'orbite lunaire est effectuée par un moteur à propergol solide. Les données sont stockées à bord sur deux magnétophones à bande redondants puis transmises par un émetteur UHF émettant sur 400 MHz. Les opérations à réaliser sont captées par un récepteur VHF (148 MHz) qui est également utilisé pour déterminer la position du satellite[1].

Le satellite dispose de 4 antennes déployées en orbite[2] :

  • deux antennes en V constituées de tubes creux souples de 1,3 centimètres de diamètre réalisées dans un alliage cuivre/béryllium plaqué avec de l'argent. les deux branches supérieures (pointées vers le zénith) sont longues de 229 mètres tandis que les deux branches inférieures (pointées vers la surface de la Lune) sont longues de 183 mètres
  • une antenne dipolaire électrique de 37 mètres parallèle à la surface de la Lune

Les expériences scientifiques sont[3] :

  • 2 radiomètres Ryle-Vonberg (un par antenne en V) analysant les fréquences sur 9 canaux dans les fréquences comprises entre 0,45 et 9,18 MHz
  • 3 récepteurs fonctionnant en mode rafale
  • Une sonde à impédance utilisée pour l'étalonnage

Résultats scientifiques[modifier | modifier le code]

Références et notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) J. K Alexander,, M.L. Kaiser, J.C. Novaco, F.R. Grena, R. R. Weber et al., « Scientific Instrumentation of the Radio-Astronomy-Explorer-2 satellite », NASA,‎ , p. 1-32 (lire en ligne)
  • (en) Brian Harvey, Discovering the cosmos with small spacecraft, Springer Praxis, (ISBN 978-3-319-68138-2)
    Histoire du programme Explorer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]