Mariner 9

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mariner 9

Description de l'image  Mariner09.jpg.
Caractéristiques
Organisation JPL, NASA
Domaine Observation de Mars
Masse 558,8 kg
Lancement 30 mai 1971 à 22:23 UTC
Lanceur Atlas-Centaur SLV-3C
Fin de mission 27 octobre 1972
Durée de vie Orbite stable jusqu'au moins 2022
Orbite Orbite martienne
Périapside 1 650 km
Apoapside 16 860 km
Période 719,47 min
Inclinaison 64,4°
Excentricité 0,6014
Programme Mariner
Index NSSDC 1971-051A
Principaux instruments
1er Spectromètre ultraviolet
2e Spectromètre infrarouge
3e Mécanique céleste
4e Dispositif d'occultation
5e Radiomètre infrarouge
6e Photographie visible

Mariner 9 était une sonde orbitale de la NASA qui a aidé à l'exploration de Mars et faisait partie du programme Mariner.

Mariner 9 a été lancée vers Mars le 30 mai 1971 et a atteint la planète le 14 novembre de la même année. Elle devint le premier vaisseau spatial à se mettre en orbite autour d'une autre planète sur une orbite elliptique dont l'apogée passa de 17 916 km à 17 144 km et le périgée à 1 394 km, battant de peu les sondes soviétiques Mars 2 et Mars 3, qui arrivèrent moins d'un mois après. Après des mois à attendre la fin de tempêtes de poussières sur Mars, Mariner 9 réussit à envoyer des photos de la surface d'une clarté surprenante (résolution atteignant 1 km). Grâce à ses instruments (spectromètres UV, IR, radiomètre IR et 2 caméras), elle découvrit des éléments marquants de la géographie martienne tels que le plus grand volcan du système solaire Olympus Mons ou l'énorme canyon Valles Marineris nommé en l'honneur de la réussite de Mariner 9. Elle permit de construire le profil vertical de son atmosphère.

Elle analysa également les deux lunes martiennes Phobos et Déimos.

Bien que lancée par la même fusée que Mariner 8, Mariner 9 qui avait un plan de mission totalement indépendant de sa sonde jumelle, put mener à bien sa propre mission.

Sa mission était de compléter les études et mesures réalisées par le couple de sondes précédent, tout en étant la première sonde à se mettre en orbite autour d'une planète autre que la Terre, permettant une étude longue et poussée de cette dernière.

Avec l'épuisement de ses réserves d’azote destiné au contrôle de l’attitude, il devint impossible de maintenir l’orientation de la sonde, et elle fut donc abandonnée sur une orbite qui la fera plonger dans l'atmosphère de Mars vers 2022[1].

Lancement de Mariner 9 par une fusée Atlas-Centaur SLV-3C

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) nirgal.net ; « L'exploration spatiale, fenêtre de tir de 1971 », en particulier voir le paragraphe « La fin de Mariner 9 » en bas de l’article.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Paolo Ulivi et David M Harland, Robotic Exploration of the Solar System Part 1 The Golden Age 1957-1982, Springer Praxis,‎ 2007 (ISBN 978-0-387-49326-8)