Thandie Newton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Newton.
Thandie Newton
Description de cette image, également commentée ci-après
Au Comic-Con de San Diego, en 2017.
Nom de naissance Thandiwe Adjewa Newton
Naissance (45 ans)
Londres, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Nationalité Britannique Grande-Bretagne
Profession Actrice
Films notables Gridlock'd
Mission impossible 2
Collision
À la recherche du bonheur
W. : L'Improbable Président
Séries notables Westworld

Thandie Newton est une actrice britannique née le , fille d'un père britannique et d'une mère zimbabwéenne.

Menant de front, une carrière entre le cinéma britannique et le cinéma américain, elle est révélée, au grand public, dans le blockbuster d'action Mission impossible 2 (2000). Elle reçoit d'excellentes critique pour son interprétation, dans le drame acclamé, Collision (2004), qui lui vaut l'Empire Award de la meilleure actrice, ainsi que le BAFTA Award de la meilleure actrice dans un rôle secondaire et le London Critics' Circle Film Awards. Elle joue également dans la comédie dramatique à succès, À la recherche du bonheur (2006). Entre 2003 et 2005, elle joue dans la série médicale populaire Urgences.

Dans les années 2010, elle participe au drame romantique Les Couleurs du destin, plébiscité par la critique. À partir de 2016, elle reçoit les éloges grâce à son interprétation convaincante de Maeve Millay, une androïde, dans la série de science-fiction Westworld, qui lui permet de remporter le Critics' Choice Television Awards de la meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée dramatique et d'être nommée, notamment aux Golden Globes, pour les Screen Actors Guild Awards ainsi qu'aux Primetime Emmy Awards.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Elle est la fille d'un technicien anglais, Nick Newton et d'une zimbabwéenne, Nyasha, qui selon Newton, serait une princesse Shona[1],[2]. Dans certaines biographies, son lieu de naissance est signalé de manière incorrecte comme Zambie. Mais elle a confirmé lors de plus interview qu'elle était née à Londres. Le nom Thandiwe signifie "bien-aimé" et "Thandie" se prononce tændi, en anglais[3],[4].

Elle passe ses premières années au Zimbabwe, mais doit le quitter dès l'âge de quatre ans en raison de l’insécurité due aux troubles politiques. Elle grandit en Angleterre et développe à la London Art Educational School ses talents en danse et s'essaye à la comédie. Une blessure l'oblige à arrêter la danse et elle se concentre alors sur la comédie[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Les années 1990 : Débuts remarqués[modifier | modifier le code]

En 1991, elle décroche son premier rôle dans le drame salué par la critique Flirting avec Nicole Kidman[5]. Elle déménage ensuite à Los Angeles, en Californie, pour se consacrer à sa carrière et suivre son petit ami de l'époque, le réalisateur australien John Duigan, avec qui elle va entamer une relation de six ans[6].

À cause de son accent britannique, elle peine à trouver des rôles et elle retourne alors en Grande-Bretagne, à l'Université de Cambridge. Elle obtient un diplôme en anthropologie. Entre ses semestres, elle continue à faire le tour des castings[2].

En 1994, elle joue dans le film fantastique Entretien avec un vampire avec Brad Pitt et Tom Cruise, qui rencontre un grand succès[7]. L'année d'après, elle joue dans la comédie dramatique franco-américaine Jefferson à Paris, présentée en sélection officiel au Festival de Cannes 1995.

En 1996, elle seconde Jon Bon Jovi et Lambert Wilson dans le thriller indépendant The Leading Man. En 1997, elle joue le premier rôle féminin de l'avant-dernier film de Tupac Shakur, la comédie dramatique Gridlock'd.

Elle est ensuite révélée par deux drames, en 1998, - l'intimiste Shandurai, écrit et réalisé par Bernardo Bertolucci, et le plus classique Beloved, porté par Danny Glover et Oprah Winfrey, grâce auxquelles, elle est choisie pour des projets plus commerciaux.

Les années 2000 : La révélation et confirmation en demie teinte[modifier | modifier le code]

L'actrice au Toronto International Film Festival 2007, pour la première de Cours toujours Dennis.

En 2000, elle joue la protagoniste féminine du blockbuster Mission impossible 2, face à la méga-star Tom Cruise, et en 2002, elle partage l'affiche du thriller d'action La Vérité sur Charlie avec Mark Wahlberg. En dépit de critiques mitigées pour ses deux longs métrages, le film de John Woo est un réel succès au box office[8]. L'interprétation de l'actrice n'est pas non plus remise en cause, elle se distingue en recevant des nominations lors de cérémonies de remises de prix. Par les britanniques Empire Awards, les afro-américaines Image Awards, et Black Reel Awards[9] ainsi que la populaire Blockbuster Entertainment Awards[10].

En 2003, l'actrice fait partie de la distribution chorale du thriller Les Maîtres du jeu. Elle accepte aussi un rôle récurrent dans la série médicale à succès Urgences. Elle y incarne Kem Likasu, l'épouse du héros Dr. John Carter. Elle défendra ce personnage durant 13 épisodes, jusqu'en 2005.

L'année 2004 lui permet néanmoins de renouer avec la critique : si la suite de la franchise de science-fiction portée par Vin Diesel, Les Chroniques de Riddick, passe inaperçue, le drame choral Collision, écrit et réalisé par Paul Haggis est acclamé par la critique et reçoit de multiples récompenses. L'actrice elle-même remporte, entre autres, le BAFTA de la meilleure actrice dans un second rôle.

Il faut cependant attendre 2006 pour revoir l'actrice au cinéma : elle joue le rôle de la mère absente dans le mélodrame À la recherche du bonheur, un grand succès populaire portée par l'interprétation de la star Will Smith. L'actrice poursuit face à une autre star afro-américaine, Eddie Murphy, qui lui donne le rôle de sa prétendante dans sa comédie potache Norbit. Le film est laminé par la critique en 2007. La même année, l'actrice retourne en Angleterre.

Pour l'avant première du film RocknRolla, au Festival international du film de Toronto 2008.

Elle partage l'affiche de la comédie Cours toujours Dennis, portée par la révélation comique Simon Pegg, puis elle rejoint la distribution du thriller choral RocknRolla, réalisé par son compatriote Guy Ritchie. Le film sort en 2008, soit la même année que son retour au premier plan : elle prête ses traits à Condoleezza Rice dans la satire W. : L'Improbable Président, d'Oliver Stone. Le film est tièdement accueilli la critique[11] et réalise des scores décevants au box office[12].

L'année suivante, l'actrice est néanmoins dans un succès commercial : le blockbuster 2012, de Roland Emmerich, où elle fait partie d'une distribution comportant notamment un jeune Jake Gyllenhaal ou encore John Cusack, Amanda Peet et Chiwetel Ejiofor. Elle accepte ensuite, de revenir une dernière fois dans Urgences, pour le dernier épisode de la série.

Les années 2010 : Perte de vitesse, retour au succès et regain critique[modifier | modifier le code]

Elle débute les années 2010 au sein de la distribution d'actrices afro-américaines réunies par Tyler Perry pour le mélodrame Les Couleurs du destin. L'œuvre est encensée par la critique et récompensée[13].

En visite au 10 Downing Street, en 2010.

L'année 2011 est elle, marquée par trois projets qui passent inaperçus : la tentative de retour au premier plan, d'Hayden Christensen avec le thriller L'Empire des ombres de Brad Anderson - une comédie décalée - Huge -, et enfin le thriller Retreat, aux côtés de Cillian Murphy et Jamie Bell, qui a le mérite de recevoir des critiques positives, saluant une bonne surprise.

En 2012, elle tient le premier rôle féminin de la comédie romantique Good Deeds, écrite, réalisée et interprétée par Tyler Perry. La même année, elle accepte le premier rôle d'une série télévisée d'espionnage, Rogue, qui est lancée début 2013, la même année qu'un film qui connait une carrière discrète, le drame Half of a Yellow Sun, qui lui permet pourtant de former un couple avec Chiwetel Ejiofor.

Malgré une réception très confidentielle, une seconde saison de Rogue est commandée pour l'année suivante. Mais cette fois, les audiences insuffisantes de ces 10 nouveaux épisodes en 2014 conduisent la chaîne à conclure le programme avec une troisième saison de quatre épisodes diffusés en juillet 2015.

L'actrice rebondit aussitôt vers une mini-série à prestige, The Slap, adaptation de la série australienne éponyme, qui marque beaucoup moins que cette dernière. Ce passage à la télévision s'avère enfin payant lorsque l'actrice est choisie pour rejoindre la distribution principale de l'attendue série dramatique de science-fiction Westworld, produite par J.J. Abrams, et adaptée du long-métrage éponyme du créateur de Urgences, Michael Crichton. Le programme est lancé fin 2016, et permet à l'actrice de s'imposer dans le rôle de Maeve Millay. Sa performance lui vaut aussitôt le Critics' Choice Awards en tant que meilleure actrice second rôle dans une série dramatique.

James Marsden, Thandie Newton et Rodrigo Santoro, lors du Comic-Con 2017, pour la promotion de la série télévisée Westworld.

La série rencontre un franc succès critique et commerciale. Elle est notamment nommée pour trois Golden Globes, plébiscitée par les Emmy Awards et élue Meilleure série de science fiction lors des Saturn Awards 2017. La prestigieuse cérémonie des Critics' Choice Television Awards la considère comme la nouvelle série la plus excitante de l'année[14].

L'actrice est alors convoitée pour des projets attendus : elle tourne le drame The Death and Life of John F. Donovan , premier essai hollywoodien du jeune réalisateur canadien Xavier Dolan, et ce aux côtés de Jessica Chastain et Natalie Portman. Elle rejoint le casting du Han Solo Anthology Film, un film dérivé de Star Wars dédié à la jeunesse de Han Solo.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Thandie est mariée depuis l'année 1997 avec l'écrivain anglais Ol Parker. Ils ont trois enfants : les filles Ripley Scott, née en 2000 et Nico, née en 2004 et un fils, Booker Jombe, né le 3 mars 2014. Pour ses trois enfants, l'actrice choisit d'accoucher à domicile[15].

Elle est végétalienne et a été nommée "Vegan la plus sexy de 2014" par l'association PETA, au Royaume-Uni[16].

En 2008, l'actrice visite le village de Nampasso, dans la région de Ségou au Mali, frappé par la pauvreté et déclare qu'elle a vécu cette expérience comme porteuse d'humilité[17].

En 2013, Newton se joint à la manifestation One Billion Rising à Londres, pour la fin de la violence, pour la justice et l'égalité des sexes[18].

En 2016, l'actrice déclare avoir été victime d'abus sexuels lors d'une audition, à ses débuts. Elle n'hésite pas à prendre la parole, à plusieurs reprises, pour mentionner les abus subis par les femmes dans l'industrie hollywoodienne[19].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Productrice[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sur le tapis rouge de la 60e cérémonie des British Academy Film Awards, en 2007.

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[20].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • NAACP Image Awards 2007 : Meilleure actrice dans un second rôle pour A la recherche du bonheur

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Et aussi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Chris Sullivan, « Why Newton favours gravity over fluff », sur The Telegraph,
  2. a, b et c (en) « Thandie Newton Biography », sur IMDb
  3. (en) Laura Barton, « 'I was so incredibly self-conscious' », sur the guardian,
  4. (en) « Thandie Newton: 'Condi was my hardest role ever' », sur Independent,
  5. (en) « Flirting (1991) Awards », sur IMDb
  6. (en) Simon Cable, « Thandie Newton's affair at 16 with film director 23 years older than herk », sur mail online,
  7. (en) « Box Office : Interview with the Vampire », sur box office mojo
  8. (en) « Mission: Impossible II », sur box office mojo
  9. (en) « La vérité sur Charlie (2002) Awards », sur IMDb
  10. (en) « M-I:2 Mission: Impossible 2 (2000) Awards », sur IMDb
  11. (en) « W., l'improbable président (I) (2008) Awards », sur IMDb
  12. (en) « W », sur Box office mojo
  13. (en) « Les couleurs du destin (2010) Awards », sur IMDb
  14. (en) « Westworld (2016– ) Awards », sur IMDb
  15. (en) Nicole Eggenberger, « Thandie Newton Welcomes Baby Boy Booker Jombe Parker in Home Birth », sur Us Magazine,
  16. (en) « Thandie Newton named PETA’s sexiest vegan », sur Sun +,
  17. (en) « Newton Humbled By Mali Trip », sur contactmusic.net,
  18. (en) « Thandie Newton joins women's protest, recalls exploitation », sur CNN,
  19. Marine de Guilhermier, « Thandie Newton, victime d'abus sexuels lors d'une audition », sur Orange,
  20. (en) « Thandie Newton Awards », sur IMDb
  21. http://voxofilm.free.fr/vox_C/collision.htm
  22. http://voxofilm.free.fr/vox_C/cours_toujours_dennis.htm
  23. http://voxofilm.free.fr/vox_0/2012.htm
  24. http://voxofilm.free.fr/vox_M/mission_impossible_2.htm
  25. http://voxofilm.free.fr/vox_V/verite_sur_charlie.htm
  26. http://voxofilm.free.fr/vox_A/a_la_recherche_du_bonheur.htm
  27. http://voxofilm.free.fr/vox_C/chroniques_de_riddick.htm
  28. http://voxofilm.free.fr/vox_N/norbit.htm
  29. http://voxofilm.free.fr/vox_E/entretien_avec_un_vampire.htm
  30. http://voxofilm.free.fr/vox_M/maitres_du_jeu.htm
  31. http://voxofilm.free.fr/vox_R/rocknrolla.htm
  32. http://buffy.free.fr/doublagissimo/index.htm

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :