Anne Heche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anne Heche
Description de cette image, également commentée ci-après
Anne Heche en 2014.
Nom de naissance Anne Celeste Heche
Naissance
Aurora (Ohio)
Nationalité Américaine
Décès (à 53 ans)
Los Angeles (Californie)
Profession Actrice
Réalisatrice
Scénariste
Productrice
Films notables Donnie Brasco
Volcano
Des hommes d'influence
Six jours, sept nuits
John Q
Site internet www.anneheche.com

Anne Heche (/heɪtʃ/)[1],[2] est une actrice, réalisatrice, scénariste et productrice américaine née le à Aurora (Ohio) et morte le à Los Angeles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Anne Celeste Heche naît le à Aurora dans l'Ohio. Son père, Donald Heche, est organiste, fondateur d'une Église baptiste et directeur de chœur. Sa mère, Nancy Prickett (en), est une activiste des thérapies de conversion. Elle est la plus jeune d'une fratrie de cinq enfants : Susan (1957-2006), Cynthia (morte en bas âge), Nate (1965-1983) et Abigail.

Dans son autobiographie, Call me Crazy, elle raconte avoir été violée par son père de sa naissance jusqu'à ses douze ans. Lors de ces agressions, il lui transmet un herpès vaginal. En 1983, son père meurt du sida, peu de temps après avoir révélé son homosexualité. La même année, son frère aîné, Nate, lui aussi acteur, se tue dans un accident de voiture quelques mois avant la remise des diplômes du lycée, accident que sa sœur assimile à un suicide[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Sa carrière débute à douze ans comme choriste dans un café-théâtre. Un découvreur de talents la remarque à quinze ans alors qu'Anne Heche joue en amateur au théâtre de son lycée. Elle refuse d'abord un engagement dans la série As the World Turns pour continuer à soutenir sa famille[réf. nécessaire].

Finalement à dix-sept ans, après l'obtention de son diplôme, elle part à New York pour jouer dans Another World le rôle des deux jumelles Vicki Hudson Frame et Marley McKinnon. Son interprétation pendant quatre ans dans la série lui vaut un Daytime Emmy Award en 1991. Elle quitte la série la même année pour se lancer dans le cinéma.

Succès au cinéma[modifier | modifier le code]

Anne Heche joue dans Mariage ou Célibat en 1996, puis dans La Jurée aux côtés de Demi Moore. Mais c'est le rôle de l'épouse de Johnny D. Pistone (interprété par Johnny Depp) dans Donnie Brasco qui lui attire les louanges de la critique[Qui ?]. On la retrouve ensuite dans Volcano aux côtés de Tommy Lee Jones, dans le film d'horreur Souviens-toi... l'été dernier, puis sa prestation dans le film Des hommes d'influence de Barry Levinson avec Robert De Niro et Dustin Hoffman lui vaut le National Board of Review Award pour le meilleur second rôle féminin. Elle tourne ensuite successivement dans Six jours, sept nuits avec Harrison Ford, Psycho (remake du célèbre film d'Alfred Hitchcock) de Gus Van Sant avec Vince Vaughn et Julianne Moore, sans oublier Loin du paradis où elle retrouve Vince Vaughn dans une nouvelle version du film français Force majeure et également dans John Q aux côtés de Denzel Washington.

Elle fait ensuite ses débuts à Broadway en 2002 dans Proof, le drame écrit par David Auburn, crédité d'un Tony Award. Elle reçoit les éloges des critiques[réf. nécessaire] de théâtre et la pièce reste dans les annales récentes parmi celles ayant été jouées le plus longtemps[réf. nécessaire], hors comédie musicale. Elle récidive en 2004 aux côtés d'Alec Baldwin, avec une reprise de la comédie Train de luxe dans le rôle de Lily Garland, initialement créé au cinéma par Carole Lombard en 1934. Sa prestation lui vaut une nomination pour les Tony Awards.

Retour à la télévision[modifier | modifier le code]

Anne Heche en 2007.

Moins sollicitée par le cinéma où Anne Heche n'arrive plus à retrouver le succès, elle se tourne vers la télévision et enchaîne les participations en tant qu'invitée vedette dans différentes séries télévisées (Ally McBeal en 2001, Everwood (2004), Nip/Tuck (2005), ainsi que dans des téléfilms, dont Les Fantômes de l'amour (2005), Un Noël à New York (2005), Fatal Desire (2006) et surtout Le Choix de Gracie (Gracie's Choice) avec Kristen Bell. Son interprétation d'une mère abusive et droguée lui vaut en 2004 une nomination aux Emmy Awards.

De 2006 à 2008, elle est l'héroïne de la série Men in Trees : Leçons de séduction, où elle joue le rôle d'une conseillère en relation qui, après avoir appris que son fiancé la trompait, se retrouve bloquée dans une petite ville en Alaska remplie d'hommes célibataires.

En 2020, elle participe à la saison 29 de l'émission Dancing with the Stars.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Anne Heche (à gauche) et Ellen DeGeneres en 1997.

Anne Heche annonce en 1997 sa relation avec Ellen DeGeneres et vivra avec elle pendant trois ans et demi[4]. En , quelques jours après leur rupture, on la retrouve errante dans le désert à Fresno, dans la banlieue rurale de Los Angeles. Elle frappe à une porte pour demander de l'eau et tient des propos incohérents à la personne qui vient lui ouvrir. Cet incident, alors qu'elle était sous l'emprise de la drogue, lui a valu beaucoup de moqueries et sa réputation de « crazy » (« folle »)[réf. nécessaire]. C'est un message plein de colère qu'Anne Heche publie en 2005 sur le forum de son site officiel. L'actrice reproche à sa mère de participer à des conférences de l'association ultra-conservatrice Focus on the Family. Lors de ses conférences, Nancy Heche prétend que la prière peut guérir l'homosexualité et que l'actrice aurait quitté Ellen DeGeneres grâce à ses prières.

Elle épouse en 2001 Coleman Laffoon avec lequel elle a un fils, Homer. Le couple se sépare fin 2007 et divorce en 2009. La même année, elle donne naissance à un autre fils, Atlas, issu de sa relation avec son nouveau compagnon, James Tupper. En 2018, elle annonce leur séparation[5].

Mort[modifier | modifier le code]

Le , Anne Heche est victime d'un grave accident de voiture à Los Angeles[6]. Au volant d'une Mini Cooper, elle percute le garage d'un immeuble puis, après avoir redémarré le véhicule, une villa. Lors de cette deuxième collision, la voiture prend feu[7]. Une soixantaine de pompiers sont mobilisés pendant plus d’une heure pour lui venir en aide[8].

Alors qu'elle est dans le coma, elle est visée par une enquête pour conduite en état d'ivresse ou sous l'emprise de stupéfiants (« driving under the influence » ou DUI)[9]. Quelques jours après les faits, sa famille annonce qu'elle est toujours dans le coma et qu’elle ne s'attend pas à ce qu’elle survive à une lésion cérébrale anoxique sévère[10]. Plus aucune activité cérébrale n'étant constatée, son décès est prononcé, selon la loi californienne, le [11],[12]. Le corps d'Anne Heche est incinéré et ses cendres sont déposées dans un mausolée au Hollywood Forever Cemetery le 23 août suivant[13],[14],[15],[16]. Ce retard officiel provoquant de nombreuses théories du complot, elle aurait été tuée pour ou à cause de son prochain film Girl in Room 13 parlant de la traite d'être humains et aurait voulu dénoncer cette réalité juste avant son décès[17],[18],[19], théories dénoncées par Conspiracy Watch[20].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme actrice[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]
Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Comme réalisatrice[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme productrice[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

  • (en-US) Call Me Crazy: A Memoir, Washington Square Press, 2001.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix francophones[modifier | modifier le code]

En version française, Anne Heche est notamment doublée à deux reprises dans les années 1990 par Juliette Degenne[21] dans La Jurée et Psycho, ainsi que par Céline Monsarrat[21] dans Des hommes d'influence et Six jours, sept nuits. À titre exceptionnel, elle est également doublée par Véronique Rivière dans Les Aventures de Huckleberry Finn[21], Odile Schmitt dans La Surprise[21], Magali Barney dans If These Walls Could Talk[21], Marine Jolivet dans Volcano[21], Sophie Arthuys dans Souviens-toi... l'été dernier[21], Marie-Laure Dougnac dans Loin du paradis[21] et Rafaèle Moutier[21] dans Donnie Brasco.

À partir de son apparition en 2001 dans Ally McBeal, Virginie Ledieu[21] devient sa voix la plus régulière. Elle la retrouve notamment dans Everwood, Nip/Tuck, Men in Trees : Leçons de séduction, Very Bad Cops, Rampart, Arthur Newman ou encore Catfight.

Céline Monsarrat[21] la retrouve en 2002 et 2004 dans John Q et Birth, puis en 2016 dans Opening Night. France Renard la double dans What Love Is[21], tandis que Audrey Lamy est sa voix dans Toy Boy[22]. Rafaèle Moutier[21] la retrouve en 2015 dans Dig puis en 2016 dans Aftermath (en). Enfin, Laurence Dourlens[21],[23] la double dans Hung et Quantico.

En version québécoise, Anne Heche est principalement doublée par Linda Roy qui est sa voix dans Donnie Brasco, John Q, La Naissance, L'As de Vegas et Riposte armée [24]. Lisette Dufour la double à trois reprises dans Des hommes d'influence, Six jours, sept nuits et Le Troisième Miracle, tandis qu'elle est doublée à titre exceptionnel par Élizabeth Lesieur dans Les Aventures de Huck Finn[24], Marie-Andrée Corneille dans La Jurée[24], Johanne Garneau dans Le Pacte du silence[24] et Viviane Pacal dans Aftermath[24].

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Anne Heche soutient l'association Darkness to Light[25] (De l'obscurité à la lumière) qui combat les abus sexuels sur les enfants.
  • Elle a appelé son fils Homer, pour rendre hommage à la grand-mère de son mari qui aimait raconter de longues histoires et qui pour cela avait été surnommée « Homer » (comme le poète grec Homère)
  • Elle a un tatouage au bas du dos représentant un papillon. Il a été réalisé juste après avoir terminé l'écriture de son autobiographie Call Me Crazy. « Je savais que j'étais finalement libre, mon histoire avait été racontée et je ne regarderai jamais en arrière. Alors oui, je dirais qu'il représente ma liberté. [réf. nécessaire] »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Épisode Anne Heche (interview), 78e épisode de la cinquième saison de la série The Tonight Show with Jay Leno. Visionner l'épisode en ligne.
  2. Épisode Anne Heche on motherhood, Johnny Depp and “catfights” de la série Larry King Now. Visionner l'épisode en ligne.
  3. (en-US) View Author Archive et Get author RSS feed, « Anne Heche severely burned after crashing her car into Los Angeles home », sur New York Post, (consulté le ).
  4. « People : ils assument leur homosexualité », sur femme.planet.fr, .
  5. Dailymail.com, « Anne Heche splits from James Tupper after 10 years », sur Mail Online, (consulté le ).
  6. Jérôme Lachasse, « L'actrice américaine Anne Heche dans un état grave après un accident de voiture », BFM TV, .
  7. (en) « Anne Heche hospitalised with severe burns after fiery crash », sur 1news.co.nz, .
  8. « L’actrice Anne Heche est décédée, une semaine après son accident de voiture », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  9. « L'actrice Anne Heche visée par une enquête policière après son grave accident de voiture », sur BFMTV (consulté le ).
  10. (en) Sandra Gonzalez, « Anne Heche is “not expected to survive”, family says in statement », sur CNN (consulté le ).
  11. (en) « Case Detail – Medical Examiner-Coroner – Anne Heche  », sur mec.lacounty.gov (consulté le ).
  12. « L’actrice américaine Anne Heche déclarée morte, une semaine après un accident de voiture », sur lemonde.fr, .
  13. Tamantha Gunn, « Details on Anne Heche’s final resting place revealed », E! Online,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  14. TMZ, « Anne Heche's sons grateful mom's final resting place is Hollywood Forever Cemetery », TMZ,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  15. Nardine Saad, « Anne Heche's cremated remains will be buried at this legendary L.A. cemetery », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. Andrew Dalton, « Anne Heche laid to rest at historic Hollywood cemetery », Associated Press,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  17. https://www.liberation.fr/checknews/pourquoi-la-mort-de-lactrice-anne-heche-suscite-des-theories-conspirationnistes-20220819_XSVSKZLSYNBVXH5AWDOTWIRQK4/.
  18. https://lesactualites.news/nouvelles/les-theoriciens-du-complot-sur-tiktok-disent-quanne-heche-a-ete-assassinee-elle-en-savait-trop/.
  19. https://www.vanityfair.fr/actualites/article/la-mort-anne-heche-fait-objet-de-theories-du-complot.
  20. https://www.conspiracywatch.info/conspiracy-news-35-2022.html.
  21. a b c d e f g h i j k l m et n « Comédiennes ayant doublé Anne Heche en France » sur RS Doublage
  22. « Fiche du doublage français du film Toy Boy »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) sur Alterego75.fr, consulté le 14 juin 2013.
  23. « Comédiennes ayant doublé Anne Heche en France » sur Doublage Séries Database.
  24. a b c d et e « Comédiennes ayant doublé Anne Heche au Québec » sur Doublageqc.
  25. (en) « Darkness to Light », sur darkness2light.org.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :