Ray (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ray
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film.

Réalisation Taylor Hackford
Scénario James L. White
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Biographie
Durée 152 minutes
Sortie 2004


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ray est un film américain réalisé par Taylor Hackford en 2004. Cette biographie filmée du chanteur Ray Charles a remporté de nombreux prix. Elle a notamment permis à Jamie Foxx d'obtenir l'Oscar du meilleur acteur en 2005 pour son interprétation du rôle-titre ainsi que le Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ray Charles est un chanteur américain. Aveugle dès sa petite enfance, il est confronté à la dureté de sa mère qui veut faire de lui un enfant autonome et capable de se débrouiller tout seul. Elle l’envoie dans un centre spécialisé et nous le retrouvons plusieurs années plus tard, prêt à partir à Seattle pour entamer une carrière de pianiste. D’abord musicien dans des petits groupes, il est vite repéré pour son talent et enregistre ses premiers disques sous son propre nom. Le succès ne cessera de grandir mais ce parcours est semé d’embûches dues à son handicap, sa dépendance à l’héroïne, la culpabilité qu’il porte depuis la mort de son frère lorsqu’ils étaient enfants, à son amour des femmes et sa difficulté à être fidèle à son épouse.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Légende : VF = Version Française[réf. nécessaire] et VQ = Version Québécoise[1]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Bien qu'il respecte majoritairement l'histoire de la vie de Ray Charles, le film comporte de petites libertés. Ainsi :
    • Le premier disque Baby, Let Me Hold Your Hand se solde par un échec dans le film alors qu'en réalité, il connut un certain succès puisqu'il se plaça dans les premières places du R&B charts en 1951.
    • Le premier succès de Ray Charles chez Atlantic Records n'était pas Mess Around mais The Sun's Gonna Shine Again.
    • Aretha Robinson, mère de Ray Charles, n'est pas morte au moment où ce dernier a commencé l'école, comme il le prétend dans le film, mais lorsqu'il avait 15 ans. C'est d'ailleurs suite à cet événement que Ray Charles a décidé de renoncer à sa scolarité et de partir tenter sa chance comme musicien.
    • Dans le film, Ray Charles et son épouse Della Bea sont encore ensembles lors de la cérémonie de réconciliation au Georgia State Capitol en 1979. Or le couple avait divorcé deux ans plus tôt.
  • Effectuant un trou entre les années 1950 et 1952, le film omet totalement le premier mariage de Ray Charles avec Eileen Williams.
  • S'il est doublé par la voix du vrai Ray Charles sur les chansons en playback, Jamie Foxx interprète lui-même d'autres morceaux présents dans le film :
    • Les chansons du trio McSon à Seattle.
    • Les deux maquettes à l'arrivée de Ray chez Atlantic Records.
    • La chanson sur la scène de Montréal en 1965.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage Québec, consulté le 25 décembre 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]