Bellamy Young

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Young et Bellamy.
Bellamy Young
Description de cette image, également commentée ci-après

Bellamy Young à la première de Divergente, en mars 2014.

Nom de naissance Amy Maria Young
Naissance (47 ans)
Drapeau des États-Unis Asheville, Caroline du Nord (États-Unis)
Profession Actrice, productrice
Séries notables Dirty Sexy Money
Scrubs
Scandal
Site internet http://www.bellamyyoung.com/

Amy Maria Young[1], plus connue sous le nom de Bellamy Young est une actrice et productrice américaine née le à Asheville en Caroline du Nord.

Après être apparue dans une trentaine de séries télévisées, elle est révélée au grand public grâce à son rôle de Mellie Grant dans la série dramatique Scandal, qu'elle incarne de 2012 à 2017. Un rôle qui lui assure une visibilité médiatique et une interprétation saluée qui lui permet de remporter le Critics' Choice Television Award de la meilleure actrice dans un second rôle, en 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Amy Maria Young est née le à Asheville en Caroline du Nord et élevée par ses parents adoptifs[2]. Sa mère était sa professeur de la sixième à la quatrième.

Très jeune, elle aime déjà la scène, puisqu'elle se produit dans de nombreux récitals de danse, des rendez-vous locaux de chants et de pièces de théâtre[3]. Elle participe même à des concours, remportant même le titre de Miss Junior de Caroline du Nord, en 1987[3].

Elle est diplômée en art dramatique à l'université Yale en 1991[4] puis à l'université d'Oxford.

Son prénom d'actrice, Bellamy, est une « sorte de mélange » de son vrai prénom et celui du meilleur ami de son père, Bill, qui s'est occupé d'elle après le décès de son père lorsqu'elle avait quinze ans[5].

Vie privée et engagements[modifier | modifier le code]

En janvier 2016, Young rencontre l'acteur britannique Ed Weeks (principalement connu pour son rôle dans la série télévisée The Mindy Project). Ils confirment leur relation, un mois plus tard, lors de la soirée post-Oscars, The Elton John AIDS Foundation[6].

Elle est végétarienne depuis 1988 et soutient l'association PETA[7],[8]. Elle met en avant son engagement pour l'adoption et participe à des campagnes publicitaires à cet effet[9].

Bellamy Young lors du dîner organisé par l'Association des correspondants de la Maison-Blanche, en 2014.

Ouvertement démocrate, elle lance une collecte de fonds pour la campagne présidentielle d'Hillary Clinton[10]. Très investie politiquement, elle participe activement à cet engagement, multiplie les déplacements officiels dans le cadre de l'héritage de l’administration Obama, aux côtés d'autre personnalités comme Oprah Winfrey, Meryl Streep et Michelle Obama[11],[12].

Elle est la présidente de l'association Helpmate qui recueille des fonds pour les victimes de violences domestique[13].

Lorsqu'elle était adolescente, elle a commencé à souffrir de migraines et en souffre encore aujourd'hui. Elle est devenue partenaire de GlaxoSmithKline pour Treximet, en 2015, pour sensibiliser le grand public[14]. Elle est aussi partenaire de l'entreprise Merck & Co, depuis 2016, qui aide à sensibiliser les gens sur l'importance des tests biomarqueurs du cancer, une cause chère pour Bellamy Young, car son père adoptif a été diagnostiqué d'un cancer des poumons en août 1984 et est décédé quelques mois plus tard[15].

Carrière[modifier | modifier le code]

1995-2011[modifier | modifier le code]

Elle commence sa carrière en jouant dans des comédies musicales à Broadway tels que The Life[16],[17] ou encore Merrily We Roll Along de Stephen Sondheim ainsi que Faust de Randy Newman. Elle changea son prénom afin de joindre la Screen Actors Guild en raison de la présence d'une autre Amy Young[18].

En 1995, elle fait ses débuts à la télévision, en décrochant un rôle récurrent dans le soap opera américain Another World, elle interprète le Dr Courtney Evans[19].

Elle intervient ensuite, entre 1997 et 1998, dans la série télévisée policière New York, police judiciaire, sous deux rôles différents. En 1999, elle fait ses débuts au cinéma en décrochant un rôle mineur dans le drame Black and White de James Toback. Elle enchaîne avec des rôles de co-vedette dans des productions indépendantes.

Bellamy Young fait aussi ses armes à la télévision et enchaîne les apparitions dans de nombreuses séries où elle joue, essentiellement, des petits rôles : Le Drew Carey Show, Nash Bridges, Washington Police, Urgences, X-Files...

Bellamy Young, en 2013.

En 2002, elle décroche un second rôle dans le film de guerre Nous étions soldats. Ce film sur la guerre du Viêt Nam met en vedette Mel Gibson dans le rôle principal.

En 2003, elle décroche un rôle régulier dans la série western et policière, Peacemakers, qui met en scène les enquêtes que mènent un marshal de la « vieille école » et un jeune détective adepte des « méthodes scientifiques » dans l'Ouest américain du xixe siècle. La série est annulée au bout d'une saison, faute d'audiences. La même année, elle apparaît dans un arc narratif de trois épisodes de la série dramatique Mes plus belles années avec Gail O'Grady et Brittany Snow.

À partir de 2004, elle devient une invitée régulière de la série médicale comique Scrubs. Elle apparaîtras dans la peau du Docteur Grace Miller pour six épisodes jusqu'en 2009.

Young continuer d'enchaîner sur un rythme d'interventions soutenues et décroche des seconds rôles dans des séries comme : NCIS : Enquêtes spéciales, Médium, Les Experts : Miami, Close to Home, Grey's Anatomy, Private Practice...

En 2006, elle fait office de second rôle pour le blockbuster d'action Mission impossible 3 qui rencontre un franc succès au moment de sa sortie[20]. Entre 2007 et 2009, elle apparaît dans neuf épisodes de la satire comique Dirty Sexy Money. En 2008, elle porte la comédie romantique One, Two, Many aux côtés de John Melendez, qui passe inaperçue[21]. L'actrice peine à obtenir des rôles dans des succès commerciaux mais multiplie les interventions dans des productions indépendantes et à la télévision. En effet, s'en suit de nombreuses apparitions télévisuelles dans des shows populaires comme, entre autres : Ghost Whisperer, Supernatural, Drop Dead Diva, Mentalist et Castle. Entre 2001 et 2011, l'actrice est apparut, une trentaine de fois en tant que guest star, à la télévision.

En 2011, elle apparaît dans deux épisodes de la série The United States of Tara, portée par Toni Collette, puis, elle décroche un rôle récurrent dans Esprits criminels pour huit épisodes. Elle incarne Beth Clemmons, la petite amie d'Aaron Hotchner jusqu’à leur séparation, en 2013.

2012-présent : Révélation[modifier | modifier le code]

En 2012, elle est choisie par Shonda Rhimes pour intégrer le casting principal de la série dramatique Scandal où elle interprète le rôle de la première dame Mellie Grant, aux côtés de Kerry Washington, ou encore Tony Goldwyn.

Bellamy Young, lors d'un gala de bienfaisance, en 2014.

La série est un succès commercial et devient la série dramatique la plus populaire sur les réseaux sociaux[22],[23],[24]. En 2013, l'ensemble de la distribution reçoit le TV Guide Awards grâce aux votes des fans[25]. L'interprétation de Bellamy Young est saluée par la critique, l'actrice est nommée pour un Gold Derby Awards (en) et elle remporte le Critics' Choice Television Award de la meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée dramatique, en 2014. Cette année là, elle est considérée comme la révélation du show par The Daily Beast[26], des éloges soutenues par le célèbre quotidien New York Post qui salue aussi sa performance[27]. Le programme rejoint le Top 10 des programmes télévisés politiques selon le quotidien américain Boston Globe, en 2015[28].

En 2016, elle décroche le premier rôle féminin du drame indépendant The Night Stalker (en) avec Lou Diamond Phillips, une production qui se fait remarquer lors du Festival international du film de Seattle[29]. En 2017, elle décroche un rôle dans le film d'aventure et de fantasy, produit par Walt Disney Pictures, A Wrinkle in Time, dont la sortie est prévue en 2018. Cette même année, Shonda Rhimes annonce, au détriment de la chaîne de diffusion, que la septième saison de Scandal serait la dernière[30].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs-métrages[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[31].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • Gold Derby Awards (en) 2014 : Meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée dramatique pour Scandal

Doublage francophone[modifier | modifier le code]

et aussi

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bellamy Young on Twitter
  2. « Bellamy Young interview with Marie Osmond. », YouTube (consulté le 7 avril 2014)
  3. a et b (en) « Biographie de Bellamy Young », sur bellamyyoung.com (consulté le 19 août 2015)
  4. (en) « Yale Class of 1991 », sur alumninet.yale.edu (consulté le 20 août 2015)
  5. (en) Lori Bergamotto, « Bellamy Young Takes Us On a Tour of Her Hometown », sur goodhousekeeping.com, (consulté le 19 août 2015) : « But when I joined the Screen Actors Guild, there was already an Amy Young. My dad died when I was 15, and then his best friend, Bill, did all the dad stuff for me. 'Bellamy' is a sort of blending of our two names, so it was in honor of him. Everybody at work calls me Bellamy; everybody at home calls me Amy »
  6. (en) « Bellamy Young - Biography », sur IMDb
  7. (en) « ABC's Scandal », sur the new potato,
  8. (en) « Actor Bellamy Young Is Proud to Be Vegan », sur PETA.ORG
  9. (en) « Humane Society TV Commercial, 'Honestly' Featuring Bellamy Young », sur iSpot.tv
  10. (en) Ted Johnson, « ‘Scandal’ Stars to Raise Money for Hillary Clinton », sur Variety,
  11. (en) « Who's Who », sur The United State of Women
  12. (en) Andrea Park, « Bellamy Young on Working with Chelsea Clinton and Being a Big Fan of Dad Bill », sur People,
  13. (en) Kelly Doty, « Hundreds attend high tea to raise money for Helpmate », sur Wlos.com,
  14. (en) Melinda Carstensen, « ‘Scandal’ actress reveals battle with debilitating condition », sur Fox News,
  15. (en) « Actress Bellamy Young, Merck, and Leading Lung Cancer Advocates Urge Those Impacted by Lung Cancer to Test. Talk. Take Action. », sur Business Wire
  16. (en) Vincent Canby, « SUNDAY VIEW; Why Whisper About It? 'The Life' Is a Joy », sur The New York Times,
  17. (en) Ben Brantley, « Lively Women, but Very Tired », sur The New York Times,
  18. « Bellamy Young: Biography », TV Guide (consulté le 5 mai 2013)
  19. (en) « Bellamy Young - Buddy TV », sur Buddy TV
  20. (en) « Box Office - Mission Impossible 3 », sur box office mojo
  21. (en) « One, Two, Many (2008) », sur IMDb
  22. (en) Tanzina Vega, « A Show Makes Friends and History », sur The New York Times,
  23. (en) Verne Gay, « Shonda Rhimes' 'Scandal' premieres on ABC », sur Newsday,
  24. (en) Shani O. Hilton, « Why Twitter Loves "Scandal" », sur BuzzFeed,
  25. (en) « ‘Scandal’ Cast Adorably And Excitedly Accepts TV Guide Magazine Fan Favorite Awards (VIDEO) », sur HUFFPOST,
  26. (en) Kevin Fallon, « How 'Scandal' Star Bellamy Young Transformed Mellie Into Fans' Favorite Character », sur Daily Beast,
  27. (en) Robert Rorke, « ‘Scandal’ co-star Bellamy Young shines in shocker », sur New York Post,
  28. (en) Matthew Gilbert, « The top 10 political TV shows », sur Boston Globe,
  29. (en) « The Night Stalker (2016) - Awards », sur IMDb
  30. Maximilien Pierrette, « Scandal : la saison 7 sera la dernière », sur Allociné.fr,
  31. (en) « Bellamy Young - Awards - IMDb », sur IMDb
  32. a, b, c, d, e et f « Comédiennes ayant doublées Bellamy Young en France (1re fiche) », sur RS Doublage (consulté le 21 février 2015)
  33. a, b et c « Comédiennes ayant doublées Bellamy Young en France (2e fiche) », sur Doublagissimo (consulté le 4 juillet 2015)
  34. « Comédiennes ayant doublées Bellamy Young en France (3e fiche) », sur Doublage Séries Database (consulté le 4 juillet 2015)