Katherine Jackson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Katherine Jackson
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Katherine Esther Screws
Nationalité
Activité
Famille
Père
Prince Albert Screws (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Martha Bridges (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants

Katherine Esther Jackson, née Kattie B. Scruse[1] le à Clayton (Comté de Barbour, Alabama), est une personnalité américaine. Elle est la mère d'une fratrie de dix enfants à la carrière artistique, dont les plus illustres sont Michael Jackson et ses frères des Jackson Five ainsi que Janet Jackson.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kattie B. Screws est née le à Clayton en Alabama, dans le sud ségrégationniste des États-Unis, fille aînée de Prince Albert Screws (-) et de Marta Bridgett Upshaw (-). Katherine et sa sœur Hattie grandissent dans une famille afro-américaine très pauvre. Leur père est ouvrier, il travaille dans les chemins de fer d'Alabama, et leur mère est femme au foyer.

À l'âge de six ans, Katherine attrape la polio, elle en garde la séquelle d'un boitement. La même année, en 1936, la famille quitte le sud, pour s'installer dans le nord des États-Unis, d'abord dans la petite ville de East Chicago dans l'Indiana, puis à Gary. Prince Albert Screws trouve du travail dans une petite aciérie de la ville. La même année, les parents de Katherine divorcent ; celle-ci vit très mal le divorce de ses parents puisqu'elle est séparée de sa sœur avec qui elle était très proche, sa mère laissant Katherine à la garde de son père et prenant Hattie avec elle.

Dès son plus jeune âge, elle devient une fille très ambitieuse. Elle rêve de devenir la première chanteuse noire de musique country, ou actrice à Hollywood. Elle commence à aimer la musique très jeune lorsqu'elle chante du gospel dans l'église baptiste de son grand-père ; c'est ce dernier, un esclave métisse[2] cultivateur de coton sur plusieurs générations, qui lui transmet ce goût du chant.

En 1947, Katherine rencontre Joseph Jackson (1928-2018), dit Joe, qui vit à East Chicago. Ils se marient le . En , ils achètent une maison de deux chambres à Gary (Indiana). Pendant les premières années du couple, ils chantent ensemble, Joe Jackson jouant aussi la guitare. Après que le rêve de Joe de mener une carrière de boxeur est anéanti, il continue de travailler à l'aciérie Inland Steel Company d'East Chicago. Katherine devient Témoin de Jéhovah en 1965.

Joe et Katherine ont ensemble 10 enfants : Rebbie (1950), Jackie (1951), Tito (1953), Jermaine (1954), La Toya (1956), Marlon (1957), Brandon (1957-1957), Michael (1958-2009), Randy (1961) et Janet (1966). Marlon et Brandon sont des jumeaux, et Brandon est mort quelques heures après sa naissance.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Silver - replace this image male.svg
Samuel
Jackson
(1893-1993)
 
Silver - replace this image female.svg
Crystal
King
(1907-1992)
 
Silver - replace this image male.svg
Prince
Scruse
(1907-1997)
 
Silver - replace this image female.svg
Martha
Upshaw
(1907-1990)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
JosephJackson2007(cropped).jpg
Joseph
Jackson

(1929-2018)
 
 
 
 
 
Katherine Jackson.png
Katherine
Scruse

(1930)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Rebbie Jackson.jpg
Rebbie
Jackson

(1950)
 
Jackie Jackson 1977.jpg
Jackie
Jackson

(1951)
 
Tito Jackson London 2017.jpg
Tito
Jackson

(1953)
 
JermaineJackson2007(cropped).jpg
Jermaine
Jackson

(1954)
 
La Toya Jackson cropped.jpg
La Toya
Jackson

(1956)
 
Marlon Jackson 2013.jpg
Marlon
Jackson

(1957)
 
Silver - replace this image male.svg
Brandon
Jackson
(1957-1957)
 
Michaeljackson (cropped).jpg
Michael
Jackson

(1958-2009)
 
Randy Jackson (1976).jpg
Randy
Jackson

(1961)
 
Janet Jackson 1998.jpg
Janet
Jackson

(1966)
 

Joe Jackson a plusieurs relations extra-conjugales, ce qui incite Katherine à demander le divorce le mais elle revient ensuite sur sa décision. L'année suivante, Joe a un enfant avec Cheryl Terrell (1935-2007), Joh'Vonnie Jackson, née le . Cela mène Joe et Cheryl à une relation cachée, tout en élevant leur fille Joh'Vonnie durant quelques années. Katherine tente encore une fois de divorcer de son mari en 1982, après une nouvelle relation extra-conjugale, mais est encore une fois persuadée d'abandonner l'action. Joe déménage ensuite à Las Vegas, en continuant cependant de vivre partiellement avec Katherine dans la maison de la famille Jackson d'Hayvenhurst à Encino, en Californie. Joe et Katherine se séparent officiellement en 1994.

Par ailleurs, un fils naît d'une autre relation extra-conjugale, que Joe n'a pas souhaité reconnaître comme étant le sien, prénommé Brandon Howard, né le d'une relation avec la chanteuse Miki Howard. Ce fils n'a pas pu être reconnu officiellement par la justice comme étant son enfant naturel car les délais pour le faire étaient échus depuis longtemps. Des tests ADN ont cependant confirmé au tribunal sa paternité en 2011, ainsi que celle, en 2016, d'un autre garçon né en 1980 en Europe avec une costumière, dont l'identité n'a pas été dévoilée. D'autres sources déclareraient que Joe aurait entretenu encore d'autres relations extra-conjugales jusqu'en 1990 et aurait ainsi eu une fille dénommée Tawanda le 17 juin de la même année, qu'il n'a pas reconnue, comme Katherine Jackson l'a écrit dans son autobiographie My family Jackson en 1990 (traduite en français). Elle y narre ses origines, sa vie de couple, ses enfants et leurs carrières.

Katherine élève les trois enfants de son fils Michael Jackson à la mort de ce dernier en 2009. En 2012, elle devient leur tutrice légale, avec son petit-fils TJ Jackson. Les trois enfants de Michael Jackson (« Prince », Paris et « Blanket ») viennent donc vivre chez elle dans la maison familiale d'Hayvenhurst, à Encino, puis à Calabasas à partir de 2012.

En , elle fait brièvement l'objet d'une alerte policière pour disparition[3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le père de Katherine a demandé une modification de leur nom de famille en 1934 (Screws en Scruse) et son prénom a été rectifié en Katherine Esther au lieu de Kattie B. en 1936.
  2. Ayant des origines amérindiennes mais aussi irlandaises par sa mère.
  3. La mère de Jackson portée disparue, Le Figaro, 22 juillet 2012.
  4. On a retrouvé la maman de Michael Jackson, 24 juillet 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]