Henry Lewis Stimson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henry Stimson en 1929.

Henry Lewis Stimson (né le 21 septembre 1867 à New York, mort le 20 octobre 1950) était un politicien des États-Unis. Il fut gouverneur général des Philippines (1927 à 1929), puis secrétaire d'État sous l'administration Hoover de 1929 à 1933, et Secrétaire à la Guerre de 1940 à 1945 sous l'administration Roosevelt puis Truman, mais également sous la présidence de William Howard Taft de 1911 à 1913.

Il dissout le Cipher Bureau en 1929, dirigé par Herbert Yardley car « Les gentlemen ne lisent pas le courrier des autres ».

La doctrine Stimson[modifier | modifier le code]

À l'occasion de la conquête japonaise du Manzhouguo en 1931, Stimson formula la doctrine selon laquelle on ne pouvait reconnaitre diplomatiquement un État conquis par la force armée.

Le « sauveur » de Kyōto[modifier | modifier le code]

Durant la Seconde Guerre mondiale, il fut l'un des promoteurs de l'utilisation de la bombe atomique contre le Japon mais s'opposa farouchement à la destruction de la ville de Kyōto ; une cité qu'il affectionnait tout particulièrement - pour y avoir passé sa lune de miel 30 ans auparavant - mais qui était en premier sur la liste des objectifs de largage de bombe atomique de l'état-major.

Articles connexes[modifier | modifier le code]