Edmund Randolph

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Edmund Randolph
Image illustrative de l'article Edmund Randolph
Fonctions
2e secrétaire d'État des États-Unis

()
Président George Washington
Gouvernement Administration Washington
Prédécesseur Thomas Jefferson
Successeur Timothy Pickering
1er procureur général des États-Unis

()
Président George Washington
Gouvernement Administration Washington
Prédécesseur Poste créé
Successeur William Bradford
7e gouverneur de Virginie

()
Prédécesseur Patrick Henry
Successeur Beverley Randolph
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Williamsburg (colonie de Virginie)
Date de décès (à 60 ans)
Lieu de décès Millwood (en) (Virginie, États-Unis)
Nationalité Américaine
Profession avocat

Signature de Edmund Randolph

Edmund Randolph Edmund Randolph
Seal of Virginia.svg
Secrétaires d'État des États-Unis
Procureurs généraux des États-Unis
Gouverneurs de Virginie

Edmund Randolph, né en à Williamsburg et mort le est un homme politique américain. Il est le premier procureur général des États-Unis sous le premier mandat de George Washington et le deuxième secrétaire d'État des États-Unis (1794-1795). Il avait précédemment gouverneur de la Virginie (1787-1788).

Biographie[modifier | modifier le code]

Pendant la guerre d'indépendance, il sert dans l'armée continentale comme aide de camp du général Georges Washington. Il représente la Virginie au Second Congrès continental dont il est à 23 ans le plus jeune membre[1], puis est nommé au poste de gouverneur. Il est le rédacteur du Plan de Virginie à la Convention fédérale de Philadelphie (1787).

Succédant à Thomas Jefferson au poste de secrétaire d'État, il est favorable comme de dernier à une politique de neutralité vis-à-vis du conflit européen impliquant la Grande-Bretagne et la France révolutionnaire et opposé au traité de Jay. Dans ce contexte, il est accusé à tort d'indiscrétion au profit de la France et doit démissionner en 1795[2]. Il retourne en Virginie où il se reconvertit comme avocat. Il plaide notamment en faveur d'Aaron Burr lord de son procès pour trahison.

Il avait épousé en 1776 Elizabeth Nicholas (1753-1810) qui lui a donné six enfants, dont Peyton Randolph (1779-1828) qui fut également gouverneur de l'État de Virginie en 1812.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :