Daniel Webster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Webster.
Daniel Webster
Daniel Webster
Daniel Webster
Fonctions
14e Secrétaire d'État des États-Unis
Président William H. Harrison
John Tyler
Prédécesseur John Forsyth
Successeur Abel P. Upshur
19e Secrétaire d'État des États-Unis
Président Millard Fillmore
Prédécesseur John M. Clayton
Successeur Edward Everett
Sénateur des États-Unis
représentant l'État du Massachusetts
Prédécesseur Elijah H. Mills (en)
Successeur Rufus Choate (en)
Prédécesseur Rufus Choate (en)
Successeur Robert Charles Winthrop
Membre de la Chambre des représentants des États-Unis pour le Premier district congressionnel du Massachusetts
Président James Monroe
Prédécesseur Benjamin Gorham (en)
Successeur Benjamin Gorham (en)
Membre de la Chambre des représentants des États-Unis pour le District congressionnel At-large du New Hampshire
Président James Madison
Prédécesseur George Sullivan
Successeur Arthur Livermore (en)
Secrétaire du Comité des finances du Sénat des États-Unis
Président Andrew Jackson
Prédécesseur Samuel Smith
Successeur Silas Wright (en)
Biographie
Nom de naissance Daniel Webster
Date de naissance
Lieu de naissance Salisbury, New Hampshire (États-Unis)
Date de décès (à 70 ans)
Lieu de décès Marshfield, Massachusetts (États-Unis)
Nationalité Drapeau : États-Unis américaine
Parti politique Parti whig
Parti national-républicain
Parti fédéraliste
Diplômé de Dartmouth College
Phillips Exeter Academy
Profession avocat, diplomate et homme politique
Religion Unitarisme

Signature de Daniel Webster

Daniel Webster
Secrétaires d'État des États-Unis

Daniel Webster, né à Salisbury (New Hampshire) et mort le à Marshfield (Massachusetts), est un homme politique et diplomate américain qui joua un rôle important lors de la période qui précéda la Guerre de Sécession.

Il se fit d'abord connaître sur le plan régional en défendant les intérêts maritimes de la Nouvelle-Angleterre. Ses conceptions nationalistes de plus en plus nettes et sa façon remarquable de les exprimer firent de lui l'un des orateurs les plus réputés et l'un des meneurs du Parti whig les plus influents. Représentant puis sénateur fédéral, il finit sa carrière politique par le poste de secrétaire d'État des États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Comme avocat il servit de conseil juridique dans plusieurs procès qui créèrent des précédents constitutionnels importants et qui renforcèrent l'autorité du gouvernement fédéral. Comme Secrétaire d'État, il négocia le Traité Webster-Ashburton qui fixa à l'est la frontière définitive entre les États-Unis et le Canada. Connu surtout pour son action au Sénat, Webster fut un personnage-clé de « l'Âge d'or » de l'institution. Tout au long de cette période son talent comme sénateur fut tel que Webster fit partie, avec ses collègues Henry Clay et John C. Calhoun, de ce que l'on appelait le « Grand Triumvirat ».

Comme Henry Clay, son désir de préserver l'Union et d'éviter une guerre le conduisit à chercher des compromis pour arrêter le séparatisme qui faisait craindre une guerre entre le Nord et le Sud. Malgré trois tentatives il n'obtint jamais la Présidence, la dernière échouant en partie à cause de ses compromis. Comme ses tentatives d'entrer à la Maison-Blanche, ses efforts pour tenir la nation en dehors de la guerre civile et garantir une paix stable s'avérèrent finalement vains. Malgré tout, Webster mérite l'estime pour l'avoir tenté, et il fut cité officiellement par le Sénat en 1957 comme un de ses cinq membres les plus exceptionnels.

Il est nommé Secrétaire d'État le jusqu'au . Il reprend cette fonction le , jusqu'à sa mort, le .

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]