John Nance Garner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Garner.
John Nance Garner
Image illustrative de l'article John Nance Garner
Fonctions
32e vice-président des États-Unis

(7 ans 10 mois et 16 jours)
Élection
Réélection
Gouvernement Administration F.D. Roosevelt
Prédécesseur Charles Curtis
Successeur Henry A. Wallace
39e président de la Chambre des représentants des États-Unis
Prédécesseur Nicholas Longworth
Successeur Henry T. Rainey
Représentant des États-Unis
pour le 15e district du Texas
Prédécesseur Circonscription créée
Successeur Milton West
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Detroit (Texas)
Date de décès (à 98 ans)
Lieu de décès Uvalde (Texas)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Profession Avocat

John Nance Garner John Nance Garner
Vice-présidents des États-Unis
Présidents de la Chambre des représentants des États-Unis

John Nance Garner, né le 22 novembre 1868 à Detroit (Texas) et mort le 7 novembre 1967 à Uvalde (Texas), est un avocat et homme politique américain membre du Parti démocrate.

Premier vice-président des États-Unis de Franklin Delano Roosevelt, il fut auparavant président de la Chambre des représentants en tant que membre du Congrès fédéral pour le Texas.

Biographie[modifier | modifier le code]

Garner est né au Texas, d'ascendance indienne Cherokee de son côté paternel.

Avocat puis juge au Texas, il est élu de 1898 à 1902 à la Chambre des représentants de l'État. En 1902, Garner est élu en tant que démocrate à la Chambre des représentants des États-Unis dans un nouveau district du sud Texas, rural. Il sera réélu à ce poste à 14 reprises.

En 1929, il est choisi comme meneur de la minorité démocrate à la Chambre. En 1931, il en devient le président après que les démocrates y soient devenus majoritaires sur les républicains.

En 1932, Garner se présente aux primaires démocrates en vue d'être élu président des États-Unis. Il affronte alors le gouverneur de New York, Franklin Delano Roosevelt. Quand celui-ci devient le favori à la nomination, Garner le rallie après avoir obtenu la certitude d'être le candidat à la vice-présidence. En novembre 1932, il est réélu à la Chambre des représentants en même temps qu'il est élu vice-président.

Les relations entre Roosevelt et Garner se détériorent au cours de leur second mandat. Garner soutenait davantage d'interventions fédérales notamment pour briser les grèves. Il souhaitait une balance budgétaire fédérale équilibrée et s'opposait à l'augmentation du nombre de juges à la Cour suprême des États-Unis ou aux insertions de l'exécutif dans les affaires du Congrès.

Garner devint le représentant du Parti démocrate traditionnel contre les partisans du New Deal rooseveltien. En 1938 et 1939, de nombreux démocrates appellent Garner à se présenter contre Roosevelt à l'élection présidentielle de 1940. Les sondages donnaient Garner favori parmi les électeurs démocrates dans l'optique où Roosevelt renonçait à se représenter.

Opposé à un troisième mandat de Roosevelt, Garner maintient sa candidature. Lors des primaires, Garner fut largement battu par Roosevelt, lequel est ensuite réélu pour un troisième mandat. En janvier 1941, Garner laisse la place à son successeur Henry A. Wallace et met fin à 46 années de carrière politique.

Il se retire à Uvalde au Texas. Il demeura proche du futur président Harry S. Truman. Le , le jour même de ses 95 ans, Garner eut une conversation téléphonique avec le président John F. Kennedy, en visite au Texas et à qui il fit part de son total soutien. Kennedy fut assassiné quelques heures plus tard.

Garner est mort en 1967, à quelques jours de ses 99 ans. Le Garner State Park, situé à 30 miles north d'Uvalde, fut baptisé en son honneur.