Ogden L. Mills

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mills.
Ogden L. Mills
Illustration.
Fonctions
50e secrétaire du Trésor des États-Unis
Président Herbert Hoover
Gouvernement Administration Hoover
Prédécesseur Andrew Mellon
Successeur William H. Woodin
Représentant des États-Unis
pour le 17e district de l'État de New York
Prédécesseur Herbert Pell
Successeur William W. Cohen
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Newport (Rhode Island)
(États-Unis)
Date de décès (à 53 ans)
Lieu de décès New York (États-Unis)
Parti politique Parti républicain
Conjoint Margaret Styuvesant Rutherford Mills (1re femme)
Dorothy Randolph Fell Mills (2e femme)
Diplômé de Université Harvard

Signature de

Ogden L. Mills
Liste des secrétaires du Trésor des États-Unis

Ogden Livingston Mills, né le à Newport (Rhode Island) et mort le à New York, est un homme politique américain. Membre du Parti républicain, il est représentant de l'État de New York entre 1921 et 1927 puis secrétaire du Trésor entre 1932 et 1933 dans l'administration du président Herbert Hoover.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Ogden L. Mills est né le 23 août 1884 à Newport dans l'État de Rhode Island. Il est le fils de Ogden Mills (en) (1856-1929)[1],[2], un financier et un propriétaire de chevaux de course[3] et de sa femme Ruth T. Livingston (1855–1920), petite fille de Maturin Livingston (en) (1769–1847)[4],[5]. Il a des sœurs jumelles Beatrice Mills Forbes (en) (1883–1972) et Gladys Mills Phipps (en) (1883–1970), et était le petit-fils du banquier Darius Ogden Mills (en)[6].

Il est diplômé de l'université Harvard en 1904, et diplômé de la faculté de droit de Harvard en 1907[7]. Il est admis au barreau en 1908[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Mills et sa sœur Gladys possèdent Wheatley Stable (en), une entreprise de course hippique et de reproduction[8].

Mills possède également Kantar qui remporte le Prix de l'Arc de Triomphe en 1928[9] He had no children, but was the stepfather of three by his second wife.[9].

Après la mort de son père en 1929, Mills et chacune de ses sœurs perçoivent 12 197 034 $ d'héritage de leur père[6].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Mills est délégué aux congrès nationaux républicains de 1912,1916 et 1920. Il est membre du Sénat de l'État de New York de 1915 à 1917, siégeant aux 138e, 139e et 140e législatures de l'État de New York, et a été président de la Commission des affaires de la ville de New York dans l'État de New York en 1917[10].

Trésor[modifier | modifier le code]

Plus tard dans la vie[modifier | modifier le code]

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « GODEN MILLS DIES AT HIS HOME HERE; Financier Is the Victim of Pneumonia After Three Weeks'Illness.HE WAS 72 YEARS OLD Active in Many Philanthropies and Long a Leader in SocialAffairs. A Native of California. Interested in Racing. », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Special To The New York Times, « BURY OGDEN MILLS NEAR HIS ESTATE; Financier's Body Rests in Family Mausoleum in Hyde Park Churchyard. 200 CITY FRIENDS PRESENT Are Taken in Special Train--Rev. Roelef H. Brooks and Rev. Alban Richie Conduct the Services. », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « OGDEN MILLS ILL.; Father of Treasury Official Suffering From Bronchitis. », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  4. a et b (en) « Ogden Livingston Mills », Biographical Directory of the United States Congress (consulté le 18 décembre 2013) : « ... born in Newport, R.I., August 23, 1884; attended the public schools; was graduated from the academic department of Harvard University in 1904 and from the law department of that institution in 1907; admitted to the New York bar in 1908 and commenced practice in New York City; ... died in New York City, October 11, 1937; interment in St. James Churchyard, Hyde Park, N.Y. »
  5. (en) « MRS. OGDEN MILLS BURIED.; Prominent New Yorkers Attend Services at Hyde Park. », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  6. a et b (en) Special To The New York Times, « OGDEN MILLS LEFT $41,068,690 ESTATE; His Son, the Under-Secretary of Treasury, and Two Daughters Each Receive $12,197,034. MUSEUM REFUSED BEQUEST Metropolitan Declined Two Van Dycks, Valued at $135,000, Tax Report Reveals. », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  7. (en) Harvard Alumni Directory, Harvard University, (lire en ligne) :

    « Mills, Ogden Livingston [c 01-04, A.B. 05 l 04-07, LL.B. Law.] »

  8. Bryan Field Special To The New York Times international Newsreel Photo international Newsreel Photo, « Saratoga Inaugural Feature Won by Diavolo; Gallant Fox Takes Flash Stakes; DIAVOLO 2-1, WINS SARATOGA HANDICAP Wheatley Stable Entry Takes Opening Day Feature at Spa by Four Lengths. HOT TODDY FINISHES NEXT Edges Out Bateau by Head at Wire--Display Is Last-- Race Worth $8,150. GALLANT FOX TAKES FLASH Belair Stud Juvenile, at 10 to 1, Beats Caruso--Sublevado Also Scores--15,000 at Inaugural. Diavolo Burdened by 123 Pounds. Pace Too Fast For Bateau. Caruso Away Fast. Croyden Finishes Third. Bostwick Thrown By Pink Star. », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  9. a, b et c (en) « Ogden Mills Dies Suddenly At 53. Former Secretary of Treasury Is Stricken by Heart Attack in His Home Here », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, résumé)
  10. COMMITTEE ON CITY NAMED in NYT on January 11, 1917

Liens externes[modifier | modifier le code]