Fuzûlî

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fuzouli
Fuzûlî.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Religion

Fuzûlî ou Fuzouli[1] (en azéri : فضولی / Füzuli) ou Fouzouli[2][a] (en turc ottoman : فضولی ; en turc moderne : Fuzûlî) ou Mehmet Süleymanoglu Fuzulî est le nom de plume du poète azérophone (l'azéri était sa langue maternelle)[4], persanophone[4], arabophone[4] et turcophone Muhammad bin Suleyman (en arabe : محمد بن سليمان, en turc : Mehmet bin Süleyman) (vers 1494 - 1556).

Il est souvent considéré comme un des plus grands contributeurs à la tradition du divan dans la littérature turque[5], mais il écrivait en fait ces recueils de poèmes (dîvân) dans trois langues différentes : turc azéri, persan et arabe. Bien que ses œuvres turques soient écrites en azéri, il était aussi intégré dans les traditions littéraires Djagataï et ottomanes. Il est à l'origine du Hadikatüssuade (Hadikatü's-Süada) considéré comme un des plus beaux « mersiyes » ou élégies retraçant le décès de Hussein, fils d'Ali et petit-fils du prophète Mahomet à Kerbela[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Aussi transcrit par Fouzoûlî[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1].
  2. [2].
  3. [3].
  4. a b et c (en) The Modern Encyclopedia of Russian and Soviet Literature (lire en ligne), p. 76 :

    « Besides his native Azeri, he learned Arabic and Persian at an early age and acquired a thorough command of the literatures in all three languages, an accomplishment in which the cosmopolitan literary and scholarly circles of Hilla played an important role. »

    .
  5. "Fuzuli, Mehmed bin Süleyman" in Encyclopædia Britannica
  6. Irène Mélikoff, Namik Kemal'in Bektasiligi ve masonlugu, Magazine Cem N°2, juillet 1991

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]