Littérature turque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la [[littérature <adjF>]] image illustrant la Turquie
Cet article est une ébauche concernant la littérature et la Turquie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Une page de Dîvân-ı Fuzûlî, un recueil de poème du XVIe siècle du poète ottoman Fuzûlî

La littérature turque est l'ensemble des textes écrits et oraux composés en turc, soit dans sa forme turc ottoman ou dans sa forme actuelle comme celle parlée en Turquie aujourd'hui. La langue ottomane turque, qui constitue la base de la plupart des corpus écrits, a été fortement influencé par le persan et l'arabe et a utilisé une variante de l'alphabet perso-arabe.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de la littérature turque s'étend sur une période de près de 1 500 ans, à partir de l'alphabet de l'Orkhon datant du VIe siècle et originaire de Mongolie actuelle. À la suite de cette période, entre le IXe et le XIe siècle, les peuples nomades turcs de l'Asie centrale ont gardé une tradition orale des épopées, comme le Livre de Dede Korkut des Oghouzes et l’Épopée de Manas des Kirghizes.

À la fin du XIe siècle, les Turcs ont commencé à s'installer en Anatolie, et, en plus des traditions orales, il s'est développé une tradition littéraire écrite proche du style arabe et de la littérature persane. Les 900 ans suivant, jusqu'à peu de temps avant la chute de l'Empire ottoman en 1922, les traditions orales et écrites restent largement indépendantes l'une de l'autre.

Formes traditionnelles[modifier | modifier le code]

Périodes[modifier | modifier le code]

Période ottomane 1300-1830[modifier | modifier le code]

Tanzimat 1839-1976[modifier | modifier le code]

La Réorganisation amène également une influence importante de la littérature française en Turquie.

Après le précurseur, Giritli Ali Aziz Efendi (1749-1798), les écrivains marquants sont :

Transition 1880-1920[modifier | modifier le code]

Trois mouvements littéraires marquent la période 1880-1920 :

Période républicaine[modifier | modifier le code]

Avec la fondation de la République turque en 1923, et les réformes visant à moderniser la langue turque, une nouvelle littérature turque nationale a été formée, de plus en plus influencée par les styles occidentaux.

Orhan Pamuk (lauréat du prix Nobel de littérature en 2006) et Elif Şafak sont parmi les romanciers majeurs turcs de nos jours. Mais la vie littéraire turque, qui est d'une grande richesse, est très peu connue dans les pays européens.

Poésie[modifier | modifier le code]

Prose[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif (trad. Nimet Arzik, préf. Nimet Arzik), Anthologie de la poésie turque (XIIIe-XXe) : Textes choisis, Paris, Gallimard, coll. « Connaissance de l'Orient »,‎ (1re éd. 1968), 166 p. (ISBN 978-2-07-073980-6)
  • Ahmet Hamdi Tanpinar, Histoire de la littérature turque du XIXe siècle (édition française dirigée et présentée par Faruk Bilici ; traduit du turc par Faruk Bilici, Catherine Erikan, Ferda Fidan et al.), Actes Sud, Arles, 2011, 910 p. (ISBN 978-2-330-00059-2)
  • Rémy Dor (dir.), Les littératures d'Asie centrale, Anka 22-23, 1994

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :