Europe 2 TV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Europe 2 TV
Image illustrative de l'article Europe 2 TV

Création (création de i-MCM)
(nouveau nom de Europe 2 TV)
Disparition
Propriétaire Groupe MCM
Slogan « LA chaîne de la musique »
Format d'image 576i (SDTV)
Langue Français
Pays Drapeau de la France France
Statut Généraliste nationale privée
Siège social Drapeau de la France Paris
Ancien nom i-MCM (2002-2005)
Diffusion
Diffusion TNT, câble, satellite, télévision par xDSL, site web (de 2005 à 2007)
Chronologie

Europe 2 TV était une chaîne de télévision française généraliste commerciale privée, à dominante musicale, créée le , sous le nom de i-MCM, et plus tard, elle a été renommée Europe 2 TV le en ayant la chaîne lancé par le Groupe MCM pour la TNT. Elle a été renommée Virgin 17, en même temps que la radio Europe 2 qui devient Virgin Radio, le .

Histoire de la chaîne[modifier | modifier le code]

Cette chaîne a été lancée le sous le nom d'i-MCM. C'est pourquoi il est né sous ce nom lorsqu'il a été créé par le Groupe MCM, filiale de Lagardère Active pour la TNT sur le modèle de sa chaîne musicale MCM sur le câble et Canalsat. Il est initialement présenté sous le nom de MCM durant l'été 2002 en raison de l'audition du Groupe MCM devant le Conseil supérieur de l'audiovisuel pour l'obtention d'une fréquence sur TNT[1]. Le projet est ensuite débaptisé pour être présenté sous le nom d'Europe 2 TV lors de la seconde audience devant le CSA le , à la grande surprise de ses représentants. Ce choix vise à capitaliser sur la renommée de la radio musicale éponyme Europe 2 plus connue du grand public que MCM. Bien que portant le même nom, sa ligne éditoriale musicale est totalement différente de son format radio. 19 ans après l'expérience TV6, le CSA fait le choix d'une chaîne musicale gratuite et retient le projet Europe 2 TV le pour une diffusion sur la TNT.

i-MCM a été renommée en Europe 2 TV qui a remplacé i-MCM en commençant à émettre sur la fréquence d'i-MCM du canal 17 de la TNT, le à 17h17[2]. La chaîne vise un public âgé de 15 à 34 ans. Son cahier des charges lui impose de consacrer 75% de son antenne aux programmes musicaux (clips, concerts, émissions de variétés)[3] avec un peu de documentaires[4]. La télé-réalité ne tarde pas à faire son apparition avec"Next". Des rendez-vous réguliers sont programmés avec des soirées thématiques : "Live" les lundis, "Déconne" les mardis, "Sexy" les mercredis, "Filles" le jeudis, "S.F" les vendredis, "Animé" les samedis et "Hit" les dimanches. Des séries inédites et d'autres plus anciennes sont aussi à l'antenne.

Classée dernière des chaînes de la TNT en termes d'audience et souhaitant toucher un public plus large pour concurrencer NRJ 12, Lagardère Active décide à l'été 2007 de rebaptiser ses marques Europe 2 en radio et télévision par la marque emblématique de l'éditeur musical britannique Virgin avec qui il est déjà associé dans les magasins Virgin Megastore en France. Le , le CSA donne son accord pour le changement de dénomination d'Europe 2 TV en Virgin 17[5]. Europe 2 TV change de nom le à minuit en finissant ses programmes par le titre Happy Ending de Mika auquel succède un message vidéo de Richard Branson, le patron du Virgin Group, qui célèbre la naissance de Virgin 17[6].

Slogans[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Président : Christophe Sabot du 17 octobre 2005 au 31 décembre 2007.

Directeur général adjoint : Laurent Moretti du 17 octobre 2005 au 31 décembre 2007.

Directeur des programmes : Olivier Richard du 17 octobre 2005 au 31 décembre 2007.

Capital[modifier | modifier le code]

Europe 2 TV appartenait à 100% au Groupe MCM, filiale à 100% de Lagardère Active Broadcast. 56 millions d'euros sur cinq ans avaient été budgétés par le groupe avec l'objectif d'atteindre l'équilibre vers la huitième année d'exploitation, mais la chaîne a perdu 61 millions d'euros sur la période 2005/2010.

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de la chaîne était situé au 28, rue François 1er (Lagardère Active) dans le 8e arrondissement de Paris.

Programmes[modifier | modifier le code]

Les programmes d'Europe 2 TV se composaient de musique, concert, séries, d'animes, cinémas, téléfilms, téléréalités à l'image de MCM.

Émissions musicales[modifier | modifier le code]

Télé-réalité[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

Audience[modifier | modifier le code]

Classée dernière des chaînes TNT en termes d'audience (selon les chiffres publiés par Médiamétrie en avril 2006, Europe 2 TV réalise, au cours du premier trimestre 2006, une part d’audience de 1,2% auprès des individus 4 ans et plus initialisés en TNT, en sixième position des chaînes de la TNT.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Europe 2 TV était diffusée sur la TNT, le câble, le satellite, la télévision par xDSL et sur son site web.

Hertzien numérique[modifier | modifier le code]

Europe 2 TV était diffusée en clair au standard UHF PAL MPEG-2 (SDTV) sur le multiplex R2 (NTN) de la TNT par TDF, Towercast et OneCast du à 17 h10 au à minuit.

Câble[modifier | modifier le code]

Europe 2 TV était diffusée sur les réseaux câblés français Numericable, monégasque (Monaco Télécom) et suisses (Cablecom, Naxoo et City TV).

Satellite[modifier | modifier le code]

Europe 2 TV était diffusée par satellite sur les bouquets Bis Télévisions (Hot-Bird à 12,539 GHz, H, 27500, 3/4), Canalsat (Astra 1 à 11,538 GHz, V, 22000, 5/6) et sur ses déclinaisons ultramarines (CanalSat Caraïbes, et CanalSat Réunion), la TV d'Orange et la TV d'Orange Caraïbe. Elle faisait également partie des offres gratuites FRANSAT (via Eutelsat 5 West A) et TNTSAT (via Astra 1) qui permettent de recevoir les chaînes de la TNT par satellite, sans abonnement, dans les zones non couvertes par la TNT.

Télévision sur IP[modifier | modifier le code]

Europe 2 TV était diffusée sur les bouquets de télévision IP par ADSL en France (Freebox TV, la TV d'Orange, le Bouquet TV de SFR, BBox TV et Dartybox).

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]