UPC Suisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

UPC Suisse
logo de UPC Suisse

Création 1994
Forme juridique Sàrl
Siège social ZurichVoir et modifier les données sur Wikidata
Direction Severina Pascu, Directrice général[1]
Activité Télécommunications
Produits Internet, téléphonie fixe & Mobile, télévision analogique et numérique & radio.

Vidéo à la demande, HDTV, 3D

Société mère Liberty GlobalVoir et modifier les données sur Wikidata
Effectif plus de 1500 (2015)[2]
Site web upc.ch

Chiffre d’affaires 1,34 milliard de CHF (2014)[2]

UPC est une entreprise suisse qui a été fondée en 1994, après la fusion de plusieurs câblo-opérateurs. UPC est une société-fille de Liberty Global[3].

Informations relatives à l’entreprise[modifier | modifier le code]

Au , UPC fournissait plus de 2,5 millions de services à 1,2 million de clients en Suisse (env. 1 135 000 pour la télévision, 725 000 pour Internet à large bande, 530 000 pour la téléphonie fixe et 129 000 pour la téléphonie mobile). UPC compte actuellement environ 1500 employés en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le câblo-opérateur Rediffusion S.A est fondé en 1931 et émet des chaînes radio par télédiffusion. À la fin des années 1950, l’entreprise a retransmis pour la première fois des programmes télévisuels en noir et blanc d’Uetliberg[réf. souhaitée]. En 1994, Rediffusion S.A. et d’autres câblo-opérateurs indépendants ont fusionné pour devenir Cablecom, qui appartenait à Siemens, VEBA et Swisscom.

Cablecom a intégré le fournisseur de services Internet SwissOnline en 1998. Les années suivantes, l’entreprise s’est développée en achetant d’autres câblo-opérateurs comme Balcab et Sitel. En 2000, les anciens propriétaires de Cablecom ont vendu l’entreprise à NTL, société américano-britannique, pour CHF 5,8 millions. NTL a revendu Cablecom en 2003 à un groupement de banques et d’investisseurs privés.

Liberty Global Europe, une filiale à 100 % de Liberty Global, rachète Cablecom le pour CHF 2,8 milliards, cette entrée en bourse a cependant été annulée. Cablecom investit dans le développement du réseau et commercialise en 2007 une offre de télévision en haute définition (HDTV). Deux ans plus tard, Cablecom propose la première offre combinée comprenant Internet, la téléphonie fixe et la TV[réf. nécessaire]. En 2010, l’entreprise lance la DigiCard, qui permet aux clients de regarder la télévision numérique sans raccorder leur téléviseur à un appareil supplémentaire[réf. souhaitée].

Depuis début 2011, Cablecom propose la vidéo à la demande avec contenus 3D. En avril de la même année, Cablecom a changé de nom au profit de UPC Cablecom et le logo, auparavant une clé à molette rouge, est devenu une fleur de lotus bleue.

Le , UPC Cablecom et UPC Austria, deux filiales de Liberty Global, se sont réunies pour former une organisation régionale dont le siège était à Zurich[réf. souhaitée]. Le , UPC Cablecom est devenu UPC. Le , Severina Pascu reprend le poste de pdg occupé par Eric Tveter depuis 2009.

Avec 1,135 million de clients, UPC est le deuxième fournisseur de services télévisuels (état : 30 juin 2018). Cela correspond à une part de 26 % sur le marché télévisuel suisse[réf. nécessaire]. Le réseau câblé en fibre optique de UPC dessert en Suisse près de 2,3 millions d'usagers (état : septembre 2018)[réf. nécessaire].

Produits[modifier | modifier le code]

UPC diffuse jusqu'à 100 chaînes radio et 55 chaînes TV numériques[réf. souhaitée].

UPC vends un abonnement avec une connexion Internet à large bande sur son réseau câblé (réseau câblé en fibre optique)[réf. souhaitée]. L’entreprise dispose de plus de 725 000 clients dans ce domaine (état au 30 juin 2018)[réf. souhaitée].

Depuis , UPC commercialise une offre de téléphonie avec Voice over Cable, et 530 000 clients téléphonent via le câble (état au 30 juin 2018)[réf. souhaitée].

Depuis , UPC commercialise aussi une offre de téléphonie mobile[réf. souhaitée].

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]