Combat de Ducey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Combat de Ducey

Informations générales
Date 9 août 1795
Lieu Entre Ducey et Saint-James
Issue Victoire des Chouans
Belligérants
Flag of France.svg RépublicainsRoyal Standard of King Louis XIV.svg Chouans
Commandants
inconnu• Dauguet Fleur-de-Rose ?
Forces en présence
15 hommes[1]inconnues
Pertes
12 à 15 morts[1]inconnues

Chouannerie

Coordonnées 48° 37′ 12″ nord, 1° 17′ 17″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Manche

(Voir situation sur carte : Manche)
Combat de Ducey

Géolocalisation sur la carte : Normandie

(Voir situation sur carte : Normandie)
Combat de Ducey

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Combat de Ducey

Le combat de Ducey se déroula le pendant la Chouannerie.

Le combat[modifier | modifier le code]

Le 9 août 1795, un détachement républicain de 15 hommes escortant un courrier de la poste aux lettres de Ducey à Saint-James tombe dans une embuscade tentue par les Chouans. Selon le rapport de l'administration tous les hommes de l'escorte, ou presque, sont tués[1].

Les Chouans auteurs de l'embuscade sont de la colonne normande de la division de Fougères commandée par Dauguet Fleur-de-Rose forte de 600 à 800 hommes. Pontbriand dans ses mémoires fait mention d'un combat livré par cette colonne dans les environs de Ducey, mais déclare en ignorer les détails[2].

« Un événement malheureux vient d'arriver dans notre District. Un détachement, composé de 15 hommes du premier bataillon de la Charente-Inférieure, y compris le sergent qui le commandait et qui escortait le courrier de la poste aux lettres de Ducey à Saint-James, a été attaqué hier, en revenant de Saint-James à Ducey, par un grand nombre de Chouans qui étaient embusqués. Tous ou presque tous ont été tués.

Pour éviter un pareil malheur, il faudrait supprimer le bureau de Ducey inutile, car il ne reçoit la poste que trois fois par semaine, tandis que la poste, arrivant tous les jours à Avranches, les habitants de Ducey et des communes voisines, qui faisaient prendre autrefois leurs lettres en ce bureau, pourraient les avoir bien plus tôt en conservant l'ancien usage.

Le courrier, en allant d'Avranches à Ducey, parcourt des chemins très dangereux ; il en parcourt de plus dangereux encore de Ducey à Saint-James, car ce sont des chemins de traverse, très mauvais et au milieu des Chouans. Nous vous l'assurons, le foyer du Chouannisme dans notre District se trouve dans les communes intermédiaires entre Ducey et Saint-James.

Le bureau de Saint-James ne souffrirait pas du changement, parce que le courrier d'Avranches s'y rendrait par la grande route d'Avranches à Saint-James, sur laquelle il y a deux cantonnements[1]. »

— Rapport de l'administration républicaine d'Avranches

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]