Combat de Saint-Aubin-du-Cormier (1796)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Saint-Aubin-du-Cormier (homonymie).
Combat de Saint-Aubin du Cormier

Informations générales
Date début juin 1796
Lieu Près de Saint-Aubin-du-Cormier
Issue Victoire des Chouans
Belligérants
Flag of France.svg RépublicainsRoyal Standard of King Louis XIV.svg Chouans
Commandants
inconnuAuguste Hay de Bonteville
Forces en présence
500 hommes
(selon les Chouans)
~ 1 000 hommes
Pertes
90 morts
(selon les Chouans)
2 morts
12 blessés

Chouannerie

Coordonnées 48° 15′ 37″ nord, 1° 23′ 51″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

(Voir situation sur carte : Ille-et-Vilaine)
Combat de Saint-Aubin du Cormier

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Combat de Saint-Aubin du Cormier

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Combat de Saint-Aubin du Cormier

Le combat de Saint-Aubin du Cormier opposa chouans et républicains lors de la Chouannerie

Le combat[modifier | modifier le code]

Gustave Hay de Bonteville se porta à la rencontre des Républicains près de Saint-Aubin-du-Cormier, ces derniers pris à revers par deux compagnies de Chalus furent mis en déroute après un combat d'une heure et demie[1].

« De son côté, Bonteville eut une affaire sérieuse près de Saint-Aubin du Cormier, avec un corps de cinq cents hommes, qui, après une heure et demie de combat, fut mis dans une déroute complète et perdit quatre-vingt-dix hommes. Chalus, après s’être battu avec sa bravoure ordinaire, prit avec lui deux compagnies, avec lesquelles il tourna l’ennemi et décida de sa défaite.

Les Royalistes eurent deux hommes tués et douze blessés ; parmi ces derniers, Joseph Moutel, de La Chapelle-Janson ; Georges Poirier, de Landéan ; François Bossé, de Luitré ; François Forthomme, de Romagné ; Mathurin Gourdel, de Saint-Hilaire, le furent sérieusement[1]. »

— Mémoires de Toussaint du Breil de Pontbriand

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Toussaint du Breil de Pontbriand, Mémoire du colonel de Pontbriand sur les guerres de la Chouannerie, édition Plon, Paris, (réimpr. Y. Salmon, 1988), p. 361-362.
  • Christian Le Boutellier, La Révolution dans le Pays de Fougères, Société archéologique et historique de l'arrondissement de Fougères, , p. 554.
  • Marie-Paul du Breil de Pontbriand, Un chouan, le général du Boisguy, édition Honoré Champion, Paris, (réimpr. La Découvrance, 1994), p. 371.

Références[modifier | modifier le code]