Bataille de Plaudren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille de Plaudren

Informations générales
Date mars 1796
Lieu Plaudren
Issue Victoire des Chouans
Belligérants
Flag of France.svg RépublicainsRoyal Standard of King Louis XIV.svg Chouans
Commandants
Auguste MermetLouis de Sol de Grisolles
Pierre Mercier
Forces en présence
800 hommes[1]1 000 hommes[1]
Pertes
? morts
50 blessés[1]
10 morts
22 blessés[1]

Chouannerie

Coordonnées 47° 46′ 47″ nord, 2° 41′ 29″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

(Voir situation sur carte : Morbihan)
Bataille de Plaudren

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Bataille de Plaudren

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Bataille de Plaudren

La bataille de Plaudren a lieu pendant la Chouannerie. En mars 1796, les Républicains attaquent une colonne chouanne qui se portait sur la côte afin de bénéficier d'un débarquement de munitions.

La bataille[modifier | modifier le code]

En mars 1796, 800 Chouans de la division de Redon commandés par le colonel Louis de Sol de Grisolles se portèrent sur les côtes afin de profiter d'un débarquement de munitions par les Britanniques. Les Chouans traversèrent les bois de Lanvaux, mais furent surpris à la chapelle de la Miséricorde, près de Plaudren, par 800 soldats républicains partis de Grandchamp et commandés par le général Mermet[1].

Les Républicains portèrent leurs efforts sur un pont et un moulin défendu par les Chouans, le pont leur permettait d'assurer les communications entre les différentes compagnies. Mais en plein combat, Pierre Mercier la Vendée arriva à son tour sur le champ de bataille avec 200 hommes de la division de Vannes et attaqua les Républicains de flanc. Mermet, blessé légèrement, ordonna alors la retraite[1].

Malgré leur victoire, les Chouans n'osèrent pousser plus en avant, ils regagnèrent leur territoire et le débarquement d'arme fut annulé. Les Chouans eurent 10 tués et 22 blessés, le nombre de morts républicains n'est pas connu mais le rapport mentionne une cinquantaine de blessés[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]