Canton de Granville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Granville
Canton de Granville
Situation du canton de Granville dans le département de Manche.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement(s) Avranches
Bureau centralisateur Granville
Conseillers
départementaux
Sylvie Gâté
Jean-Marc Julienne
2015-2021
Code canton 50 13
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 23 vendémiaire an X[2],[3]
(15 octobre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 21 178 hab. (2016)
Densité 725 hab./km2
Géographie
Superficie 29,21 km2
Subdivisions
Communes 4

Le canton de Granville est une division administrative française, située dans le département de la Manche et la région Normandie. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 7 à 4.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

  • De 1833 à 1840, les cantons de Granville et de La Haye-Pesnel avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[5].
  • Par décret du 25 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Granville est conservé et est réduit. Il passe de 7 à 4 communes[4].

Économie[modifier | modifier le code]

Par sa proximité avec le mont Saint-Michel et Chausey, le tourisme balnéaire, les festivités et la résidence secondaire, le tourisme porte l'économie du canton. Pourtant la capacité d'accueil se révèle insuffisante, et les liaisons ferroviaires et routières manquent de performance.

Mais l'attractivité touristique fait aussi grimper les prix de l'immobilier, éloignant d'autant du canton les jeunes ménages.

Représentation[modifier | modifier le code]

Pendant un siècle, jusqu'en 1925, le mandat cantonal est exclusivement tenu par des armateurs. Les maires de Granville sont régulièrement élus (A. Le Mengnonnet, Leclère, Godal, Desmonts, Maris, Derubay).

En 2001, le conseiller RPR sortant, Jean-Claude Lécossais, est battu par le socialiste Daniel Caruhel, avec 37,74 % des suffrages contre 62,26 %. Démissionnaire du Parti socialiste, et candidat à la mairie de Granville avec l'assentiment de Marc Verdier, maire UMP sortant, il ne se représente pas sur le canton, en faveur de Jean-Marc Julienne, qui est élu avec 51,78 % des voix.

Conseillers généraux[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 François Boisnard-Grandmaison   Armateur, président du tribunal de commerce de Granville
1839 1840 Ernest Le Mengnonnet   Armateur et négociant, maire de Granville
1840[6] 1848 François-Alphonse Théroulde   Armateur, président du tribunal de commerce de Granville
1848 1852 Ernest Le Mengnonnet   Armateur
1852 1855 François-Alphonse Théroulde   Armateur, morutier, négociant
créateur de la Compagnie Générale Maritime en 1855
1855 1864 Arthur Le Mengnonnet Droite Armateur
1864 1871 Charles Leclère   Armateur, maire de Granville (1861-1870)
1871 1877 Arthur Le Mengnonnet Droite Armateur, maire de Granville (1871-1874)
1877 1925 Émile Riotteau URD Armateur, député (1876-1877, 1878-1885 et 1887-1906), sénateur (1906-1927)
1925 1931 Lucien Dior RG Industriel, maire de Granville (1890-1892), député (1906-1932), ministre (1921 à 1924), président du conseil général
1931 1940 Albert Godal Rad. Maire de Granville (1925-1929 et 1932-1945), président de la chambre de commerce, nommé conseiller départemental en 1943[7]
1945 1951 Jules Desmonts Rad. Directeur de collège, maire de Granville (1945)
1951 1958 Roger Maris DVD Administrateur colonial, maire de Brazzaville et de Granville
1958 1976 André Tiblé RGR puis
UDR
Entrepreneur en maçonnerie, conseiller régional (1974-1976)
1976 1982 Rémy Derubay PS Professeur, maire de Granville (1977-1983)
1982 2001 Jean-Claude Lécossais RPR Chirurgien, maire de Granville (1989-1990)
2001 2008 Daniel Caruhel PS puis PRG Horticulteur paysagiste, maire de Granville (2008-2014)
2008 2015 Jean-Marc Julienne NC-UDI Commerçant en quincaillerie, conseiller municipal de Granville

Circonscription législative[modifier | modifier le code]

Le canton participe à l'élection du député de la troisième circonscription de la Manche jusqu'aux élections législatives de 2012, puis de celui de la deuxième après le redécoupage des circonscriptions[8].

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Sylvie Gâté   DVD Agricultrice, adjointe au maire de Saint-Pair-sur-Mer
2015 en cours Jean-Marc Julienne   UDI Commerçant, conseiller municipal de Granville, vice-président du conseil départemental

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Sylvie Gâté et Jean-Marc Julienne (DVD, 31,47 %) et Denis Feret et Marie-Christine Launay (FN, 18,52 %). Le taux de participation est de 51,3 % (8 707 votants sur 16 973 inscrits)[9] contre 50,67 % au niveau départemental[10] et 50,17 % au niveau national[11].

Au second tour, Sylvie Gâté et Jean-Marc Julienne (DVD) sont élus avec 74,82 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 50,31 % (5 605 voix pour 8 525 votants et 16 944 inscrits)[12].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation de l'ancien territoire du canton dans l'arrondissement d'Avranches.

Le canton de Granville comptait 24 757 habitants en 2012 (population municipale) et se composait d’une fraction de la commune de Jullouville et de six autres communes[13] :

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, la commune de Jullouville est entièrement rattachée au canton d'Avranches, les communes de Saint-Aubin-des-Préaux at Saint-Planchers à celui de Bréhal et les communes de Donville-les-Bains, Granville, Saint-Pair-sur-Mer et Yquelon à nouveau à celui de Granville.

Anciennes communes[modifier | modifier le code]

L'ancienne commune de Saint-Nicolas-près-Granville, absorbée en 1962 par Granville était la seule commune supprimée ayant existé depuis la création des communes sous la Révolution incluse dans le territoire du canton de Granville dans son découpage antérieur à 2015[14].

La commune de Saint-Michel-des-Loups, associée le 1er janvier 1973 à la commune de Bouillon qui prend alors le nom de Jullouville, avait un statut particulier : malgré l'association, elle faisait toujours partie du canton de Sartilly. Cette singularité était partagée par Carolles, associée également à Jullouville en 1973 et qui reprend son indépendance en janvier 2000. L'association avait également impliqué Saint-Pair-sur-Mer qui s'en sépara en janvier 1978.

Composition après 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Granville comprend quatre communes entières[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Granville
(chef-lieu)
50218 CC de Granville, Terre et Mer 12 900 (2016)
Donville-les-Bains 50165 CC de Granville, Terre et Mer 3 164 (2016)
Saint-Pair-sur-Mer 50532 CC de Granville, Terre et Mer 4 045 (2016)
Yquelon 50647 CC de Granville, Terre et Mer 1 069 (2016)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population (ancien territoire)  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
----21 88423 38324 17224 67524 757
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16])
Histogramme de l'évolution démographique


En 2016, le canton comptait 21 178 habitants[Note 1].

Évolution de la population (nouveau territoire)  [ modifier ]
2015 2016
21 41521 178
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[17].)


Sources[modifier | modifier le code]

  • « Granville : un canton qui a tant d'atouts à saisir », Ouest France, 26 février 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 46
  2. Notice communale de Granville sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 805.
  4. a b et c Décret no 2014-246 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Manche.
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492729z/f185.image.r=cantons%201833
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k44293501/f1.item.r=canton.zoom
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k96158886/f3.item.zoom
  8. Tableau des circonscriptions électorales des départements (ordonnance n°2009-935 du 29 juillet 2009)
  9. « Résultats du premier tour pour le canton de Granville », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  10. « Résultats du premier tour pour le département de la Manche », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  11. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  12. « Résultats du second tour pour le canton de Granville », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  13. Liste des communes du canton de Granville sur le site de l'Insee, consulté le 19 janvier 2015.
  14. EHESS : Des villages Cassini aux communes d'aujourd'hui (fiches des sept communes du canton)
  15. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  17. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2015 et 2016.