Liste des intercommunalités de la Seine-Maritime

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Au 1er janvier 2017, le département de la Seine-Maritime compte 1 métropole, 4 communautés d'agglomération et 15 communautés de communes. Toutes les communes sont regroupées dans un établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre, la commune de Mauny étant quant à elle regroupée dans la communauté de communes Roumois Seine, une intercommunalité dont le siège est dans l'Eure.

Intercommunalités Seine-Maritime 2017.svg Composition au 1er janvier 2017 :

Intercommunalités à fiscalité propre[modifier | modifier le code]

EPCI actuels[modifier | modifier le code]

Le territoire du département de la Seine-Maritime est couvert dans son intégralité par des intercommunalités à fiscalité propre : une métropole, quatre communautés d'agglomération et 15 communautés de communes regroupant 709 des 710 communes du département en 2017[1]. La commune de Mauny appartient quant à elle à la communauté de communes Roumois Seine, une intercommunalité dont le siège est dans l'Eure.

Par ailleurs trois des intercommunalités de la Seine-Maritime sont interdépartementales, les deux premières étant également interrégionales :

Forme juridique Nom N°SIREN Type de fiscalité[2] Date de création[3] Siège Président-e
(au 21 juillet 2017)
Nombre de communes Population (2014) Superficie
(km2)
Densité
(hab./km2)
Intercommunalités dont le siège est situé dans le département de la Seine-Maritime (20)
Métropole Métropole Rouen-Normandie 200023414 FPU Rouen Frédéric Sanchez 71 489 923 663.83 783
Communauté d'agglomération Communauté de l'agglomération havraise (CO.D.A.H.) 247600596 FPU Le Havre Luc Lemonnier 17 236 391 190.65 1240
Communauté d'agglomération de la Région Dieppoise 247600786 FPU Saint-Aubin-sur-Scie Jean-Jacques Brument 16 48 041 128.97

370,0

Communauté d'agglomération de Fécamp Caux Littoral 200069821 FPU Fécamp Marie-Agnès Poussier-Winsback 35 40 062 215,42 186
Communauté d'agglomération Caux vallée de Seine 200010700 FPU Lillebonne Jean-Claude Weiss 50 76 770 574.27 134
Communauté de communes Communauté de communes de la campagne de Caux 247600505 FA Goderville Franck Rémond 22 15 113 145.27 104
Communauté de communes Caux Estuaire 247600539 FPU Saint-Romain-de-Colbosc Didier Sanson 16 18 296 170.16 108
Communauté de communes de Londinières 247600604 FA Sainte-Agathe-d'Aliermont Michel Huet 16 5 319 194.62 27
Communauté de communes de la région d'Yvetot 247600620 FA Yvetot Gérard Charassier 20 26 599 168.27 158
Communauté de communes du canton de Criquetot-l'Esneval 247600497 FA Criquetot-l'Esneval Florence Durande 21 16 504 134.96 122
Communauté de communes des Falaises du Talou 247600729 FPU Envermeu Gérard Picard 24 23 307 328.48 122
Communauté de communes Caux-Austreberthe 247600646 FA Pavilly Michel Bentot 9 24 958 88,54 282
Communauté de communes des Quatre Rivières 200069730 FA Gournay-en-Bray Éric Picard 53
(dont 2 dans l'Eure)
30 199 611.67 49
Communauté de communes Plateau de Caux-Doudeville-Yerville 200069847 FA Doudeville Alfred Trassy-Paillogues 40 20 836 252.34 83
Communauté de communes de la Côte d'Albâtre 200069839 FA Cany-Barville Gérard Colin 61 27 535 379.16 73
Communauté de communes Terroir de Caux 200068534 FPU Bacqueville-en-Caux Jean-Luc Cornière 81 37 691 489.51 77
Communauté Bray-Eawy 200070068 FA Neufchâtel-en-Bray Nicolas Bertrand 46 25 590 488.42 52
Communauté de communes Inter-Caux-Vexin 200070449 FA Buchy Pascal Martin 64 53 701 543.3 99
Communauté de communes des Villes Sœurs 247600588 FPU Eu Alain Brière 28
(dont 13 dans la Somme)
38 402 214.78 179
Communauté de communes interrégionale Aumale - Blangy-sur-Bresle 200069722 FA Blangy-sur-Bresle Christian Roussel 43
(dont 9 dans la Somme)
21 806 487.88 48
Intercommunalité dont le siège est situé dans le département de l'Eure
Communauté de communes Communauté de communes Roumois Seine 200066405 FPU Bourg-Achard Benoît Gatinet 62
(1 dans la Seine-Maritime)
52 832 503.37 105
TOTAL département 710 1 254 609 6 278

Structures intercommunales disparues[modifier | modifier le code]

Forme
juridique
Nom Nombre de
communes
Siège Date de création Date de disparition
Ca Agglomération de Rouen 45 Rouen 21/02/1974 (SIVOM)
22/11/1995 (District)
01/01/2000 (CA)
31 décembre 2009
Agglo d'Elbeuf 10 Elbeuf ??/??/1954 (SIAAE)
??/??/1975 (SIVOM)
??/??/1990 (District)
2000 (CA)
Cdc CC de Caudebec-en-Caux-Brotonne 15 Caudebec-en-Caux 01/01/1994 31 décembre 2007
CC de Port-Jérôme 16 Lillebonne 25/10/2000
CC du canton de Bolbec 16 Bolbec 29/12/1995
CC Seine-Austreberthe 14 Saint-Pierre-de-Varengeville 01/01/1998 31 décembre 2009
CC du Trait-Yainville 2 Le Trait 01/01/2005
CC du Petit Caux 18 Saint-Martin-en-Campagne ??/??/1978 (SIVOM)
24/08/1982 (District)
01/01/2000 (CC)
31 décembre 2015
CC du Plateau de Martainville 13 Martainville-Epreville 31/12/1994 31 décembre 2016
CC du Moulin d'Ecalles 26 Buchy 01/09/1994
CC Saint-Saëns - Porte de Bray 15 Maucomble 01/01/1994
CC du Pays Neufchâtelois 23 Neufchâtel-en-Bray 01/01/1998
CC Cœur de Caux 22 Fauville-en-Caux 30/12/1999
CC du Canton de Valmont 22 Thiergeville 01/01/2000
CC Plateau de Caux - Fleur de Lin 21 Doudeville 31/12/2001
CC Entre Mer et Lin 17 Fontaine-le-Dun 27/12/2001
CC du Canton de Forges-les-Eaux 21 Forges-les-Eaux 27/12/2001
CC du Plateau Vert 7[4] Fréville 28/12/2001
CC Saâne-et-Vienne 31 Bacqueville-en-Caux 01/01/2002
CC des Trois Rivières 25 Tôtes 01/01/2002
CC Varenne-et-Scie 22 Saint-Honoré 01/01/2002
CC du Bosc d'Eawy 15 Bellencombre 01/01/2002
CC du Canton d'Aumale 15 Aumale 01/01/2002
CC des Portes Nord-Ouest de Rouen 23 Montville 01/01/2003
CC d'Yerville - Plateau de Caux 19 Yerville 01/01/2003
CC des Monts-et-de-l'Andelle 15 Argueil 01/01/2003
CC Yères-et-Plateaux 13 Criel-sur-Mer 01/01/2003
CC de Blangy-sur-Bresle 19
(EPCI complet : 28
dép2 : Somme)
Blangy-sur-Bresle 31/12/2001
CC du Bray-Normand 16
(EPCI complet : 18
dép2 : Eure)
Gournay-en-Bray 31/12/2001
Total : 3 CA et 29 CC

Évolution historique[modifier | modifier le code]

2008[modifier | modifier le code]

2010[modifier | modifier le code]

2016[modifier | modifier le code]

2017[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de l'approfondissement de la coopération intercommunale prévu par la Loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (Loi NOTRe) du , le projet de schéma départemental de coopération intercommunale présenté par le préfet de Seine-Maritime le 2 octobre 2015 prévoit « de diviser par deux le nombre des EPCI (de 36 à 18)[6] » entre 2015 et 2017. Dans le cadre de ce projet, seules 4 intercommunalités demeureraient à « périmètre inchangé : métropole Rouen Normandie (488 630 habitants), communauté d’agglomération de la région dieppoise (48 821 habitants) et communautés de communes Campagne de Caux (15 022 habitants) et Caux Estuaire (18 022 habitants)[6] »[7]. Prévu initialement, la fusion entre la communauté de l'agglomération havraise et la communauté de communes du canton de Criquetot-l'Esneval ne s'est finalement pas réalisée[8].

EPCI sans fiscalité[modifier | modifier le code]

Au 1er janvier 2016, il existe :

Syndicats intercommunaux[modifier | modifier le code]

Syndicats mixtes[modifier | modifier le code]

  • 46 syndicats mixtes fermés
  • 9 syndicats mixtes ouverts

Autres[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. D.L, « Six communes nouvelles créées au 1er janvier 2016 en Seine-Maritime : Au 1er janvier 2016, la Seine-Maritime ne comptera plus que 718 communes contre 745 jusqu'à maintenant. La raison: la création de six communes nouvelles conformément à la loi du 16 mars 2015. Elles regrouperont 33 anciennes municipalités. Le détail à découvrir ici », Tendance Ouest,‎ (lire en ligne).
  2. FA : Fiscalité additionnelle - FPU : Fiscalité professionnelle unique.
  3. « Base détaillée nationale des structures intercommunales au 1er juillet 2014. », sur la base nationale sur l'intercommunalité (consulté le 7 octobre 2014)
  4. Le nombre de communes associées dans Plateau Vert passe le de 10 à 7, à la suite de la fusion des communesde Betteville, La Folletière, Fréville et Mont-de-l'If ont fusionnées le pour former la commune nouvelle de Saint-Martin-de-l'If
  5. « Arrêté préfectoral du 26 novembre 2015 portant création de la commune nouvelle du Petit-Caux », Recueil des actes administratifs du département de la Seine-Maritime, no 122,‎ , p. 198-201 (lire en ligne [PDF]).
  6. a et b « Projet de schéma départemental de coopération intercommunale 2015 » [PDF], Préfecture de Seine-Maritime (consulté le 25 octobre 2015), p. 6.
  7. « Projet de schéma départemental de coopération intercommunale 2016 » [PDF], Préfecture de Seine-Maritime (consulté le 2 octobre 2016).
  8. La Seine-Maritime adopte sa nouvelle carte des intercommunalités et dit « oui » au futur pôle métropolitain de l’estuaire de la Seine sur paris-normandie.fr

Lien externe[modifier | modifier le code]