Bureau Veritas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bureau Veritas
logo de Bureau Veritas
Bureau Veritas, Registre international de classification de navires et d’aéronefs
illustration de Bureau Veritas

Création 1828
Forme juridique Société anonyme
Action Euronext : BVI
Slogan Shaping a World of Trust
Siège social Neuilly-sur-Seine
Drapeau de la France France
Direction Didier Michaud-Daniel, directeur général de Bureau Veritas

Aldo Cardoso, Président du conseil d'administration

Actionnaires Wendel (actionnaire majoritaire) - 35,5% du capital
Activité Tests, Inspection, Certification
Effectif 78 000 (2019)
SIREN 775690621[1],[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
TVA européenne FR68775690621[3]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web bureauveritas.com

Chiffre d'affaires 4,98 milliards d'euros en 2021

Bureau Veritas est une société spécialisée dans les essais, l’inspection et la certification fondée en 1828. Ses activités couvrent les secteurs Bâtiments & infrastructures (27 % du CA), l’agroalimentaire & Matières Premières (23 % du CA), Marine & Offshore (7 % du CA), Industrie (22 % du CA), Certification (7 % du CA) et Biens de Consommation (14 % du CA).

Implantée dans 140 pays, Bureau Veritas s'appuie sur un réseau de 1 500 agences et laboratoires et emploie 80 000 personnes[4]. Bureau Veritas a généré un chiffre d’affaires de 4,98 milliards d’euros en 2021[5]. Didier Michaud Daniel est Directeur Général de Bureau Veritas depuis mars 2012[6]. Bureau Veritas a annocé le 24 février 2022 que Hinda Gharbi rejoindra Bureau Veritas et deviendra Chief Operating Officer. Elle sera membre du Comité exécutif, et en 2023, le Conseil d’administration la nommera Directrice Générale pendant l’Assemblée générale annuelle.[7]

Histoire[modifier | modifier le code]

L'entreprise est fondée à Anvers (Belgique) le 1er juillet 1828. Cette année-là, Alexandre Édouard Delehaye (1786-1852), Louis van den Broek et Auguste-Laurent Morel créent un « Bureau de renseignements pour les assurances maritimes » dans le but « d'établir la vérité et de l'exposer sans appréhension ni favoritisme »[8]. La création de ce « bureau » fait suite aux tempêtes de 1821 qui ravagèrent l’Europe et de nombreux navires et rendirent nécessaire de « faire connaître les qualités et les défauts des navires »[9]. Leur objectif est de fournir aux assureurs toutes les informations requises pour leur permettre d'évaluer le niveau de fiabilité des navires et de leurs équipements, ainsi que d'assurer la protection des biens et des personnes. Un an après sa fondation, le , la société adopte le nom de « Bureau Veritas » qu'elle conserve encore de nos jours.

En juillet 1833, le bureau s'établit à Paris, tout en conservant une succursale à Anvers[10].

En 2008, le bureau entre en bourse.

En 2019, Bureau Veritas génère un chiffre d’affaires de 5,1 milliards d’euros, sur les 186 milliards d’euros générés par le marché du test, de l’inspection et de la certification[9].

En 2020 Bureau Veritas accompagne la construction de la Dubai Creek Tower, l’une des plus hautes du monde, pour laquelle il a déjà certifié les plans et les fondations[9]. Bureau Veritas est frappé par la crise économique liée à la pandémie de Covid-19[11] : le groupe enregistre une perte nette de 34,1 millions d'euros au premier semestre, contre un bénéfice net de 171 millions l'an dernier[12]. Le chiffre d'affaires chute de 11 % au premier semestre 2020[13]. Le groupe bénéficie néanmoins d'une structure financière solide ne présentant aucune échéance à refinancer avant 2023. Au 30 juin 2020, Bureau Veritas dispose d'une trésorerie et d'équivalents de trésorerie disponibles de 2,1 milliards d'euros[14].

En 2020, Bureau Veritas annonce un bénéfice net de 125,3 millions d'euros malgré un chiffre d'affaires en baisse de près de 10 % à 4,6 milliards d'euros[15]. La diversification de ses activités permet donc à l'entreprise de rester dans le vert malgré la crise[16].

Au premier semestre 2021, Bureau Veritas dégage un bénéfice net de 196,9 millions d'euros avec un chiffre d'affaires de 2,4 milliards d'euros, en hausse de 9,9 par rapport à 2020. La direction s'annonce satisfaite après avoir perdu 34 millions d'euros au cours de la crise sanitaire de 2020[17]. Ces chiffres permettent donc au groupe de remonter ses prévisions de croissance pour l'ensemble de l'année 2021[18]. La même année, Bureau Veritas a recruté 8000 personnes dont 1000 en France[4]

Acquisitions[modifier | modifier le code]

En janvier 2015, le groupe se développe en Chine. Bureau Veritas fait l’acquisition de Shandong Chengxin, une société chinoise spécialisée dans les services d’assistance à la construction d’infrastructures industrielles dans le secteur de l’énergie[19]. En 2017, la Chine devient le premier pays du groupe, tant en effectifs qu’en chiffre d’affaires[20]. En avril 2019, Bureau Veritas acquiert Shenzhen Total-Test, société chinoise d’analyses alimentaires[21]. L’objectif de Bureau Veritas est d'atteindre le milliard d'euros de chiffre d’affaires en Chine d'ici 2021[22].

En 2017, le groupe annonce l’acquisition de Primary Integration Solutions aux États-Unis, et étend ainsi son activité bâtiment et Infrastructures aux data centers[23]. En mars 2018, l’expansion du groupe se poursuit dans le secteur de la construction aux Etats-Unis, avec l’acquisition d’EMG[24]. Il poursuit le développement de Bureau Veritas aux Etats-Unis avec le rachat de Owen en 2019, spécialisé dans les services de conformité des bâtiments et infrastructures[25].

En Europe, Bureau Veritas fait l’acquisition en 2019 de Q Certificazioni[26], société italienne de certification biologique de produits alimentaires ; la même année, avec l’intégration de Capital Energy en France[27], il développe ses services de conseil et d'assistance en matière de Certificats d'économie d'énergie.

Partenariats[modifier | modifier le code]

En 2016, Bureau Veritas, signe un accord de partenariat avec Dassault Systèmes[28], afin d’utiliser leur plateforme numérique 3DEXPERIENCE[29] pour procéder à l’évaluation continue des navires, des plateformes offshores ainsi que des équipements à bord pendant toute leur durée de vie[30].

En 2018, le groupe lance Origin[31], premier label de traçabilité alimentaire reposant sur la technologie Blockchain, permettant d’offrir aux consommateurs la preuve complète du parcours produit.

Un partenariat avec Microsoft est signé en 2019, concernant le développement de l’intelligence artificielle dans ses laboratoires de test[32].

Gouvernance[modifier | modifier le code]

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Liste des principaux actionnaires au [33] :

Wendel SE 35,5 %
Wellington Management 6,87 %
The Vanguard Group 1,62%
Capital International 1,62%
Norges Bank Investment Management 1,30%
Invesco Canada 1,24%
Newton Investment Management (en) 1,19 %
BlackRock Fund Advisors 1,04 %
Threadneedle Asset Management (en) 0,99 %
DWS Investment 0,93 %

Comité Exécutif[modifier | modifier le code]

  • Didier Michaud-Daniel, Directeur Général ;
  • Hinda Gharbi, Chief Operating Officer[34] ;
  • François Chabas, Vice-Président exécutif Finance ;
  • Catherine Chen, Vice-Présidente exécutive de la division Biens de consommation[35] ;
  • Jacques Pommeraud, Vice-Président exécutif Matières Premières, Industrie & Infrastructures (CIF) France et Afrique, Services aux Gouvernements ;
  • Eduardo Camargo, Vice-Président exécutif Développement commercial et Transformation du Groupe[36] ;
  • Alberto Bedoya, Vice-Président exécutif, Division Matières Premières, Industrie & Infrastructures (CIF) Amérique latine[36] ;
  • Juliano Cardoso, Vice-Président exécutif Matières Premières, Industrie & Infrastructures (CIF) Asie, Pacifique, Moyen-Orient ;
  • Shawn Till, Vice-Président exécutif Matières Premières, Industrie & Infrastructures (CIF) Amérique du Nord[37] ;
  • Laurent Louail, Vice-Président exécutif Matières Premières, Industrie & Infrastructures (CIF) Europe du Sud et de l’Ouest ;
  • Matthieu de Tugny, Vice-Président exécutif de la division Marine & Offshore ;
  • Béatrice Place Faget, Vice-Présidente exécutive Affaires juridiques et Audit interne[38];
  • Kathryn Dolan, Vice-Présidente exécutive Ressources Humaines & QHSE[39]

En 2021, le comité Exécutif de Bureau Veritas est composé de 25 % de femmes[4].

Conseil d'administration[modifier | modifier le code]

Le Conseil d'administration de Bureau Veritas est composé de douze membres. En mars 2017, Aldo Cardoso est nommé Président du Conseil d’administration après avoir exercé les fonctions d’administrateur et Président du Comité d’audit et des risques[40]. En janvier 2018, André François-Poncet est nommé Président du Directoire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Global LEI index, (base de données web), consulté le Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. Système national d'identification et du répertoire des entreprises et de leurs établissements, (base de données)Voir et modifier les données sur Wikidata
  3. « https://amadeus.bvdinfo.com/version-2019829/ », sous le nom BUREAU VERITAS (consulté le )
  4. a b et c « Didier Michaud-Daniel (Bureau Veritas): «Je préfère la conviction aux quotas» », sur LEFIGARO, (consulté le )
  5. « Bureau Veritas publie des comptes 2021 sans surprise et organise la succession de son DG », sur Investir (consulté le )
  6. V. G, « Didier Michaud-Daniel nommé directeur général de Bureau Veritas », sur Actualité financière avec Actufinance, (consulté le )
  7. « Bureau Veritas : Reconduction du mandat du Directeur Général et Nomination d’une Chief Operating Officer », sur fr.finance.yahoo.com (consulté le )
  8. « Le bureau Veritas, gardien de la sécurité sur les océans, dans les airs et sur les continents », sur monde-diplomatique.fr,
  9. a b et c Le Point magazine, « Bureau Veritas, l'autre Bureau des légendes », sur Le Point, (consulté le )
  10. « Le bureau Veritas, gardien de la sécurité sur les océans, dans les airs et sur les continents », sur Le Monde diplomatique, (consulté le ).
  11. Zone Bourse, « BUREAU VERITAS : fait état d'une perte nette au premier semestre | Zone bourse », sur www.zonebourse.com (consulté le )
  12. « Bureau Veritas dans le rouge au S1, prévoit un recul de l'activité et des marges en 2020 », sur Investir (consulté le )
  13. Le Figaro avec AFP, « Bureau Veritas est dans le rouge au premier semestre », sur Le Figaro.fr, (consulté le )
  14. « Bureau Veritas : la structure financière reste solide malgré l'impact de la crise sanitaire », sur Boursier.com,
  15. « Bureau Veritas : chute des résultats en 2020, reprise attendue cette année », sur Bourse Direct (consulté le )
  16. « Bureau Veritas se maintient dans le vert en 2020 grâce à la diversification de ses activités », sur LEFIGARO (consulté le )
  17. « Bureau Veritas poursuit sa reprise et relève ses prévisions », sur LEFIGARO (consulté le )
  18. « Bureau Veritas relève sa prévision de croissance pour 2021 après un S1 robuste », sur Investir (consulté le )
  19. « Didier Michaud-Daniel conduit Bureau Veritas en Chine », sur L'Opinion, (consulté le )
  20. « Bureau Veritas n’est plus un groupe cyclique », sur Investir (consulté le )
  21. Zone Bourse, « Bureau Veritas : acquiert le chinois Shenzhen Total-Test | Zone bourse », sur www.zonebourse.com (consulté le )
  22. « Didier Michaud-Daniel : « Là où ils sont précurseurs, les Chinois définissent la norme et Bureau Veritas les y aide » », sur Les Echos, (consulté le )
  23. « BUREAU VERITAS s'offre PRIMARY INTEGRATION SOLUTIONS, FUSACQ Buzz », sur www.fusacq.com (consulté le )
  24. Zone Bourse, « BUREAU VERITAS : acquiert l'américain EMG | Zone bourse », sur www.zonebourse.com (consulté le )
  25. « Bureau Veritas acquiert l’américain Owen Group », sur Capital Finance, (consulté le )
  26. « boursier.com »
  27. « BUREAU VERITAS acquiert Capital Energy », sur Capital.fr, (consulté le )
  28. Eric Saudemont, « Certification : Bureau Veritas signe un partenariat avec Dassault Systèmes », sur Pétrole & Gaz-Energies Nouvelles (consulté le )
  29. (en) « Bureau Veritas », sur Dassault Systèmes®, (consulté le )
  30. « DASSAULT SYSTEMES : BUREAU VERITAS a sélectionné sa solution « Designed for Sea » », sur Capital.fr, (consulté le )
  31. « Bureau Veritas lance Origin, la première solution de traçabilité alimentaire construite sur la blockchain », sur ITespresso.fr (consulté le )
  32. Enguérand Renault, « Bureau Veritas s'allie avec Microsoft pour installer de l'IA dans ses labos », sur Le Figaro.fr, (consulté le )
  33. « BUREAU VERITAS SA : Actionnaires Dirigeants et Profil Société », sur www.zonebourse.com (consulté le )
  34. « Hinda Gharbi, une pointure de Schlumberger future patronne de Bureau Veritas », sur LEFIGARO, (consulté le )
  35. « Bureau Veritas : Catherine Chen est nommée Vice-Présidente Exécutive de la division Biens de consommation », sur Bourse Direct (consulté le )
  36. a et b « Bureau Veritas : du nouveau au Comité exécutif », sur Bourse Direct (consulté le )
  37. « Shawn Till », sur L'Agefi,
  38. « Bureau Veritas : Béatrice Place Faget succède à Pascal Quint », sur Bourse Direct (consulté le )
  39. « Bureau Veritas : Kathryn Dolan vice présidente RH & QHSE », sur www.info-socialrh.fr (consulté le )
  40. « BUREAU VERITAS : Aldo Cardoso nommé Président du Conseil d'administration », sur Capital.fr, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]