Stomatologie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Odontologie.

La stomatologie est la science médicale qui se consacre à la cavité buccale (hors pathologie et traitement conservateur de l'organe dentaire qui relèvent du dentiste). En embryologie, le stomodeum est l'entrée du tube digestif.

Les praticiens de la stomatologie sont appelés stomatologues ou stomatologistes[1].

Ce sont en France des docteurs en médecine spécialisés qui ont suivi un cursus médical en faculté de médecine et n'ayant pas de compétences universitaires en dentisterie conservatrice ou prothétique. Les stomatologues sont des chirurgiens spécialisés dans la chirurgie buccale, l'implantologie, la chirurgie pré-implantaire, la dermatologie buccale, la pathologie salivaire, la pathologie carcinologique. La stomatologie est une des branches de la chirurgie maxillo-faciale (CMF).

Dans d'autres pays, le terme stomatologue désigne les dentistes.

Formation[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

L'École française de stomatologie, créée en 1910 par le Dr Paul Gires, a été intégrée en 1945 dans l'Université de Paris (section Faculté de médecine).

À l'heure actuelle, la stomatologie n'est plus une spécialité individualisée et n'a plus de diplôme spécifique.

La formation de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie est une spécialité chirurgicale (DES C) durant cinq ans après l'examen national classant (ex-concours de l'internat). Cette formation de cinq ans fait suite aux études de médecine qui durent six ans, soit un total de onze ans après le baccalauréat. S'y ajoutent deux années de clinicat pour un total de 13 années

La stomatologie est parfois confondue avec l'odontologie pratiquée par les dentistes, bien que depuis 2012 un diplôme national français, le DESCO, accessible par la filière de médecine ou par la filière odontologique soit désormais mis en place sous forme d'une nouvelle spécialité : la chirurgie orale[2]. La stomatologie et plus largement la chirurgie maxillo-faciale est la seule spécialité médicale ne bénéficiant pas d'une équivalence européenne, puisque contrairement à tous les autres praticiens de ce domaine qui bénéficient en Europe d'un double cursus médical et dentaire, les chirurgiens maxillo-faciaux français n'ont pas de formation dentaire.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Legent, Une brève histoire de la stomatologie, Bibliothèque numérique Medic@, 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Petit Larousse
  2. Les derniers internes qui ont choisi d'intégrer la filière du DES de stomatologie, peuvent intégrer l'enseignement du DESCO à condition d’avoir l’accord de leur coordonnateur. Les modalités de leur validation restent définies par leur coordonnateur

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]