Tristan da Cunha (archipel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tristan da Cunha (homonymie).
Tristan da Cunha
Carte de l'archipel de Tristan da Cunha.
Carte de l'archipel de Tristan da Cunha.
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 37° 07′ 00″ S 12° 17′ 00″ O / -37.116667, -12.28333337° 07′ 00″ S 12° 17′ 00″ O / -37.116667, -12.283333  
Superficie 207 km2
Île(s) principale(s) Tristan da Cunha, île Nightingale, île Inaccessible
Point culminant Queen Mary's Peak (2 062 m sur Tristan da Cunha)
Géologie Îles volcaniques
Administration
Territoire britannique d'outre-mer Sainte-Hélène, Ascension et Tristan da Cunha
Démographie
Population 278 hab. (2001)
Densité 1,34 hab./km2
Plus grande ville Edinburgh of the Seven Seas
Autres informations
Découverte 1506 par Tristan da Cunha
Fuseau horaire UTC+0

Géolocalisation sur la carte : océan Atlantique

(Voir situation sur carte : océan Atlantique)
Tristan da Cunha
Tristan da Cunha
Archipels du Royaume-Uni

L'archipel Tristan da Cunha est un groupe d'îles de l'océan Atlantique faisant partie du territoire britannique d'outre-mer de Sainte-Hélène, Ascension et Tristan da Cunha.

Vue satellite de l'archipel. L'île de Tristan da Cunha est la plus grande île. À sa gauche se situent de haut en bas l'île Inaccessible et l'île Nightingale

Îles de l'archipel[modifier | modifier le code]

L'archipel est constitué de 5 îles :

De plus, l'Île Gough (aussi appelée Diego Alvarez), à 350 km au sud-est y est également rattachée pour des raisons administratives.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'archipel a été découvert en 1506 par un marin portugais, Tristan da Cunha (Tristão da Cunha), qui a donné son nom à la principale île. Il n'a d'ailleurs pas pu y accoster. Ilha de Tristão da Cunha fut par la suite anglicisé en Tristan da Cunha. L’île Inaccessible et les îles Nightingale, à seulement 35 km au sud-ouest de l’île principale, ne furent découvertes qu’en 1652 par un navigateur hollandais. Par coïncidence, l’île de Gough, la terre la plus éloignée du territoire, fut aussi découverte en 1506 par un autre navigateur portugais, Gonçalo Ålvarez : l’île de Gough est parfois nommée l’île Diego Alvarez.

Le premier sondage de l'archipel a été fait par la frégate française L'Heure du Berger en 1767. Des relevés ont été pris et un sondage approximatif de la côte a été fait. La présence d'eau à la grande chute d'eau de Big Watron et dans un lac sur la côte nord a été notée, et les résultats du sondage ont été publiés par un hydrographe de la Royal Navy en 1781.

Le premier colon permanent fut Jonathan Lambert, de Salem (Massachusetts), qui arriva aux îles en 1810. Il les déclara comme étant sa propriété et les nomma « Islands of Refreshment », ce qui en fit provisoirement une micronation. Son règne fut court, car il mourut d'un accident naval en 1812. Toutefois, la grande richesse qu'il gagna en vendant de l'huile d'éléphant de mer aux bateaux de passage est, parait-il, toujours cachée quelque part sur Tristan da Cunha.

En 1816, les Britanniques annexèrent officiellement les îles, principalement pour s'assurer que les Français ne pourraient pas utiliser ces îles comme une base pour une opération de sauvetage de Napoléon Bonaparte depuis sa prison à Sainte-Hélène.

L'implantation permanente débuta en novembre 1817 quand le caporal William Glass obtint l'autorisation de rester sur l'île avec femme et enfants lors de sa démobilisation.

En 1961, une éruption volcanique imposa l'évacuation de toute la population en Grande-Bretagne. Les habitants regagnèrent leur île en 1963.

En 2001, le Tristan da Cunha Cetacean Sanctuary (sanctuaire baleinier de Tristan de Cunha) a été créé, incluant les îles Tristan, Inaccessible, Nightingale et Gough. On y rencontre en effet nombre de cétacés : baleines, dauphins, orques, cachalots

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :