Province de Bumbunga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau de la Province de Bumbunga
Drapeau de la Province de Bumbunga
Porte de la Province de Bumbunga
Porte d'entrée au sud-ouest de l'ancienne province du Bumbunga (en 2006).

La Province de Bumbunga était une micronation sécessionniste en Australie, une ferme située à Bumbunga, village au nord-est d'Adélaïde, dans l'état d'Australie-Méridionale, essentiellement durant les années 1970 et 1980.

Histoire[modifier | modifier le code]

La province est fondée par un immigrant britannique en Australie, Alex Brackstone, ancien montreur de singes, prospecteur d'uranium et facteur.

En novembre 1975, le gouvernement du Parti travailliste australien du premier ministre Gough Whitlam est dissous par le gouverneur général John Kerr. Selon la monarchie constitutionnelle en Australie, Kerr est le représentant de la reine Élisabeth II du Royaume-Uni.

Brackstone est un fervent monarchiste. Craignant que l'Australie devienne une république, il cherche à ce qu'une partie de son territoire demeure loyale à la Couronne britannique. Pour cela, il déclare le 29 mars 1976 sa propriété de quatre hectares indépendante de l'Australie, lui donnant le nom de Province de Bumbunga et se déclare gouverneur. Afin d'attirer l'attention et les touristes, il crée dans son jardin une carte géante de la Grande-Bretagne avec des milliers de plants de fraisiers. Il souhaite aussi accorder des mariages. Les autorités australiennes empêchent la mise en œuvre de ce plan en saisissant le terrain ; par ailleurs, les plants de fraisiers meurent lors d'une sécheresse.

En 1980, la Province émet des timbres avec des thèmes monarchistes qui ne sont pas reconnus mais deviennent populaires auprès des philatélistes. Plus tard, ceux sur le mouvement antinucléaire et sur les modifications des lois d'investissement australiennes ne rencontrent plus ce succès, contraignant à arrêter l'émission en 1987. La province tombe ensuite dans l'oubli.

En 1999, Alex Brackstone est accusé de détention illégale d'armes à feu. Pour sa défense, il met en avant son statut de gouverneur qui ne lui est pas reconnu. Il décide de quitter l'Australie pour retourner vivre au Royaume-Uni.

Source, notes et références[modifier | modifier le code]