Sutoku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'empereur Sutoku, illustration du Hyakunin isshu.

L'empereur Sutoku (崇徳天皇, Sutoku Tennō, 7 juillet 1119 - 14 septembre 1164) était le 75e empereur du Japon, selon l'ordre traditionnel de la succession, et a régné nominalement de 1123 au 5 janvier 1142, le pouvoir étant dans les faits exercé par son arrière-grand-père, l'empereur retiré Shirakawa, puis par son père l'empereur Toba. Son nom personnel était prince Akihito (顕仁, à noter que les kanji composant son nom sont différents de ceux de l'actuel empereur Akihito).

Généalogie[modifier | modifier le code]

Sutoku était le fils aîné de l'empereur Toba et de Fujiwara no Shoshi. Selon certains vieux livres, Sutoku ne serait en fait pas le fils de Toba mais du père de celui-ci, l'empereur Shirakawa.

Impératrice et concubines

  • Fujiwara no Seishi (1121-1181), fille de Fujiwara no Tadamichi et de Fujiwara no Soshi; entrée au Palais en 1129 ; épouse impériale 6 II 1129 ; impératrice (chugu) 1 IV 1130 ; impératrice douairière (kotaigo) 25 I 1142 ; titrée Kokamon-In 27 III 1150; nonne Shojoe 25 XI 1156 + 11 I 1182
  • Fille du bonze Shin-En, petit-fils de Fujiwara no Tsunesuke ; fille adoptive de Minamoto no Yukimune (Sanjo Genji) ; ° (1120) ; surnommée dame Hyoe no Suke, dame du Palais ; + après 1170, mère de :
    • Prince Shigehito ; ° 1140 ; prince impérial 31 XII 1141 ; entré en religion 2 VIII 1156 ; + 13 II 1162
  • une fille de Minamoto no Morotsune; mère de
    • Prince Gensho ° ap 1140 ; + ap 1183 ; adopté par la princesse Toshi (Josaimon-In) ; bonze

Biographie[modifier | modifier le code]

L'empereur Sutoku provoquant une tempête sur la province de Sanuki. Illustration de Utagawa Kuniyoshi.

En 1123, sous la pression de l'empereur retiré Shirakawa, l'empereur Toba abdique en faveur de son fils Akihito, âgé de 4 ans. Étant donné le jeune âge du nouvel empereur, Shirakawa peut ainsi continuer à gouverner de facto le Japon jusqu'à sa mort en 1129, Toba prenant alors le relais, et le forçant à son tour à se retirer du trône en 1142, en faveur de son demi-frère Konoe.

En 1151, Toba ordonne la compilation de l'anthologie de waka Shika Wakashū.

En 1156, à la mort de Toba, une lutte pour le pouvoir survient entre Sutoku, et l'empereur en titre, Go-Shirakawa. Ce dernier emporte alors cette guerre civile, connue sous le nom de « rébellion de Hōgen », et Sutoku est exilé dans la province de Sanuki (l'actuelle préfecture de Kagawa, sur l'île de Shikoku.)

Ères de son règne[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]


Note[modifier | modifier le code]