Ninkō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ninkô Tennô
仁孝天皇
L'empereur Ninkō, dessin sur soie, 1846.
L'empereur Ninkō, dessin sur soie, 1846.
Titre
120e empereur du Japon

&&&&&&&&&&01034028 ans, 3 mois et 20 jours
Prédécesseur Kōkaku
Successeur Komei
Biographie
Dynastie Lignée Yamato
Nom de naissance Ayahito
Date de naissance
Date de décès (à 45 ans)
Père Kōkaku

Ninkō
Empereurs du Japon
Calligraphie de "Ninkō Tennō"

Ninkō (仁孝天皇) (16 mars 180021 février 1846) est le 120e empereur du Japon[1], en suivant la traditionnelle succession[2]. Il règne du 31 octobre 1817 au 21 février 1846. Son nom personnel est Ayahito (恵仁).

Généalogie[modifier | modifier le code]

Ninkō est le sixième fils de l'empereur Kōkaku.

  • Les fils de l'empereur Ninkō[3]
    • 1re fils: _____ ( ) – deviendra l'empereur Komei, Komei tennō
  • Les filles de l'empereur Ninkō[3]
    • 1re fille: Sumiko (Sumiko-hime)
    • 2e fille: Chikako (Chikako-hime)

Les événements de la vie de Ninkō-tennō[modifier | modifier le code]

Il fut désigné comme prince de la couronne en 1809 en étant adopté par la femme de l'empereur (chūgū), la Princesse impériale Yoshiko (?, 欣子内親王), également connue sous le nom de Shinkiyowa-in (?, 新清和院). Il s'assit sur le trône en 1817 dès que son père s'en retira. Il suivit les prescriptions de son père en essayant de faire revivre certains rituels de la Cour. Il établit le Gakushūsho (prédécesseur du Gakushūin) pour les nobles de la Cour impériale.

  • Bunka 14 (1804): Son avènement au trône.

Les ères du règne de Ninkō-tennō[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Précédé par Ninkō Suivi par
Kōkaku
Imperial Seal of Japan.svg Empereur du Japon Transparent.gif
1817-1846
Kōmei

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Agence impériale: 仁孝天皇 (120)
  2. Titsingh, Isaac. (1834). Annales des empereurs du Japon, p. 421.
  3. a et b Ce renseignement est trouvée sur la Wikipedia anglais – sans aucune référence d'autre.