Kōmei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kōmei Tennō
孝明天皇
L'empereur Kōmei.
L'empereur Kōmei.
Titre
121e empereur du Japon

&&&&&&&&&&&0763120 ans, 10 mois et 20 jours
Prédécesseur Ninkō
Successeur Meiji
Biographie
Dynastie Lignée Yamato
Nom de naissance Osahito
Date de naissance
Date de décès (à 35 ans)
Père Ninkō
Mère Ōgimachi Masako
Conjoint Kujō Asako

Kōmei
Empereurs du Japon

L'empereur Kōmei (孝明天皇, Kōmei Tennō) fut le 121e empereur du Japon. Son nom personnel était Osahito (統仁). Il vécut du au et régna de au . Il fut le dernier dont le nom posthume fut choisi après sa mort. Par la suite, les noms posthumes furent choisis à l'avance et coïncidaient avec le nom de l'ère du règne.

Il accepta de signer le traité de Kanagawa en 1854, mais n'approuva qu'à moitié celui de Harris en 1858. En 1863, il signa un décret signifiant l'expulsion de tous les étrangers, mais fut obligé, en 1865, de ratifier le traité avec Harris et les « traités Ansei ». En décembre 1866, seulement âgé de 36 ans, il contracte subitement la variole et meurt (janvier 1867) en deux semaines dans d'atroces souffrances. Cette mort paraît suspecte, et le bruit court qu'un mouchoir, habilement contaminé par quelques conspirateurs, pourrait être à l'origine de la maladie. Les historiens japonais pensent avoir identifié en Iwakura Tomomi l'instigateur de ce crime.

Calligraphie de « Kōmei Tennō ».

Généalogie[modifier | modifier le code]

Son père était l'empereur Ninkō et sa mère Ōgimachi Masako (正親町 雅子). Son épouse était l'impératrice Kujō Asako (九条 夙子) Il eut 2 fils et 4 filles, mais seul son second fils survécut et devint l'empereur Meiji.

Les événements de la vie de Kōmei-tennō[modifier | modifier le code]

  • Koka 3 (1846): Son avènement au trône.

Par la suite, dans un but de réconciliation politique entre le bakufu et la cour impériale, la sœur de de l'empereur Kōmei, la Princesse Kazu-no-Miya Chikako, est mariée au Shôgun Tokugawa Iemochi, mais la tentative de réconciliation échouera à cause de la mort de Iemochi, probablement empoisonné lui aussi par Iwakura Tomomi.

Les ères du règne de Kōmei-tennō[modifier | modifier le code]

Durant le règne de l'empereur Kōmei, il y eut plusieurs noms d'ères :

Bibliographie[modifier | modifier le code]


Précédé par Kōmei Suivi par
Ninkō
Imperial Seal of Japan.svg Empereur du Japon Transparent.gif
1846-1867
Meiji