Heizei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'empereur Heizei (平城天皇, Heizei Tennō, 774 - 5 août 824) était le cinquante-et-unième empereur du Japon, selon l'ordre traditionnel de la succession, et a régné de 806 à 809. Son nom personnel était prince Ate, et il est aussi parfois dénommé empereur Heijō (Heijō Tennō). Le nom de Heizei vient du nom officiel de Nara, Heizei-kyō et il était souvent nommé Nara no Mikado (« l'empereur de Nara »).

Généalogie[modifier | modifier le code]

Heizei était le fils de l'empereur Kammu et de Fujiwara no Otumoro. Il eut 4 épouses, et 7 enfants impériaux nés de dames de la cour :

  • Fujiwara no Tarashiko/Obiko, morte en 794 ; fille de Fujiwara no Momokawa, reçut le titre posthume d'impératrice
  • Princesse Asahara, sa demi-sœur, née en 779; morte en 817; fille de l'empereur Kammu et de la Princesse Sakahito
  • Princesse Oyake, sa demi-sœur, née en 788, morte en 849 ; fille de l'empereur Kammu et de Tachibana no Tsuneko
  • Une fille de Fujiwara no Tadanushi
  • Fujiwara no Kusuko, morte en 810 ; fille de Fujiwara no Tanetsugu ; surnommée Naishi no Kami.
  • Fujii no Toshi (Fujiko), fille de Fujii no Michiyori ; dame de la cour, mère de :
    • Prince Abo, né en 792, mort en 842 ; marié à la Princesse Ito, sa tante (801-861), fille de l'empereur Kammu et de Fujiwara no Heishi ; dont il eut 2 fils :
      • Prince Narihira, né en 825, mort en 880
      • Prince Yukihira, père de
        • Princesse Ayako, mariée à l'empereur Seiwa.
  • Ise no Tsugiko, née en 772, morte en 812 ; fille de Ise no Ona ; dame de la cour, mère de :
    • Prince Takaoka, né en 799, mort en 809 ; prince héritier en 809 ; déposé en 810
    • prince Kose, mort en 882
    • Princesse Kamitsukeno, morte en 842
    • Princesse Iso no Kami, morte en 846
    • Princesse Ohara, morte en 863; princesse vestale d'Ise de 806 à 809.
  • Ki no Iokazu, fille de Ki no Kotsuo ; dame de la cour, mère de :
    • Princesse Enu, morte en 835.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant son accession au trône, sa liaison avec Fujiwara no Kusuko, la mère de l'une de ses concubines, cause un scandale qui manque de lui coûter son rang de prince héritier, son père considérant la possibilité de l'en déchoir. Il devient cependant empereur à la mort de ce dernier en 806. En 809, malade, il abdique en faveur de son jeune frère le prince Kamino, qui devient alors l'empereur Saga.

Après son abdication, Heizei s'installe à Nara, et fait le projet de déplacer une nouvelle fois la capitale de Kyoto vers Nara. L'empereur Saga, prétendant être d'accord avec lui, ignore cet avis et tente de réduire alors l'influence de l'ancien empereur. En 810, Heizei fomente une rébellion avec Kusuko, mais est vaincu par l'armée impériale, conduite par le shogun Sakanoue no Tamuramaro. Suite à cet événement, Kusuko se suicide et Heizei devient moine bouddhiste. Son fils, le prince héritier Takaoka est alors déchu de son rang, et Saga nomme son propre fils en tant que prince héritier.

Kugyō (公卿)[modifier | modifier le code]

  • Empereur Heizei (平城天皇), r. 806-809 -- kugyō de Heizi-tennō
  • Udaijin, Miwa ookimi ou Miwa oh (神王), 798-806
  • Udaijin, Fujiwara no Uchimaro (藤原内麿), 806-812

Bibliographie[modifier | modifier le code]


Source de la traduction[modifier | modifier le code]