Go-Reizei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'empereur Go-Reizei (後冷泉天皇, Go-Reizei-tennō?, 28 août 1025- 22 mai 1068) était le 70ème empereur du Japon, selon l'ordre traditionnel de la succession. Il a régné de 1045 à sa mort[1].

Généalogie[modifier | modifier le code]

Avant son avènement au Trône du chrysanthème, son nom personnel (son iminia) était Chikahito-shinnō (親仁親王?)[2].

Chikahito-shinnō était le fils aîné de l'empereur Go-Suzaku. Sa mère était Fujiwara no Kishi (藤原嬉子?) ou Naishi-no kami (1007-1025), fille de Fujiwara no Michinaga.

Son nom posthume lui a été donné en mémoire de celui de l'empereur Reizei (on peut traduire le préfixe Go (?), par « postérieur », ce qui donne donc « Empereur Reizei postérieur ».)

Impératrices et consorts[modifier | modifier le code]

Il y eut trois impératrices; mais il n'eut aucun enfant survivant, et c'est donc son demi-frère Go-Sanjō qui lui succéda sur le trône.

  • Fujiwara no Kanshi (Yoshiko), née en 1021 ; fille de Fujiwara no Norimichi et de la fille de Fujiwara no Kinto ; entrée au palais en 1047 ; épouse impériale (nyogo) 1048 ; titrée impératrice (kōgō) en 1068 ; titrée impératrice douairière (kōtaigō) en 1074 ; nonne ; morte en 1102.
  • Fujiwara no Kanshi (Hiroko); née en 1036 ; fille de Fujiwara no Yorimichi et de Fujiwara no Gishi; adoptée par la princesse Takahime, épouse principale de Yorimichi ; épouse impériale (nyogo) ; titrée impératrice (kōgō) en 1051 ; morte en 1121.

Événements de son règne[modifier | modifier le code]

Chikahito-shinnō était nommé héritier à l'âge de 13 ans par Go-Suzaku en 1037[3].

  • Ère Kantoku 2, le 16e de la 1e mois (1045): En la neuvième année du règne de Go-Suzaku-tennō (後朱雀天皇9年?), l'empereur mourut ; et la succession (la senso) a été reçue par Chikahito-shinnō, qui était le fils aîné de l'ancien empereur Go-Suzaku[4].
  • Ère Kantoku 2, le 4e mois (1045): Ensuite, on dit que l'empereur Go-Reizei, âgé 21 ans, a accédé au trône (le sokui)[5].
Le kiri -- des emblèmes décoratifs de la famille de Hosokawa, y compris les empereurs de Hosokawa comme Go-Reizei-tennō, doivent être trouvés au temple de Ryoan-ji.

Go-Reizei mourut en 1068; et il est enterré parmi les « sept tombeaux impériaux » au temple de Ryoan-ji à Kyoto. Le monticule qui commémore l'empereur Go-Reizei est aujourd'hui appelé « Shu-zan ». L'endroit de l'enterrement de Go-Reizei aurait été tout à fait humble dans la période après que l'empereur soit mort. Ces tombeaux ont atteint leur état d'aujourd'hui après la restauration des sépulcres impériaux qui avaient été commandés par l'empereur Meiji[7].

Kugyō[modifier | modifier le code]

Le kugyō (公卿) est un nom collectif pour les hommes les plus respectés du kuge, les fonctionnaires les plus puissants à la cour impériale, les ministres les plus importants en le daijō-kan. Lors du règne de Go-Reizei, il y eut des ministres comme:

Ères de son règne[modifier | modifier le code]

Les années du règne de Go-Reizei sont plus spécifiquement identifiées par plus d'une ère japonais ou nengō[6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Titsingh, Isaac. (1834). Annales des empereurs du Japon, pp. 162-166; Brown, Delmer et al. (1979). Gokanshō, pp. 311-314.
  2. Varley, H. Paul. (1980). Jinnō Shōtōki, p. 197; Brown, p. 264. [Jusqu'à l'empereur Jomei, les noms personnels des empereurs (ses iminia) étaient très longs et les gens ne les ont pas employés. Le nombre de caractères dans chaque nom a diminué après cet règne.]
  3. Brown, p. 311.
  4. Brown, p. 311; Varley, p. 44.
  5. Titsingh, p. 162; Varley, p. 44. [Un acte distinct de senso n'est pas reconnu avant le règne de l'empereur Tenji; et tous les souverains sauf Jitō, Yōzei, Go-Toba, et Fushimi ont le senso et le sokui en le même année jusqu'à ce que le règne de Go-Murakami.]
  6. a et b Titsingh, p. 162.
  7. Moscher, Gouverneur. (1978). Kyoto: A Contemplative Guide, p. 277-278.
  8. a, b, c, d, e, f, g, h et i Brown, p. 312.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]