Shikishi Naishinnō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shikishi Naishinnō

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Shikishi Naishinnō dans le Hyakunin Isshu.

Activités écrivain
Naissance Japon
Décès 1201
Japon
Langue d'écriture japonais

La princesse Shikishi Naishinnō (式子内親王) (morte en 1201) est une poétesse médiévale japonaise, de la fin de l'époque de Heian au début de l'époque de Kamakura. Elle est la troisième fille de l'empereur Go-Shirakawa (1127-1192) qui règne de 1155 à 1158. En 1159, Shikishi, qui ne s'est pas mariée, entre au service du sanctuaire Kamo à Kyoto. Elle quitte le sanctuaire après un certain temps, et devient bhikkhuni vers la fin de sa vie.

Shikishi est créditée de 49 poèmes dans le Shin Kokin Shū, une collection de quelque 2 000 œuvres populaires compilées au début de l'époque de Kamakura, et de nombreux autres poèmes inclus dans le Senzai Wakashū, compilé à la fin de l’époque de Heian pour commémorer l'ascension de l'empereur Go-Shirakawa, ainsi que dans d'autres compilations plus tardives.

Son nom est parfois prononcé Shokushi. Elle est aussi appelée princesse Shokushi, princesse Shikiko ou princesse Noriko, selon la combinaison Kun’yomi et On’yomi. Son titre, Naishinnō (内親王), signifie « princesse impériale ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Kokugo Dai Jiten Dictionary, Shinsou-ban (Revised édition), Shogakukan, 1988
  • Hiroaki Sato (en), traducteur. String of Beads : Complete Poems of Princess Shikishi. University of Hawaii Press, 1993. (ISBN 0-8248-1483-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]