Toba (empereur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toba.
L'empereur Toba.

L'empereur Toba (鳥羽天皇, Toba Tennō, - ) était le 74ème Empereur du Japon, selon l'ordre traditionnel de la succession, et a régné nominalement de 1107 à 1123, le pouvoir étant dans les faits exercé par son grand-père, l'empereur retiré Shirakawa. À la mort de ce dernier en 1129, Toba devient aussi empereur retiré. Son nom personnel était prince Munehito (宗仁).

Généalogie[modifier | modifier le code]

Toba était le fils de l'empereur Horikawa. Il laissa de nombreux enfants, parmi lesquels les futurs empereurs Sutoku[1], Konoe et Go-Shirakawa.

Impératrices et descendance[modifier | modifier le code]

  • Fujiwara no Shōshi (Tamako), née en 1101, fille de Fujiwara no Kinzane et de Fujiwara no Koshi (Mitsuko), fille de Fujiwara no Takakata ; fille adoptive de l'empereur Shirakawa ; mariée 1117 ; impératrice (chūgū) 1118 ; titrée Taikemmon'In 1124 ; morte en 1145 ; dont il eut :
    • Premier fils : Prince Akihito, né en 1119 (empereur Sutoku).
    • première fille : Princesse Kishi (1122 - 1133)
    • second fils : Prince Michihito (1124-1129)
    • troisième fils : Prince Kimihito (1125-1143)
    • seconde fille : Princesse Toshi (1126 - 2 IX 1189) ; créée princesse impériale 5 IX 1126 ; princesse vestale de Kamo de 1127 à 1132 ; titrée impératrice honorifique (kogo) 5 III 1158 ; titrée Josaimon In 4 III 1159 ; nonne Shinnyori 26 III 1160
    • quatrième fils : Prince Masahito, né en 1129 (empereur Go-Shirakawa)
    • cinquième fils : Prince Motohito(1129 - 1169) ; moine bouddhiste ; prince impérial moine (Ho shinno) Kakusho ; chef du temple Ninnaji
  • Fujiwara no Taishi (Yasuko), née en 1095 ; fille de Fujiwara no Tadazane et de Minamoto no Shishi ; entrée au palais 1 VIII 1133 ; assimilée aux impératrices le 28 III 1134 ; impératrice (kōgō) 15 IV 1134 ; titrée Kayano-in 24 VIII ; nonne Shojori 10 VI 1141 ; titrée Kayano'in ; morte 10 I 1156.
  • Fujiwara no Tokushi (Tokuko), née en 1117, fille de Fujiwara no Nagazane ; entrée au palais 1134 ; élevée au 3e rang 21 V 1136 ; épouse impériale (nyogo) 21 IX 1139 ; impératrice (kōgō) 25 I 1142 ; titrée Bifukumon In 6 IX 1149 ; impératrice douairière en 1156 ; morte 12 XII 1160 ; dont il eut :
    • quatrième fille : Princesse Eishi ° 8 I (1136- 19 I 1149)
    • cinquième fille : Princesse Shoshi ° 29 IV (1137- 6 VIII 1211) ; princesse impériale le 19 IV 1138 ; titrée Hachijo-In 3 I 1162
    • huitième fils : Prince Narihito, né en 1139 (empereur Konoe)
  • Une fille de Fujiwara no Iemasa et d’une fille de Fujiwara Akitaka, ° 1105 ; dame d’honneur de Taikenmon-In ; surnommée Sanjo no Tsubone ; tuée 12 XII 1138 ; mère de :
    • Troisième fille : Princesse Kenshi ° (1130) ; princesse vestale d’Ise 1142-1151 ; + 1160
  • Une fille du bonze Kosho et d’une fille du hogen Kakushin, ° (1105) surnommée Mino no tsubone ; dame du palais ; + après 1141 ; mère de :
    • sixième fils : Prince Michie ° 1132 + 1168 ; moine bouddhiste Doe
    • septième fils : Prince Kakukai ° 1134 + 1181 ; moine bouddhiste
    • sixième fille : Princesse, surnommée Aya Gozen, nonne au Sorin-ji
    • septième fille : Princesse Shushi(1141-1176) ; appelée d'abord Jushi ; créée princesse impériale le 27 IX 1154 sous le nom de Shushi ; adoptée par Bifukumon-In ; entrée au palais 27 mars 1156 ; impératrice (chūgū) de l'empereur Nijō 12 III 1159 ; nonne Jissokaku 20 IX 1160 ; titrée Takamatsu-In 20 II 1162
  • Une fille adoptive de Fujiwara no Saneyoshi, surnommée Kasuga no kimi, dame d’honneur ; mère de
    • huitième fille : Princesse Shoshi(1145-1208) ; princesse vestale de Kamo ; surnommée Itsutsuji no Sai-In

Biographie[modifier | modifier le code]

À la mort de sa mère, Toba est pris en charge et élevé par son grand-père l'empereur retiré Shirakawa. À l'âge de quatre ans, il est couronné empereur à la mort de son père Horikawa, les affaires du gouvernement restant contrôlées par son grand-père. En 1123, celui-ci le force à abdiquer en faveur de son fils Sutoku.

À la mort de Shirakawa en 1129, Toba devient lui-même empereur retiré, exerçant le pouvoir au travers du règne de trois empereurs successifs, Sutoku, Konoe et Go-Shirakawa. En 1142, Toba devient moine au temple du Tōdai-ji sous le nom de Kūkaku. La même année, il force Sutoku à se retirer du trône au profit de Konoe, alors âgé de deux ans seulement, ce qui sera plus tard une des causes de la rébellion de Hōgen qui éclate à sa mort en 1156.

Ères de son règne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon une théorie, Sutoku ne serait pas le fils de Toba mais de Shirakawa.

Sources[modifier | modifier le code]

Précédé par Toba Suivi par
Horikawa
Imperial Seal of Japan.svg Empereur du Japon Transparent.gif
1107-1123
Sutoku