Kōkaku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kōkaku Tennô
光格天皇
Empereur Kokaku.
Empereur Kokaku.
Titre
119e empereur du Japon
16 décembre 17797 mai 1817
37 ans, 4 mois et 21 jours
Prédécesseur Go-Momozono
Successeur Ninkō
Biographie
Dynastie Lignée Yamato
Nom de naissance Morohito-Shinno.
Date de naissance 23 septembre 1771
Date de décès 11 décembre 1840 (à 69 ans)
Père Kan'in-no-miya Sukehito
Conjoint Yoshiko Shinkiyowa-in
Enfant(s) Empereur Ninkō

Kōkaku
Empereurs du Japon
Calligraphie de « Kōkaku Tennō ».

Kōkaku (光格天皇 Kōkaku Tennō)(23 septembre 177111 décembre 1840) fut le 119e empereur du Japon[1], en suivant la traditionnelle succession[2]. Il régna du 16 décembre 1779 au 7 mai 1817. Son nom personnel est Morohito (師仁), mais plus tard changé pour Tomohito (兼仁). Son titre était Sachi-no-miya (祐宮).

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'origine il devait consacrer sa vie à la prière au temple de Shuugoin de la maison de Kan'in-no-miya. Cependant en 1779, Go-Momozono l'adopte sur son lit de mort, même s'il n'est pas un shinnō. Pendant le règne Kōkaku, la cour impériale regagne l'autorité en proposant un programme de soutien au Bakufu lors de la grande famine de Temmei (1782-1788). Le Bakufu a donné à son père le titre honorifique de l'empereur retiré (Daijō Tennō, 太上天皇).

Très intelligent, étant en faveur de la scolarité, il fait revivre des festivals aux tombeaux d'Iwashimizu et de Kamono. En 1817, il abdique en faveur de son fils Ninkō. Avec plus de 37 ans, il est le premier empereur à régner aussi longtemps depuis l'abdication d'Ōgimachi en 1586.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Il était le sixième fils du Prince Kan'in-no-miya Sukehito (閑院宮典仁), petit-fils de l'Empereur Higashiyama. Le jour précédant son accession au trône, Go-Momozono mourant, son second cousin, l'adopta officiellement comme son fils.

  • Les Femmes de l'empereur Kōkaku[3]
    • L'impératrice (chūgū): Yoshiko (欣子内親王), fille de l'empereur Go-Momozono, aussi connu comme Shinkiyowa-in (新清和院))
    • Hamuro Yoriko (葉室頼子)
    • Kajyūji Tadako (勧修寺婧子)
    • Takano Masako? (高野正子)
    • Anekōji Satoko (姉小路 聡子)
    • Higashibō Kazuko? (東坊城和子)
    • Tomikōji Teruko (富小路明子)
  • Les fils de l'empereur Kōkaku[3]
    • 1re fils: Uyahito (禮仁親王)
    • 2e fils: Taka-no-miya (俊宮)
    • 3e fils: Masuhito (温仁親王)
    • 4e fils: Ayahito (恵仁親王) -- devinir l'empereur Ninkō)
    • 5e fils: Takehito (桂宮盛仁親王), aussi connu comme Katsura-no-miya
    • 6e fils: Naka-no-miya (猗宮)
    • 7e fils: Toshihito (悦仁親王)
    • 8e fils: Kata-no-miya (嘉糯宮)
  • Les filles de l'empereur Kōkaku[3]
    • 1re fille: Nobu-no-miya (能布宮)
    • 2e fille: __________ (多祉宮)
    • 3e fille: __________ (霊妙心院)
    • 4e fille: Haru-no-miya (娍宮)
    • 5e fille: Tsune-no-miya (倫宮)
    • 6e fille: Masa-no-miya (治宮)
    • 7e fille: Moriko (蓁子内親王)
    • 8e fille: Tsuru-no-miya (媛宮)
    • 9e fille: Katsu-no-miya (勝宮)

  • Mere Impératrice (chūgū) : Princesse Impérial ?? (欣子内親王), fille de l'Empereur Go-Momozono
    • 3e fils : Prince Impérial Atsuhito ?? (温仁親王)
    • 7e fils : Prince Impérial ?hito (悦仁親王)
  • Mere ?? : Hamuro Yoriko (葉室頼子)
    • 1er fils : Prince Impérial ?? (礼仁親王)
    • 1ère fille : ?? (能布宮)
    • 2nd fils : ?? (俊宮)
  • Mere?? : ?? (勧修寺女青子)
    • 4e fils : Prince Impérial Ayahito (恵仁親王) (Ninkō)
    • 2nd fille : ?? (多祉宮)
    • 4e fille : ?? (成宮)
  • Mere ?? : ?? (高野正子)
    • 6e fils : ?? (猗宮)
  • Mere ?? : Anekōji ?? (姉小路聡子)
    • 5e fille : Rin-no-miya (倫宮)
    • 8e fils : ?? (嘉糯宮)
  • Mere ??: ?? (東坊城和子)
    • 5e fils : Prince Impérial Katsura-no-miya Morihito (桂宮盛仁親王)
    • 3e fille : ?? (霊妙心院宮)
  • Mere ??: ?? (富小路明子)
    • 6e fille : ?? (治宮)
    • 7e fille : Princesse Impériale ?? (蓁子内親王)
    • 8e fille : ?? (媛宮)
    • 9e fille : Katsu-no-miya (勝宮)

Biographie[modifier | modifier le code]

Les événements de la vie de Kōkaku-tennō[modifier | modifier le code]

L'ère An'ei[modifier | modifier le code]

  • An'ei gannen ( ) ou An'ei 13 (17):

L'ère Tenmei[modifier | modifier le code]

  • Tenmei gannen ( ) ou Tenmei 1 1781):
  • Tenmei 2 (1782): L'ouvrage Shinsen zenpu parut; et il contenant un description des monnaies de cuivre chinoises et japonaises, rédigé par Minamoto-no Masatsuna Kutsuki, prince de Kotsouke et d'Oki, fils de Nobutsuna, daimyo héréditare de la province de Tamba, et portant le titre de prince de Kotssouke e d'Iyo[4].

L'ère Kansei[modifier | modifier le code]

L'ère Kyōwa[modifier | modifier le code]

L'ère Bunka[modifier | modifier le code]

Les ères du règne de Kōkaku-tennō[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Agence impériale: 光格天皇 (119)
  2. Titsingh, Isaac. (1834). Annales des empereurs du Japon, pp. 420-421.
  3. a, b et c Cet renseignement est trouvé du Wikipedia anglais -- sans aucune référence d'autre.
  4. Titisngh, p. 421.