Ankan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'empereur Ankan (安閑天皇 Ankan Tennō) était le vingt-septième empereur du Japon, selon l'ordre traditionnel de la succession. Il est né en 466 et décédé en 536.

On situe son règne de 534 à 536, bien qu'on n'en connaisse pas les dates avec certitude. La tradition rapportée par le Kojiki et le Nihon Shoki lui attribue cependant des dates de vie de 466 à 535 et situe son règne à partir de 531.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lorsque l'empereur Ankan atteignit l'âge de 66 ans, son père Keitai abdiqua en sa faveur. Cependant, Ankan mourut quatre années plus tard. L'événement le plus remarquable durant son règne fut la construction de greniers d'état partout au Japon, démontrant la large extension de la puissance impériale à cette époque[1].

Généalogie[modifier | modifier le code]

Selon le Kojiki, Ankan était le fils aîné de l'empereur Keitai.

Impératrice et consorts[modifier | modifier le code]

  • Princesse Kasuga no Yamada no Iratsume, fille de l'empereur Ninken et de Ohonuka kimi no Iratsume; mariée en 513; élevée au rang d'impératrice en 531
  • Sate-hime, fille de Kose no Wobito no omi; première consort
  • Kagari-hime, fille de Kose no Wobito no omi; seconde consort
  • Yaka-hime, fille de Mononobe no Itahi no omuraji; troisième consort

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. J. W. T. Mason, The Meaning of Shinto, Trafford Publishing, 2002, p. 172.

Sources[modifier | modifier le code]

Précédé par Ankan Suivi par
Keitai
Imperial Seal of Japan.svg Empereur du Japon Transparent.gif
531 - 535 (dates traditionnelles)
Senka