Kōbun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'empereur Kōbun (弘文天皇, Kōbun Tennō, 648 - 24 août 672) était le trente-neuvième empereur du Japon, selon l'ordre traditionnel de la succession. Il a régné durant huit mois en 672 (dans le calendrier lunisolaire japonais, cela correspond à la période allant du 5e jour du 12e mois de l'année 671 au 23e jour du 7e mois de l'année 672.) Son nom personnel était Prince Ōtomo (大友皇子, Ōtomo no miko), et son nom posthume lui a été donné par l'empereur Meiji en 1870.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Kōbun est le fils de l'empereur Tenji. Sa mère était une dame de la cour, Yakako no Iratsume, surnommée Iga no Uneme.


Impératrice et consorts

  • Princesse Tōchi, née vers 648; morte 678; fille de l'empereur Tenmu et de la princesse Nukada no Okimi ; mère du
    • Prince Kadono, né en 669; mort en 107
  • Fujiwara no Mimimotoji, fille de Fujiwara no Kamatari ; mère de:
    • Princesse Ichishihime
  • d'une dame inconnue:
    • Prince Yota

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, l'empereur Tenji avait à l'origine désigné son propre frère le prince Ō-ama comme successeur. Mais, après la naissance d'Ōtomo, il change d'avis, voulant que ce soit son fils qui lui succède. Ō-ama doit alors quitter la cour et part voyager dans les montagnes pour devenir moine.

Cependant, lorsqu'Ōtomo devient empereur à la mort de son père, Ō-ama revient avec une armée pour disputer cette succession. Au cours de cet affrontement appelé guerre de Jinshin, l'armée de Kōbun est vaincue et il se suicide. Son oncle Ō-ama monte alors sur le trône, devenant l'empereur Temmu.

Références[modifier | modifier le code]