Go-Kameyama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Go et Kameyama.
L'empereur Go-Kameyama.

L'empereur Go-Kameyama (後亀山天皇, Go-Kameyama Tennō, ca. 134710 mai 1424) était le 99e empereur du Japon, selon l'ordre traditionnel de la succession, et le dernier dirigeant de la Cour du Sud de l'époque Nanboku-chō. Il a régné de 1383 au 21 octobre 1392.

Son nom personnel était Hironari (熙成). Son nom posthume lui a été donné en mémoire de celui de l'empereur Kameyama (on peut traduire le préfixe Go-, , par « postérieur », ce qui donne donc « Empereur Kameyama postérieur ».)

Généalogie[modifier | modifier le code]

Go-Kameyama était le second fils de Go-Murakami. Sa mère était Katsuko Fujiwara (藤原勝子, Fujiwara Katsuko?). On sait peu de choses sur son impératrice ou ses consorts. Le prince impérial Tsuneatsu (恒敦) est supposé être son fils.

Biographie[modifier | modifier le code]

Go-Kameyama devient empereur quand Chōkei abdique en 1383. Le 15 octobre 1392, sur l'insistance de la faction pacifiste, il demande la paix à Yoshimitsu Ashikaga, revient à Kyōto rendre le Trésor impérial, et abdique. Le prétendant du Nord, Go-Komatsu, devient ainsi le seul empereur du Japon.

Selon les conditions du traité de paix, les Cours du Nord et du Sud étaient censées alterner tous les dix ans sur le trône, mais Go-Komatsu ne respecte pas cet accord : il règne durant 20 ans avant d'abdiquer en faveur de son propre fils, et tous les empereurs qui lui ont succédé descendent de lui.

Après son abdication, Go-Kameyama vit en réclusion, avant de retourner à Yoshino en 1410.

Ères de son règne[modifier | modifier le code]

(Cour du Sud) :

(Cour du Nord) :

Cour réunifiée :

Rival de la Cour du Nord[modifier | modifier le code]

  • Go-Komatsu, qui lui succède en tant qu'empereur légitime.


Source de la traduction[modifier | modifier le code]