Tous ensemble

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tous ensemble (homonymie).
Tous ensemble
Genre Magazine de solidarité
Périodicité Tous les samedis à 17 h 50
Présentation Marc-Emmanuel Dufour
Narration Antoine piwnik
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 4 (5e en préparation)
Production
Durée Environ 45 minutes
Production La Concepteria
Diffusion
Diffusion TF1
Date de première diffusion 3 octobre 2009
Public conseillé Tout public
Site web www.tf1.fr/tous-ensemble/

Tous ensemble est un magazine de solidarité créé en 2009 et diffusé tous les samedis à 17h50 sur TF1 depuis le 3 octobre 2009. Il est présenté par Marc-Emmanuel Dufour et produit par La Concepteria, société de production de Julien Courbet.

Principe[modifier | modifier le code]

Dans ce magazine hebdomadaire, une action de solidarité envers une famille dans le besoin ou pour aider des personnes à réaliser des projets, par exemple pour une commune. Le présentateur joue le rôle du coach et fait le "collecteur de fonds" pour mener à bien son projet de solidarité.

C'est une reprise de la rubrique « Tous pour un » de l'émission Service Maximum de Julien Courbet diffusée sur France 2 du 1er septembre 2008 au 6 février 2009 où Marc-Emmanuel Dufour était chroniqueur.

Elle est aussi inspirée de l'émission américaine Les Maçons du cœur.

La 100e[modifier | modifier le code]

La 100e émission de Tous Ensemble a été diffusée le 5 janvier 2013 sur TF1. Le chantier vient en aide à 4 orphelins, Frédéric, Adrien, Anaïs et Yann, qui ont perdu leurs 2 parents à quelques mois d'écart. Frédéric, alors âgé de 20 ans, choisit de prendre ses frères et sœurs en charge. C'est grâce à Laurent, un ami de la famille, qu'il a pu avoir un travail de mécanicien et qu'il a pu avoir l'aide de Marc-Emmanuel pour reconstruire le taudis dans lequel les 4 enfants vivent.

La mobilisation est forte dans le petit village de Prat-Bonrepaux, dans l'Ariège. Marc-Emmanuel se démène pour ces 4 enfants et organise un grand gala de charité dans ce village, avec l'aide de Laurent Mariotte et Mimie Mathy. À l'occasion de la 100e émission, de nombreuses familles qui ont eu droit à l'aide de Marc-Emmanuel se sont déplacées pour aider ces 4 orphelins du Sud-Ouest.

Audiences[modifier | modifier le code]

Le 1er épisode avait attiré 5 789 000 téléspectateurs, soit 51,2 % de PDA, score numéro 2 de TF1.[réf. nécessaire]

Le 12 octobre 2013, l'émission a atteint son record d'audience depuis la rentrée avec 2.7 millions de téléspectateurs soit 22 % de PDA et 29 % de PDA sur les femmes de moins de 50 ans[1].

La moyenne des audiences est de 1 408 000 téléspectateurs soit 16,8 % de Part d'Audience, Soit une baisse de 40 %.

Controverses[modifier | modifier le code]

Le 20 janvier 2010, lors de la préparation d'un épisode à La Roche-Mabile dans l'Orne en vue d'aider un couple ne parvenant pas à achever la construction de sa maison, le tournage est interrompu pour des « raisons économiques ». En effet, la famille aurait refusé de payer les 2 600 euros demandés par l'émission. Selon l'équipe de production, le chantier a été interrompu, laissant en plan les artisans et traiteurs contactés. Le désarroi du couple fait la une du quotidien Ouest-France[2].

En novembre 2010, l'émission est également mise en cause par Sud Ouest pour des travaux bâclés dans une maison des LandesBanos), afin de tenir les temps de tournage, et un engagement auprès d'un restaurateur non honoré par la production[3],[4].

En 2013, un incendie a lieu dans une maison à reconstruire et une autre maison voisine sans problème technique. La production n'a rien fait laissant deux maisons en ruines. Une plainte a été déposée[réf. nécessaire].

La production a répondu à certaines de ces polémiques, en accusant l'une des familles d'avoir saboté les travaux et en déclarant : « les raisons qui l'ont poussée à se plaindre auprès de la presse locale m'échappent... On leur a donné une habitation décente, on a mobilisé de nombreux bénévoles »[5].

Vandalisme[modifier | modifier le code]

Le 17 mars 2011, une maison reconstruite par les bénévoles de Tous Ensemble pour l'émission du 12 mars 2011 est incendiée, à Saint-Laurent-les-Églises en Haute-Vienne[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Audiences: TF1 enchaine les records en access avec "Tous ensemble" et "50MN Inside" », jeanmarcmorandini.com,‎ 13 octobre 2013 (consulté le 13 octobre 2013)
  2. Laurent Neveu, « Lâchés par le télé, ils doivent finir leur maison tout seuls », Ouest-France, no 19888,‎ 23-24 janvier 2010 (lire en ligne)
  3. Georges Lannessans, « Les dessous du rêve », Sud Ouest,‎ 26 octobre 2010 (lire en ligne)
  4. « Tous ensemble : l'émission au cœur d'une polémique et Marc-Emmanuel accuse ! », purepeople.com,‎ 8 novembre 2010 (lire en ligne)
  5. Xavier Allain, « Tous Ensemble : la production accuse la famille d'avoir saboté les travaux », tvmag.lefigaro.fr, 23 octobre 2014.
  6. « Une Maison construite par TF1 incendiée : Julien Courbet "tombe des nues". », La Montagne,‎ 17 mars 2011 (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]