À la poursuite du diamant vert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diamant (homonymie).

À la poursuite du diamant vert

Titre québécois À la poursuite du diamant vert
Titre original Romancing the Stone
Réalisation Robert Zemeckis
Scénario Diane Thomas
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre aventure
Sortie 1984
Durée 105 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

À la poursuite du diamant vert (Romancing the Stone) est un film d'aventure américain réalisé par Robert Zemeckis, sorti en 1984.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Joan Wilder, une romancière, doit rapporter à sa sœur, kidnappée en Colombie, une carte que lui a expédiée le mari de cette dernière peu avant qu'il soit retrouvé mort. Après s'être trompé d'autocar à l'aéroport, elle rencontre un aventurier nommé Jack Colton. Celui-ci devine que la carte décrit la cachette d'un trésor qu'ils vont se mettre à chercher ensemble : le diamant vert.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse du projet[modifier | modifier le code]

Diane Thomas travaille comme serveuse quand elle rencontre Michael Douglas qui mange dans le restaurant. Elle lui soumet alors l'idée du script, qui lui plait tellement qu'il décide lui-même de produire le film. Par la suite, Michael Douglas offre une Porsche à Diane Thomas qui se tue peu de temps après dedans, lorsque son petit ami (ivre au volant) fait une sortie de route. Elle avait 39 ans[4].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu principalement au Mexique, notamment dans l’État de Veracruz (Veracruz et Xalapa), à Mexico. Certaines scènes sont également tournées aux États-Unis (New York, Saint George, Parc national de Zion)[5].

Kathleen Turner dut subir une intervention chirurgicale à cause d'un éboulement de terrain provoqué par des pluies torrentielles[6].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Source [7]:

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Le film totalise 116 572 238 de dollars de recettes mondiales[8] pour un budget de 10 000 000 de dollars[1], dont 86 572 238 de dollars aux États-Unis[8]. En France, le film fait 3 157 966 entrées, dont 916 250 à Paris[8].

Erreur[modifier | modifier le code]

La voiture conduite par Elaine Wilder lors de son enlèvement est une Shelby AC Cobra 427 (immatriculée XR 2158 colombia, puis XR 8512 sur le deuxième plan).

Suite[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le Diamant du Nil.

Le film donnera lieu à une suite qui sort l'année suivante en 1985 : Le Diamant du Nil (The Jewel of the Nile). Michael Douglas, Kathleen Turner et Danny DeVito y reprennent leur rôle, mais c'est Lewis Teague qui réalise le film. L'histoire se déroule 6 mois après les événements de À la poursuite du diamant vert.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]