Décembre 1989

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Décembre 1989
Nombre de jours 31
Premier jour Vendredi 1er décembre 1989
5e jour de la semaine 48
Dernier jour Dimanche 31 décembre 1989
7e jour de la semaine 52

Calendrier
décembre 1989
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
48         1er 2 3
49 4 5 6 7 8 9 10
50 11 12 13 14 15 16 17
51 18 19 20 21 22 23 24 
52 25 26 27 28 29 30 31
1989Années 1980XXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Novembre 1989 Janvier 1990 Suivant
Décembre précédent et suivant
Précédent Décembre 1988 Décembre 1990 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Décembre 1989 est le douzième et dernier mois de la 1989e année du calendrier grégorien. Le mois de décembre durant l'année 1989 s'étale du vendredi 1er décembre au dimanche 31 décembre. Il succède à novembre 1989 et précède janvier 1990 ; il s'agit ainsi du dernier mois des années 1980.

Décembre 1989 continue la chute des régimes communistes en Europe commencée le mois précédent. Ce mois-ci, en Allemagne, le Parti socialiste unifié perd sa position de parti dirigeant et démissionne ; en République socialiste tchécoslovaque, la révolution de velours met à mal le Parti communiste et en Roumanie, la révolution renverse et exécute le dictateur communiste Nicolae Ceaușescu. Durant le sommet de Malte, George H. W. Bush et Mikhaïl Gorbatchev déclarent mettre fin à la guerre froide.

Dans les arts, le mois est celui de la première diffusion de l'émission télévisée américaine Les Simpson sur la chaîne FOX.

En décembre 2014 sur la Wikipédia francophone, 203 personnalités sont catégorisées nées en décembre 1989 et 110 personnalités sont catégorisées décédées durant cette même période.

Contexte[modifier | modifier le code]

C'est le début de la chute des régimes communistes en Europe[1]. En novembre 1989, le 9, le mur de Berlin édifié en 1961 par République démocratique allemande est ébréché et détruit[2], le 10 Todor Jivkov démissionne de son poste de président du Conseil d'État[1], le 17 la révolution de velours débute en République socialiste tchécoslovaque.

Événements[modifier | modifier le code]

Vendredi 1er décembre 1989[modifier | modifier le code]

Samedi 2 décembre 1989[modifier | modifier le code]

  • Sommet de Malte, de 2 jours entre Gorbatchev et Bush, lors duquel le président américain George Bush déclare que la guerre froide est terminée.

Dimanche 3 décembre 1989[modifier | modifier le code]

Lundi 4 décembre 1989[modifier | modifier le code]

Mercredi 6 décembre 1989[modifier | modifier le code]

Vendredi 8 décembre 1989[modifier | modifier le code]

Lundi 11 décembre 1989[modifier | modifier le code]

Jeudi 14 décembre 1989[modifier | modifier le code]

Samedi 16 décembre 1989[modifier | modifier le code]

  • Début du soulèvement populaire à Timisoara. Début de la "révolution" roumaine.

Dimanche 17 décembre 1989[modifier | modifier le code]

Mercredi 20 décembre 1989[modifier | modifier le code]

Jeudi 21 décembre 1989[modifier | modifier le code]

  • Algérie : plusieurs dizaines de milliers de femmes voilées, accompagnées de leurs maris, convergent vers l'Assemblée populaire nationale algérienne pour dénoncer « la recrudescence des agressions contre l'islam et les musulmans ». Des ulémas, dirigeants de la Ligue de la Dawa islamique dénoncent le sport et la mixité, et exigent des lois conformes à l'islam, allant jusqu'à comparer les associations féministes algériennes aux « femmes de parachutistes français à la fin des années 1950 ».[réf. nécessaire]

Vendredi 22 décembre 1989[modifier | modifier le code]

Dimanche 24 décembre 1989[modifier | modifier le code]

  • Allemagne : totale liberté de circulation entre l'est et l'ouest.

Lundi 25 décembre 1989[modifier | modifier le code]

Jeudi 28 décembre 1989[modifier | modifier le code]

Vendredi 29 décembre 1989[modifier | modifier le code]

Dimanche 31 décembre 1989[modifier | modifier le code]

  • Nakhitchevan : Des centaines de manifestants, pour la plupart des réfugiés chassés de l'Arménie voisine, demandent des terres nouvelles. En quelques heures, ils détruisent sur 130 kilomètres de frontière avec l'Iran, des dizaines de postes frontaliers, des centaines de pylônes et de bornes frontières.
  • Squidgygate (en) : La Princesse Diana et son amant, James Gilbey ont une conversation téléphonique, ils sont espionnés par un dénommé Cyril Reenan. L'affaire ne sortira dans les journaux que le 23 août 1992. Diana parle notamment de sa haine envers la famille royale, de la reine-Mère et sa peur de tomber enceinte. Ce scandale fait suite au Camillagate (en).

Personnalités[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Naissance en décembre 1989.

En décembre 1989, comme chaque mois, des personnalités naissent. La Wikipédia francophone en recense 206 pour décembre 1989 actuellement.

En France métropolitaine, selon l'Institut national de la statistique et des études économiques, 64 440 personnes sont nées en décembre 1989[7]. Parmi lesquels, il y a le footballeur André Ayew[8], le volleyeur Frédéric Barais[9], l'escrimeuse Cécilia Berder[10], l'athlète Marie Gayot[11] et la députée Marion Maréchal-Le Pen[12].

Décès[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Décès en décembre 1989.

En décembre 1989, comme chaque mois, des personnalités décèdent. La Wikipédia francophone en recense 113 pour décembre 1989 actuellement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Todorov Antony, « La Bulgarie », dans Jean-Michel de Waele et Paul Magnette, Les démocraties européennes : Approche comparée des systèmes politiques nationaux, Armand Colin, coll. « U »,‎ 29 septembre 2010, 2e éd. (ISBN 978-2-200-27047-6, lire en ligne).
  2. Michel Meyer, Histoire secrète de la chute du mur de Berlin, Paris, Odile Jacob,‎ 2009, 348 p. (ISBN 978-2-7381-2298-8, lire en ligne), p. 7.
  3. a et b Gislaine Guittard et Fritz Vilmar, La face cachée de l'unification allemande, Paris, Éditions de l'Atelier,‎ 1999, 233 p. (ISBN 2-7082-3462-5, lire en ligne), p. 209.
  4. Legault 1991, p. 267.
  5. Jacques Jessel, « La réunification allemande et les relations franco-allemandes », sur .diploweb.com,‎ 1er novembre 2000 (consulté le 25 décembre 2014).
  6. Legault 1991, p. 268.
  7. « Démographie - Nombre de naissances vivantes - France métropolitaine », sur insee.fr,‎ 27 novembre 2014 (consulté le 26 décembre 2014).
  8. « André Ayew », sur sofoot.com (consulté le 26 décembre 2014).
  9. « Barais Frédéric », sur lnv.fr (consulté le 26 décembre 2014).
  10. « Cécilia Berder », sur franceolympique.com (consulté le 26 décembre 2014).
  11. « Maris Gayot », sur lequipe.fr (consulté le 26 décembre 2014).
  12. « Biographie de Marion Marechal-Le Pen », sur lci.tf1.fr (consulté le 26 décembre 2014).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Albert Legault, Les six mois qui ont ébranlé le monde, Cap-Saint-Ignace, Presses de l'université du Québec,‎ mars 1991, 316 p. (ISBN 2-920027-10-7, lire en ligne). Document utilisé pour la rédaction de l’article