Puiseux-en-Retz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Puiseux et Retz.
Puiseux-en-Retz
La mairie
La mairie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Aisne
Arrondissement Soissons
Canton Villers-Cotterêts
Intercommunalité Communauté de communes Villers-Cotterêts - Forêt de Retz
Maire
Mandat
Alain Krainik
2014-2020
Code postal 02600
Code commune 02628
Démographie
Population
municipale
218 hab. (2012)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 17′ 55″ N 3° 07′ 47″ E / 49.2986111111, 3.1297222222249° 17′ 55″ Nord 3° 07′ 47″ Est / 49.2986111111, 3.12972222222
Altitude 95 m (min. : 78 m) (max. : 226 m)
Superficie 9,88 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte administrative de l'Aisne
City locator 14.svg
Puiseux-en-Retz

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Puiseux-en-Retz

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Puiseux-en-Retz

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Puiseux-en-Retz

Puiseux-en-Retz est une commune française située dans le département de l'Aisne en région Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Entrée de Puiseux-en-Retz.

Puiseux-en-Retz est située dans la région Picardie, au sud-ouest du département de l’Aisne, aux limites des régions naturelles et historiques du Soissonnais, au nord, et du Valois au sud.

L’Institut national de l'information géographique et forestière (IGN) attribue les coordonnées géographiques 49° 17′ 55″ Nord et 3° 07′ 47″ au point central du territoire communal[1]. À vol d'oiseau, la commune est située à 74,9 km au nord-est de Paris-Notre-Dame[2], point zéro des routes de France, à 46,9 km au sud-ouest de la préfecture Laon[3], à 16,9 km au sud-ouest de Soissons[4] et à 65,4 km à l'ouest de Reims[5].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Puiseux-en-Retz
Soucy
Vivières Puiseux-en-Retz Montgobert
Villers-Cotterêts Fleury

Relief et géologie[modifier | modifier le code]

Située sur la bordure nord de la forêt de Retz, qui recouvre la partie sud de son territoire, l’altitude moyenne de Puiseux-en-Retz est de 95 m. L'altitude minimale est de 78 m, au nord-est, au niveau d'un ru, et son altitude maximale est de 226 m, au niveau d'une butte située au sud-est de la forêt de Retz[6].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Un des bras du ru de Retz a sa source sur le territoire de la commune. Quelques étangs sont situés au nord-est du bourg.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Plan de la commune.

Voies routières[modifier | modifier le code]

Deux routes départementales traversent le territoire de la commune :

  • la D811, qui traverse la commune du nord au sud et relie Soucy, au nord, à Villers-Cotterêts au sud via la D81 ;
  • la D250, qui traverse la commune du nord-est à l'ouest et relie Mongobert, au nord-est, à Vivières à l'ouest.

Transport en commun[modifier | modifier le code]

Puiseux-en-Retz est desservie par les cars de la ligne TAD 2 du service de transport à la demande du réseau Villéo-Retzéo de la Communauté de communes Villers-Cotterêts - Forêt de Retz[7].

La gare la plus proche est celle de Villers-Cotterêts, située à 6 km à au sud par la D811. La gare est desservie par des trains TER Picardie qui assurent des liaisons avec les gares Paris, Soissons et Laon.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Quelques éléments d'histoire, tirés de la monographie manuscrite de l’instituteur de Puiseux, 1888[8] :

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration locale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants de la commune étant compris entre 100 et 499, le conseil municipal se compose de onze membres[9].

La commune de Puiseux-en-Retz est rattachée administrativement à l’arrondissement de Soissons. Elle fait partie du canton de Villers-Cotterêts , en 2015 représenté par les conseillers départementaux Franck Briffau (FN) et Martine Pigoni (FN), et de la cinquième circonscription de l'Aisne représentée par le député Jacques Krabal (RDG).

Puiseux-en-Retz est membre de la Communauté de communes Villers-Cotterêts - Forêt de Retz qui regroupe dix-huit communes.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Bernard Macadré    
mars 2001 mars 2008 Patrick Tricoche    
mars 2008[10] en cours
(au 12 mai 2014)
Alain Krainik   Réélu pour le mandat 2014-2020[11]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 218 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
300 300 334 350 350 345 368 364 331
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
331 304 318 310 308 292 282 313 289
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
255 239 218 195 210 169 140 148 111
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
131 141 120 143 229 234 230 234 219
2012 - - - - - - - -
218 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2004[13].)
Histogramme de l'évolution démographique


Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune de Puiseux-en-Retz fait partie du syndicat intercommunal regroupant les communes de Vivières, Puiseux-en-Retz et Soucy. L'école publique de Vivières accueille les élèves des classes maternelles, celle de Puiseux-en-Retz accueille les élèves des classes élémentaires[14].

Vie associative et culturelle[modifier | modifier le code]

La salle polyvalente.

En 2007, la commune s'est vue attribuer deux « fleurs » par le Conseil des villes et villages fleuris de France au concours des villes et villages fleuris[15].

La commue dispose d'une salle polyvalente d'une capacité de 120 personnes[16].

Lieux de cultes[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune de Puiseux-en-Retz fait partie de la « paroisse catholique Saint-Nicolas du Pays du Retz » dans le « secteur paroissial de Villers-Cotterêts » du diocèse de Soissons - Laon - Saint-Quentin[17]. Le lieu de culte est l'église Saint-Pierre et Saint-Paul.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine architectural[modifier | modifier le code]

Monuments de guerre[modifier | modifier le code]

  • Le monument aux morts
  • Le monument au général Mangin est situé au lieu-dit la Tour Réaumont. Le maître d’œuvre en fut le sculpteur Sauvadet. Ce monument commémoratif en forme de stèle est en granit des Vosges. Il fut érigé non loin de l'emplacement où se dressait l'observatoire militaire du général Mangin en 1918. L'observatoire a été détruit en octobre 1924. La stèle a été inaugurée le 14 novembre 1926. Sur le monument est représenté un paysage sculpté dans la technique du relief méplat, représentant l'observatoire entouré d'arbres, du haut duquel le général Mangin observa le mouvement des troupes[19]. Au bas de la stèle, on peut lire cette inscription :

    « Ici s’élevait l’observatoire du haut duquel le Général Mangin dirigea l’attaque du 18 juillet 1918. Qui força la victoire[20]. »

  • Plaque commémorative de Sandy Sansing de la 8e airforce, 20 juin 1944

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Puiseux-en-Retz », sur le site lion1906.com de Lionel Delvarre (consulté le 9 juillet 2015).
  2. « Orthodromie entre "Puiseux-en-Retz" et "Paris" », sur le site lion1906.com de Lionel Delvarre (consulté le 9 juillet 2015).
  3. « Orthodromie entre "Puiseux-en-Retz" et "Laon" », sur le site lion1906.com de Lionel Delvarre (consulté le 9 juillet 2015).
  4. « Orthodromie entre "Puiseux-en-Retz" et "Soissons" », sur le site lion1906.com de Lionel Delvarre (consulté le 9 juillet 2015).
  5. « Orthodromie entre "Puiseux-en-Retz" et "Reims" », sur le site lion1906.com de Lionel Delvarre (consulté le 9 juillet 2015).
  6. carte IGN de Puiseux-en-Retz sur Géoportail. Consulté le 10 juillet 2015..
  7. « Ligne TAD 2 - Vivières <> Villers-Cotterêts » [PDF], sur sur le site Villéo-Retzéo.fr (consulté le 10 juillet 2015).
  8. Monographie de Puiseux dans les Archives de l'Aisne.
  9. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales
  10. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  11. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne,‎ (consulté le 12 août 2014)
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2012.
  14. « Regroupement scolaire - Périscolaire », sur le site internet de la commune de Puiseux en Retz (consulté le 10 juillet 2015).
  15. « Le palmarès des villes et villages fleuris », Le Courrier picard édition de l'Oise,‎
  16. « Salle des fêtes de Puiseux-en-Retz », sur le site internet de la commune de Puiseux-en-Retz (consulté le 10 juillet 2015).
  17. « L'église de Puiseux-en-Retz », sur le site egliseinfo.catholique.fr de la conférence des évêques de France (consulté le 10 juillet 2015).
  18. a, b et c « Le village de Puiseux-en-Retz », sur le site internet de la commune de Puiseux-en-Retz (consulté le 10 juillet 2015).
  19. « Monument du Général Mangin », sur le site internet base Mistral-Mémoire (consulté le 10 juillet 2015).
  20. « Dossier du moment au général Mangin » [PDF], sur le site mairie-chateau-thierry.net (consulté le 10 juillet 2015)