Jonathan Rhys-Meyers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meyers.

Jonathan Rhys-Meyers

Description de cette image, également commentée ci-après

Jonathan Rhys Meyers en juin 2013 au festival du film de Cabourg.

Nom de naissance Jonathan Francis Michael O'keeffe
Naissance 27 juillet 1977 (36 ans)
Dublin, Irlande
Nationalité Drapeau de l'Irlande Irlandais
Films notables Match Point
August Rush
From Paris with love
Belle du seigneur
Séries notables Les Tudors

Jonathan Rhys-Meyers, né Jonathan Michael Francis O'Keeffe le 27 juillet 1977 à Dublin[1], est un acteur, chanteur et mannequin irlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Jonathan Rhys-Meyers est le fils de Geraldine Meyers et du musicien John O'Keeffe. Il tient son nom de scène du nom de sa mère, Meyers.

Né avec une grave maladie cardiaque, il passe les premiers mois de sa vie à l'hôpital et ses parents décident de le faire baptiser peu de temps après sa naissance, pensant qu'il ne survivra pas. Sa famille emménage dans la ville de Cork alors qu'il a un an. Il a trois jeunes frères, Jamie, Alan, et Paul, tous musiciens professionnels, et deux sœurs, Sharon et Maria, toutes aussi musiciennes.

Ses parents se séparent quand il a trois ans. Sa mère l'élève, lui et son frère Alan, alors que ses deux autres frères partent vivre chez leur grand-mère avec leur père. Le 20 novembre 2007, il perd sa mère d'une maladie foudroyante. Il a, depuis de nombreuses années, des problèmes avec l'alcool et quatre cures ne l'ont toujours pas guéri.

Il fut le compagnon de la riche héritière Reena Hammer de 2004 à 2010.

Carrière[modifier | modifier le code]

Rhys-Meyers est renvoyé de son collège, le North Monastery Secondary School, à l’âge de 16 ans. Il passe beaucoup de temps à trainer dans des salles de billard. C’est dans une de ces salles, à Cork, que des agents de casting à la recherche d’un garçon pour le film irlandais La Guerre des boutons le repèrent et l’invitent à une audition. Même s’ils ne lui attribuent pas le rôle, ils lui conseillent vivement de poursuivre une carrière d’acteur.

Peu après, il décroche son premier rôle au cinéma avec A Man of No Importance (1994). En 1996, il figure dans Michael Collins. Trois ans plus tard, il incarne le cowboy psychopathe Pitt Mackeson dans Chevauchée avec le diable, de Ang Lee. Il apparaît ensuite aux côtés de Parminder Nagra et Keira Knightley, dans Joue-la comme Beckham, en 2002. La même année il donne la réplique à Reese Witherspoon dans Vanity Fair, la foire aux vanités. Il partage l’affiche du film Alexandre, d’Oliver Stone, avec son compatriote Colin Farrell.

En 2005, Rhys Meyers joue dans le film de Woody Allen, Match Point, pour lequel il reçoit un Trophée Chopard au Festival de Cannes. En 2006, il apparaît dans Mission impossible 3. En 2007, ce sera August Rush aux côtés de Keri Russell sous la direction de Kirsten Sheridan. La même année, il tourne dans le clip d'Apparat, You Don't Know Me.

Suivront au cinéma, respectivement en 2008 et 2009, Les Orphelins de Huang Shui puis Le Silence des ombres, avec Julianne Moore sous la direction des Suédois Måns Mårlind et Björn Stein. 2010 verra arriver From Paris with Love (réalisé par Pierre Morel) dans lequel il donne la réplique à John Travolta. Il fait aussi la publicité pour Hugo Boss cette même année.

À la télévision, Rhys-Meyers a joué dans des séries comme Gormenghast (2000) ou le téléfilm Elvis : Une étoile est née, en tant qu’Elvis Presley où la ressemblance avec le chanteur est surprenante, aux côtés de Rose McGowan. Ce rôle lui valut une nomination aux Emmy Awards, et un Golden Globe. Il est également la vedette de la série Les Tudors, où il joue le jeune roi Henri VIII entre 2007 et 2010. Sa performance lui vaut une nomination pour le Golden Globe du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique, en 2007 et en 2008.

En 2012, il joue dans le film Albert Nobbs de Rodrigo García, retrouvant dans le rôle titre l'actrice Glenn Close avec laquelle il avait déjà joué dans le téléfilm Le Lion en hiver. Il y côtoie également l'actrice et chanteuse Maria Doyle Kennedy, qui interprétait sa première épouse dans la série télévisée Les Tudors. Toujours en 2012, il joue le rôle de Solal des Solal dans Belle du Seigneur[2], d'après le roman d'Albert Cohen, aux côtés de Natalia Vodianova, Ed Stoppard et Maria Bonnevie.

En 2013, il fait également plusieurs apparitions dans le clip "Elements (Orchestral version)" de Lindsey Stirling, réalisé à l'occasion de la série Dracula dans laquelle il tient l'un des rôles principaux, série premièrement diffusée sur NBC aux États-Unis en novembre 2013[3]. Il joue également le rôle de Valentin Morgenstern dans le film The Mortals Instruments.

Interprétation musicale[modifier | modifier le code]

Jonathan Rhys Meyers est aussi chanteur et guitariste. Il est apparu dans un certain nombre de rôles musicaux. Son premier rôle est celui de la rock star Brian Slade dans Velvet Goldmine (1998), trois des chansons qu'il a chantées ("Hot One", Baby's On Fire et Tumbling Down) figurent sur la bande sonore du film. Il a brièvement chanté dans la version TV du film La Splendeur des Amberson. En 2007, dans le drame musical August Rush, Rhys Meyers a incarné à l’écran un chanteur-compositeur, Louis Connelly, et est crédité de quatre chansons sur la bande sonore - Pause, Moondance, Something Inside et This Time. Sur les quatre, This Time et Break ont été nommées dans la catégorie meilleure chanson originale à la 80e cérémonie des Oscars.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Jonathan Rhys Meyers en 2006 à l'avant-première britannique de Mission impossible 3.

Voix françaises[modifier | modifier le code]

et aussi :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les fiches de Monsieur Cinéma - fiche 499/34, Images et Loisirs
  2. Le film sort le 29 novembre 2012 en Russie et au printemps 2013 en France.
  3. Elements (Orchestral Version) sur YouTube, posté le 11 octobre 2013
  4. a et b « Comédiens ayant doublé Jonathan Rhys-Meyers en France » sur RS Doublage
  5. « Fiche du doublage français du film The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres » sur AlloDoublage, consulté le 16 octobre 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]