Les Trois Mousquetaires (film, 2011)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Trois Mousquetaires (homonymie).

Les Trois Mousquetaires

Description de cette image, également commentée ci-après

Château de Herrenchiemsee, un des lieux de tournage

Titre original The Three Musketeers
Réalisation Paul W. S. Anderson
Scénario Paul W. S. Anderson
Andrew Davies
Acteurs principaux
Sociétés de production Constantin Film Produktion
Impact Pictures
New Legacy
NEF
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la France France
Genre Film de cape et d'épée
Film d'action
Film d'aventure
Sortie 2011
Durée 110 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Trois Mousquetaires (The Three Musketeers) est un film anglo-germano-français[1],[2] réalisé par Paul W. S. Anderson et sorti en 2011. Il s'agit d'une nouvelle adaptation cinématographique uchronique et en 3D du roman Les Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En l'an 1625 à Venise en Italie, Athos, Aramis et Porthos, trois mousquetaires du roi Louis XIII de France, spécialisés dans les arts du combat et martiaux, et Milady de Winter, volent un document secret. Tout semble bien se passer jusqu'à ce qu'ils soient trahis par Milady, espionne à la solde du cardinal de Richelieu : elle leur vole le document et s'enfuit avec le duc de Buckingham.

Un an plus tard, un jeune Gascon nommé d'Artagnan arrive à Paris pour devenir mousquetaire. C'est là que, pour avoir involontairement et successivement dérangé les trois mousquetaires, sans savoir qui ils sont, il se doit de les défier en duel pour réparation. Mais les duels étant interdits par le cardinal, les quatre hommes sont surpris par ses gardes, s'allient pour leur livrer bataille et les mettent en déroute. C'est lors de cette victoire qu'il rencontre la jeune Constance Bonacieux, une suivante[3] de la reine Anne d'Autriche. Le roi Louis XIII dirige le royaume, mais son extrême jeunesse (il n'a guère plus de vingt ans) fait qu'il s'intéresse surtout à la mode et cherche à faire comprendre à la belle jeune reine qu'il en est profondément amoureux.

En compagnie de ses nouveaux compagnons, d'Artagnan va devoir affronter le cardinal de Richelieu et ses deux dangereux sbires, Milady de Winter et le comte de Rochefort qui, alliés au duc de Buckingham, veulent empêcher le règne de Louis XIII et plonger l'Europe dans la guerre.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

George Villiers, duc Buckingham par Rubens.

Distribution[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Sources : Box-Office Mojo, AlloCiné

Autour du film[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : CNC.
  2. Source : Unifrance
  3. Autrefois, dame ou demoiselle attachée au service d'une reine ou d'une dame de la noblesse. Elle pouvait également être sa confidente. Source : Dictionnaire encyclopédique Quillet (édition 1962).
  4. Seulement dans les salles équipées pour la projection du cinéma en relief.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]