Resident Evil: Afterlife

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Resident Evil: Afterlife

Titre québécois Resident Evil : L’Au-delà 3D
Titre original Resident Evil: Afterlife 3D
Réalisation Paul W. S. Anderson
Scénario Paul W. S. Anderson
Acteurs principaux
Sociétés de production Davis Films
Constantin Film
Impact Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Horreur
Action
science-fiction
Sortie 2010
Durée 97 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Resident Evil: Afterlife ou Resident Evil : L’Au-delà 3D[1] au Québec est un film américano-canado-allemand réalisé par Paul W. S. Anderson, sorti en 2010.

Il s'agit du premier film de Paul W.S. Anderson qui mise sur la technologie 3D avec une campagne publicitaire basée essentiellement dessus.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cinq ans se sont déroulés depuis la pandémie planétaire causée par le Virus-T.

Alice Abernathy arrive à Tokyo pour attaquer et détruire la forteresse souterraine d'Umbrella Corporation. Elle y arrive, au prix de ses clones et s'apprête à tuer Albert Wesker dans un hélicoptère mais l'homme lui injecte un sérum détruisant tous les pouvoirs qu'elle avait acquis. L'hélicoptère s'écrase contre une montagne et Alice y survit, mais apparemment pas Wesker.

6 mois plus tard, à bord d'un avion, Alice part vers Arcadia, une ville où seraient allé ses amis Claire Redfield et K-mart. Il n'y a qu'une piste d’atterrissage, et nulle trace de survivants. Alice retrouve quand même Claire, mais cette dernière a perdu la mémoire. Les deux femmes se rendent en avion à Los Angeles et découvrent qu'un immeuble qui servait de prison abrite un groupe de survivants. Alice et Claire y atterrissent et font la connaissance de Luther, Bennett, Crystal, Kim Young, Angel Ortiz, Wendell et contre toute attente, le frère de Claire, Chris Redfield. Alice apprend qu'Arcadia est en fait un cargo mouillant dans l'océan à deux pas de la ville. Mais l'avion d'Alice ne contient que deux places, et elle ne pourra pas faire plusieurs atterrissages à la suite.

Alors qu'elle prend une douche au quartier sanitaire, Alice se fait attaquer et Wendell se fait tuer par des zombies. Ces derniers ont creusé des passages souterrains qui aboutissent dans la prison. La question de s'enfuir devient cruciale.

Un plan est mis en place tandis qu'un énorme zombie armé d'une hache commence à défoncer la porte dans la cour de la prison. Claire et Luther commencent à bloquer la porte et d'après ce qu'a dit Chris, un véhicule blindé est dans une pièce verrouillé dont s'occupe Bennett, Kim Young et Angel. Pour ce qui est de l'armement, une pièce immergée de la prison contient beaucoup d'armes. Alice, Chris et Crystal y vont en apnée mais après avoir refait surface, Crystal se fait tuer par des zombies et finalement, Alice et Chris s'enfuient par les conduits d'aération.

En constatant que le véhicule blindé ne pourra pas fonctionner, Bennett tue Angel et prévoit de s'enfuir avec l'avion d'Alice, ce qu'il fait en laissant ses compagnons. Le zombie à la hache défonce la porte de la prison et la foule de zombies s'introduit dans l'immeuble. Bloqués sur le toit, Alice, Claire, Chris, Luther et Kim Young parviennent à descendre par l'ascenseur qui les ramène directement au quartier sanitaire. Le groupe s'enfuit par les souterrains creusés par les zombies. Alors que Chris et Luther se sont faufilés, Kim Young est tué par le zombie à la hache. Alice et Claire parviennent à en venir à bout et entrent dans les cavités souterraines.

Alors que Alice, Claire et Chris sont sortis, Luther est attaqué par un zombie et le tunnel s'effondre, Luther est apparemment mort.

En canot pneumatique, le trio arrive sur le cargo qui est désert. Les trois amis découvrent des centaines de survivants dans des tubes dont K-mart, qui portait le même appareil qui effaçait la mémoire de Claire. S'aventurant plus profondément dans le cargo, Alice retrouve Wesker, qui avait survécu au crash en s'injectant le virus T. Bennett est parvenu lui aussi à atterrir sur le cargo et est maintenant le complice de Wesker. Un combat s'ensuit, durant lequel Alice tue des chiens zombies, Claire et Chris sont enfermés dans des tubes et finalement, Alice triomphe de Wesker avec l'aide de K-mart.

Mais Wesker n'est pas mort, il tue Bennett avant de s'enfuir en hélicoptère mais Alice avait mis une bombe dans l'hélicoptère, qui explose.

Alice envoie un message radio à toute personne susceptible de l'entendre et de la rejoindre. La situation semble calmée mais soudain, le ciel est envahi d'une multitude d'hélicoptères d'Umbrella Corporation qui vont attaquer le cargo avec les survivants.

Après le générique, il est révélé que Jill Valentine, dont on était sans nouvelles depuis la fin de Resident Evil: Apocalypse est contrôlée par Umbrella Corporation et qu'elle va commander l'assaut.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur RS Doublage[2]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Ce film, de nouveau réalisé par Paul W. S. Anderson (le réalisateur d’origine du premier Resident Evil)[3], est inspiré des jeux vidéo Resident Evil 5 et Resident Evil: Code Veronica X et dispose de la nouvelle technologie 3D, Real D et IMAX 3D.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage du film a débuté le 28 septembre 2009 à Toronto aux Cinespace Film Studios[3] pour s'achever en décembre 2009, avant une sortie française le 22 septembre 2010.

Bande originale[modifier | modifier le code]

  • 1. Tokyo
  • 2. Umbrella
  • 3. Damage
  • 4. Cutting
  • 5. Twins
  • 6. Exit
  • 7. Far
  • 8. Flying
  • 9. Memory
  • 10. Los Angeles
  • 11. Binoculars
  • 12. Prison
  • 13. Discovery
  • 14. Hatchet
  • 15. Axe Man
  • 16. Arcadia
  • 17. Up
  • 18. Party
  • 19. Promise
  • 20. Resident Evil Suite

Édité par Capcom.

Box-office[modifier | modifier le code]

  • Alt=Image de la Terre Mondial : 296 millions de dollars américains
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 60 millions de dollars américains
  • Drapeau de la France France : 912 000 entrées (9 millions d'euros)
Évolution du box-office de Resident Evil : Afterlife aux États-Unis (en USD)
Weekend We. 1 We. 2 We. 3 We. 4 We. 5
Recettes US par weekend 27 000 000 10 000 000 5 000 000 2 800 000 1 300 000
Recettes US cumulées 27 000 000 44 000 000 52 000 000 57 000 000 59 000 000
Position 1re 4e 7e 11e 15e

Analyse[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2012). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Les survivants du film[modifier | modifier le code]

  • Alice Abernathy
  • Claire Redfield
  • Chris Redfield
  • K-Mart
  • Luther West

Les morts du film[modifier | modifier le code]

  • Jeune femme japonaise : devient la première zombie à Tokyo.
  • Homme d'affaires japonais : se fait dévorer vivant par la femme zombie.
  • Les occupant de la base d'Umbrella à Tokyo : se font attaquer par les clones d'Alice, qui nettoient la base, ils finissent tous tués par ces dernières.
  • Les clones d'Alice : La première, après avoir massacré toute une escouade de soldats d'Umbrella qui l'attendait, se fait tuer par un autre derrière elle avant que les autres "Alices" n'arrivent; plus tard deux d'entre eux sont tués par Albert Wesker qui se défend plutôt bien contrairement à ses hommes face aux clones d'Alice, qui ne survivront pas à l'explosion de la base qu'enclenche celui-ci.
  • Wendell : ce dernier et Alice se font attaquer par des zombies-plagas, Alice se défend et tue trois des zombies avec son revolver, mais l'un deux emporte Wendell par le tunnel d'où ils sont venus, ou Wendell finira certainement dévoré par les zombies-plagas.
  • Crystal Waters : se fait emporter par des zombies qui jaillissent de l'eau; ils la dévorent vivante et ses membres flottent à la surface.
  • Angel Ortiz : après avoir appris que le véhicule nécessitera une semaine de réparation alors que les zombies vont envahir la prison, Bennet abat Angel pour qu'il ne soit pas au courant de son plan de fuite, sous les yeux de Kim Young.
  • Kim Young : se fait couper en deux par le bourreau.
  • Le bourreau : Claire lui tire dessus avec le fusil à canon scié d'Alice; il s'effondre, se relève, envoie sa hache vers les deux femmes avant qu'Alice ne lui tire à la tête avec le fusil, l'achevant.
  • Bennett Sinclair : se fait tuer par Albert Wesker alors qu'il a été son complice depuis un moment, ce dernier se remettant de son combat contre Chris, Claire et Alice. La dernière réplique de Bennett sera "Je voulais juste rentrer chez moi..". Wesker le dévore vivant pour régénérer ses blessures.
  • Albert Wesker : Supposé mort dans l'explosion de son hélicoptère causée par une bombe d'autodestruction d'Arcadia placée par Alice (sans doute) alors qu'il allait s'enfuir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Resident Evil : L’Au-delà sur Cinoche, consulté le 29 juin 2010.
  2. « Fiche du doublage français du film » sur RS Doublage
  3. a et b Pierre-Eric Salard, Resident Evil: Afterlife sera réalisé par Paul W.S Anderson sur Fantasy.fr.
  4. Une suite est prévue sur le site officiel Residentevil-movie.com

Liens externes[modifier | modifier le code]